La 39e semaine de grossesse est une période très importante pendant laquelle le corps féminin achève sa préparation pour la naissance à venir. À ce stade, le bébé est pleinement mature et est prêt à naître à tout moment. Les dernières semaines de grossesse sont difficiles pour de nombreuses femmes, à ce moment, le nombre de plaintes de nausées, palpitations, essoufflement, douleurs dans l'abdomen, le dos et la tête augmente.

L'hypertension artérielle est très souvent à l'origine de maux de tête en fin de grossesse. Vous ne pouvez pas supporter silencieusement la douleur, la femme enceinte doit informer son gynécologue des symptômes qui la dérangent, qui lui prescrira un examen supplémentaire. Parfois, une douleur à la tête peut signaler une maladie aussi grave chez les femmes enceintes que la prééclampsie. Outre les maux de tête, les signes caractéristiques de cette maladie sont les nausées, le scintillement des mouches noires devant les yeux, l'hypertension artérielle, les vertiges, le gonflement des jambes, la présence de protéines dans les urines. La prééclampsie est rare chez la femme enceinte, cependant, lors de plaintes de maux de tête, les médecins excluent tout d'abord cette maladie chez la femme enceinte. Si la pré-éclampsie n'est pas détectée en temps opportun, elle peut entraîner des convulsions, qui peuvent aboutir à un échec pour la mère et le fœtus..

Si la 39e semaine de grossesse est arrivée, que vous avez mal à la tête, que la tension artérielle est normale et que la pré-éclampsie n'est heureusement pas détectée, les maux de tête peuvent être associés à des tensions ou à des migraines. Il est assez simple de distinguer une douleur d'une autre: la céphalée de tension serre toute la tête, s'étendant le plus souvent de la région occipitale, et la migraine se caractérise par une douleur paroxystique pulsée dans l'une des tempes, qui s'intensifie avec l'excitation ou l'effort physique. L'exacerbation de la migraine est associée à des changements hormonaux dans le corps féminin, ses causes peuvent être le stress, le manque de sommeil, des changements soudains de temps, une alimentation malsaine.

Une routine quotidienne correcte peut aider à réduire la fréquence et l'intensité des maux de tête. La femme enceinte doit se rappeler que l'air frais a un effet positif non seulement sur le développement de l'enfant, mais également sur son état de santé. Des promenades quotidiennes loin des sentiers très fréquentés et des endroits bondés auront un effet bénéfique sur le bien-être d'une femme enceinte. Les femmes qui, même pendant la grossesse, ne peuvent pas se refuser une tasse de café ou de thé fort, doivent être conscientes que ces boissons peuvent augmenter la tension artérielle et provoquer une crise de maux de tête. Une femme enceinte peut avoir mal à la tête si elle ne dort pas suffisamment, il est donc très important de se coucher tôt, après avoir préalablement ventilé la pièce avant de se coucher. Une activité physique modérée est recommandée pour presque toutes les femmes en position; elle sera inestimable non seulement pour la tête, mais pour tout le corps. La tête peut également tomber malade de la faim, il est donc important de suivre le bon régime alimentaire pendant la grossesse.

Regardons quelques explications supplémentaires pour expliquer pourquoi les maux de tête pendant la grossesse. La sinusite peut provoquer des maux de tête persistants dans les derniers stades. Dans ce cas, la douleur sera concentrée derrière les pommettes. Une pression oculaire accrue peut également déclencher une épidémie de maux de tête chez une femme enceinte. Les problèmes de vision peuvent entraîner des douleurs autour des yeux ou dans la zone frontale.

Peu de gens peuvent tolérer un mal de tête. Cela interfère avec la pensée et les actions importantes, privant une personne de paix et de capacité de travail. En cas de douleur intense dans la tête, une personne ordinaire prendra une pilule d'analgine ou de spazmalgon et, après quelques heures, oubliera son inconfort. Cependant, la grossesse est une contre-indication à la plupart des analgésiques. Mal de crâne. Que doit faire une femme dans ce cas, qui peut devenir mère à tout moment? Essayer de se débarrasser de la douleur sans médicament, bien sûr..

Si le mal de tête est irrégulier, le sommeil est considéré comme le meilleur remède. Il suffit souvent de dormir suffisamment pour qu'il n'y ait aucune trace de malaise désagréable..

Avec des douleurs de tension fréquentes, vous pouvez essayer d'être comme un cours de massage, grâce auquel vous pouvez soulager la tension musculaire et oublier ce problème de santé pendant longtemps.

La gymnastique n'est pas seulement un sport, mais aussi une excellente thérapie pour la clarté mentale. L'exercice est encouragé pendant la grossesse car il aide à soulager les céphalées de tension, à accélérer la circulation sanguine, à étirer les muscles et les articulations, à réduire la glycémie et à préparer le corps à l'accouchement. Afin de ne pas en faire trop avec l'éducation physique, il est nécessaire de le faire dans des groupes spéciaux pour femmes enceintes sous la supervision d'un spécialiste. Le yoga peut être une alternative à la gymnastique.

Lors d'une crise de migraine, il ne faut pas négliger les compresses chaudes sur le front, et en cas de douleurs de tension, des compresses froides appliquées à l'arrière de la tête. Des douches fraîches ou contrastées peuvent aider à soulager les migraines..

Pour certaines femmes, les huiles aromatiques de menthe et de lavande peuvent aider à faire face aux maux de tête. Il suffit de déposer quelques gouttes d'une des huiles sur un mouchoir ou une serviette et de temps en temps inhaler son arôme. Cependant, des précautions doivent être prises avec l'aromathérapie pendant la grossesse, car la surutilisation des odeurs peut se retourner contre vous..

Une attention particulière doit être portée aux comprimés de la tête pendant la grossesse, car certains d'entre eux ne sont autorisés que dans des cas extrêmes et sur prescription d'un médecin. Le médicament le plus sûr pour les femmes enceintes est le paracétamol, qui peut être pris en fin de grossesse, en respectant la posologie. Le nurofène très populaire et bien connu à 39 semaines de gestation est contre-indiqué à boire, car il peut entraîner une perturbation des poumons et du cœur du fœtus. Analgin, tempalgin et pentalgin figurent également sur la liste des médicaments interdits aux femmes enceintes..

Il est intéressant d'essayer de guérir un mal de tête avec la réflexologie. Les gros orteils sont la zone responsable de l'état de la tête. On pense que si vous massez vos doigts avec des mouvements légers pendant deux minutes, le mal de tête disparaîtra à coup sûr. Le massage peut être remplacé en appuyant sur les points actifs des orteils.

Les maux de tête pendant la grossesse ne doivent pas passer inaperçus par le médecin traitant. La tâche d'une femme enceinte sera d'informer l'obstétricien-gynécologue de tous les problèmes de santé qui surviennent pendant la période de portage d'un enfant. Grâce aux efforts conjoints du médecin et de la femme enceinte, il sera possible de faire face efficacement aux maux de tête les plus graves, de donner naissance à un bébé en parfaite santé et de profiter de la maternité..

Maux de tête 39 semaines de grossesse

Maux de tête à 39 semaines de gestation

Forum des parents:

37, 38, 39, 40 semaines de grossesse. Mal de crâne.

Les maux de tête à 37, 38, 39, 40 semaines de grossesse peuvent se manifester de différentes manières selon la cause de leur apparition:

1. Hypertension. La douleur dans ce cas peut être de nature pulsatile et augmenter avec le mouvement. Une augmentation de la pression apparaît très souvent au cours des dernières semaines, son contrôle lors d'un rendez-vous chez le médecin doit donc être effectué en permanence.

2. Prééclampsie. Avec un mal de tête avec cette pathologie, des nausées, un gonflement des jambes, des mouches noires devant les yeux et une pression élevée apparaissent. La détection en temps opportun de la prééclampsie évite les complications pour l'enfant et la mère.

3. Chargez sur la colonne vertébrale. En raison de la compression de certains vaisseaux, un mal de tête peut apparaître, qui disparaît avec un léger massage du cou ou du dos..

4. Tension. La douleur survient généralement avec l'effort ou l'excitation. Pour cette raison, la douleur comprime la tête, en commençant par l'arrière de la tête..

5. Augmentation de la pression oculaire. La douleur dans ce cas peut apparaître sous forme d'éclairs dans le front ou les yeux.

6. Ostéochondrose cervicale.

7. Maladies ORL. La localisation de la douleur dans la tête pour cette raison dépend de la maladie ORL. Par exemple, la sinusite se manifeste par une douleur derrière les pommettes.

8. Blessures à la tête.

11. Mauvaise nutrition.

12. Changements météorologiques.

La plupart des médicaments sont interdits au cours des dernières semaines de grossesse, ce qui rend difficile la prévention rapide des maux de tête.

Les médicaments interdits sont:

Il est préférable d'utiliser des méthodes non médicamenteuses pour se débarrasser des maux de tête pendant cette période:

1. Un repos et un sommeil adéquats sont souvent le meilleur moyen de se débarrasser des maux de tête..

3. Douche de contraste.

4. Compresse chaude ou froide.

5. Aérez la pièce.

6. Évitez le stress et le stress physique.

7. Aromathérapie. Dans ce cas, la tolérance aux odeurs est une caractéristique individuelle d'une femme. L'odeur de citron ou de menthe peut soulager les maux de tête.

8. Pommade "Zvezdochka" appliquée dans la zone des temples.

9. Petite gymnastique ou yoga pour les femmes enceintes.

10. Thérapie manuelle.

Matériel préparé spécialement pour le site KID.RU

Utile:

Grossesse 39 semaines de maux de tête

Vous devriez essayer de ne pas devenir nerveux, ayant 39 semaines de grossesse. Ce sera mauvais pour votre santé. Si vous avez mal à la tête pendant 39 semaines de grossesse, vous devez vous connecter pour rencontrer votre bébé..

Au cours des dernières semaines de grossesse, lorsque la femme enceinte compte les jours avant de rencontrer son enfant, divers changements dans le corps commencent à se produire.

Ce qui arrive au corps

Certains à ce moment éprouvent de la peur et de l'incertitude à 39 semaines de grossesse, ce sont des sentiments tout à fait normaux. Ce sont les soi-disant précurseurs de l'accouchement. À ce moment, un gain de poids brutal peut survenir, diverses douleurs, y compris des maux de tête, commenceront à hanter.

Qu'est-ce qui te fait mal à la tête

Pendant la grossesse, le corps change et se reconstruit, il y a un changement de réactivité vasculaire, le volume sanguin augmente et cela conduit à une augmentation de la pression et, par conséquent, à des maux de tête.

L'essentiel est de se calmer et de ne pas s'inquiéter, ces douleurs ne porteront aucun préjudice à la santé du bébé. Il y a des moments où la tête fait mal parce qu'il y a une forte tension dans les muscles du dos ou du cou, dans ce cas un massage relaxant aidera à soulager la douleur. Si vous êtes nerveux et inquiet, des maux de tête.

Maux de tête à 39 semaines de gestation

Un avis professionnel précis ne peut être obtenu qu'en consultant un médecin..

Causes de malaise au cours du dernier trimestre

La première chose à faire est de déterminer la cause, qui peut être des dizaines, voire des milliers. Recommande de contacter le gynécologue qui vous observe.

Un mal de tête à 39 semaines de gestation peut être persistant ou irrégulier. Le premier type nécessite un examen approfondi et une identification de la cause afin de préserver non seulement la santé de la mère, mais également du fœtus.

Que faire si vous avez mal à la tête?

En cas d'inconfort, chaque personne prend des pilules. La contre-indication est votre position actuelle - porter un fœtus.

Options de traitement sûres

Il existe de nombreuses façons sûres de traiter les maux de tête. Mais avant même de les utiliser, nous vous recommandons vivement de contacter un spécialiste expérimenté pour identifier la raison exacte d'un tel état de santé.!

Sources: http://www.kid.ru/problemy-pri-beremennosti/37-38-39-40-nedelya-bolit-golova-pri-beremennosti.php, http://www.webkarapuz.ru/article/ beremennost-39-nedel-bolit-golova, http://medbooking.com/blog/article/iii-trimestr-beremennosti/golovnyje-boli-na-39-nedele-beremennosti

aucun commentaire pour l'instant!

Articles en vedette
4 semaines de grossesse température 37

Les filles, la grossesse de ma sœur est de 3-4 semaines, alors.

Rythme cardiaque fœtal à 10 semaines

Fœtus à 10 semaines.

Foetus 7 8 semaines photo taille

Embryon 8 semaines Chaque femme s'intéresse à son apparence suivante.

Articles populaires

Grossesse 11 12 semaines sensation

11 semaines de grossesse À 11 semaines de grossesse, la menace de malformations congénitales du bébé est passée; ne se profile plus.

Le décret laisse 30 semaines obstétriques

À partir de combien de semaines donnent-ils (partent) en congé de maternité? Je vous félicite pour votre futur ajout à votre merveilleuse famille =) La grossesse est un travail difficile, alors.

L'imagerie est difficile à 32 semaines de gestation

Lors d'une échographie de routine, le médecin d'une femme peut dire que l'imagerie est difficile pendant la grossesse. Que signifie ce libellé? Au cours du déroulement normal de la grossesse, la deuxième planifiait.

Manger 4 semaines de grossesse

Repas par semaine pendant la grossesse par semaine La plupart des filles rêvent de leur bébé. C'est compréhensible, l'enfant est procréation, ce qui veut dire.

Maux de tête à 39 semaines de gestation

Forum des parents:

37, 38, 39, 40 semaines de grossesse. Mal de crâne.

Les maux de tête à 37, 38, 39, 40 semaines de grossesse peuvent se manifester de différentes manières selon la cause de leur apparition:

1. Hypertension. La douleur dans ce cas peut être de nature pulsatile et augmenter avec le mouvement. Une augmentation de la pression apparaît très souvent au cours des dernières semaines, son contrôle lors d'un rendez-vous chez le médecin doit donc être effectué en permanence.

2. Prééclampsie. Avec un mal de tête avec cette pathologie, des nausées, un gonflement des jambes, des mouches noires devant les yeux et une pression élevée apparaissent. La détection en temps opportun de la prééclampsie évite les complications pour l'enfant et la mère.

3. Chargez sur la colonne vertébrale. En raison de la compression de certains vaisseaux, un mal de tête peut apparaître, qui disparaît avec un léger massage du cou ou du dos..

4. Tension. La douleur survient généralement avec l'effort ou l'excitation. Pour cette raison, la douleur comprime la tête, en commençant par l'arrière de la tête..

5. Augmentation de la pression oculaire. La douleur dans ce cas peut apparaître sous forme d'éclairs dans le front ou les yeux.

6. Ostéochondrose cervicale.

7. Maladies ORL. La localisation de la douleur dans la tête pour cette raison dépend de la maladie ORL. Par exemple, la sinusite se manifeste par une douleur derrière les pommettes.

8. Blessures à la tête.

11. Mauvaise nutrition.

12. Changements météorologiques.

La plupart des médicaments sont interdits au cours des dernières semaines de grossesse, ce qui rend difficile la prévention rapide des maux de tête.

Les médicaments interdits sont:

Il est préférable d'utiliser des méthodes non médicamenteuses pour se débarrasser des maux de tête pendant cette période:

1. Un repos et un sommeil adéquats sont souvent le meilleur moyen de se débarrasser des maux de tête..

3. Douche de contraste.

4. Compresse chaude ou froide.

5. Aérez la pièce.

6. Évitez le stress et le stress physique.

7. Aromathérapie. Dans ce cas, la tolérance aux odeurs est une caractéristique individuelle d'une femme. L'odeur de citron ou de menthe peut soulager les maux de tête.

8. Pommade "Zvezdochka" appliquée dans la zone des temples.

9. Petite gymnastique ou yoga pour les femmes enceintes.

10. Thérapie manuelle.

Matériel préparé spécialement pour le site KID.RU

Utile:

Grossesse 39 semaines de maux de tête

Vous devriez essayer de ne pas devenir nerveux, ayant 39 semaines de grossesse. Ce sera mauvais pour votre santé. Si vous avez mal à la tête pendant 39 semaines de grossesse, vous devez vous connecter pour rencontrer votre bébé..

Au cours des dernières semaines de grossesse, lorsque la femme enceinte compte les jours avant de rencontrer son enfant, divers changements dans le corps commencent à se produire.

Ce qui arrive au corps

Certains à ce moment éprouvent de la peur et de l'incertitude à 39 semaines de grossesse, ce sont des sentiments tout à fait normaux. Ce sont les soi-disant précurseurs de l'accouchement. À ce moment, un gain de poids brutal peut survenir, diverses douleurs, y compris des maux de tête, commenceront à hanter.

Qu'est-ce qui te fait mal à la tête

Pendant la grossesse, le corps change et se reconstruit, il y a un changement de réactivité vasculaire, le volume sanguin augmente et cela conduit à une augmentation de la pression et, par conséquent, à des maux de tête.

L'essentiel est de se calmer et de ne pas s'inquiéter, ces douleurs ne porteront aucun préjudice à la santé du bébé. Il y a des moments où la tête fait mal parce qu'il y a une forte tension dans les muscles du dos ou du cou, dans ce cas un massage relaxant aidera à soulager la douleur. Si vous êtes nerveux et inquiet, des maux de tête.

Maux de tête à 39 semaines de gestation

Un avis professionnel précis ne peut être obtenu qu'en consultant un médecin..

Causes de malaise au cours du dernier trimestre

La première chose à faire est de déterminer la cause, qui peut être des dizaines, voire des milliers. Recommande de contacter le gynécologue qui vous observe.

Un mal de tête à 39 semaines de gestation peut être persistant ou irrégulier. Le premier type nécessite un examen approfondi et une identification de la cause afin de préserver non seulement la santé de la mère, mais également du fœtus.

Que faire si vous avez mal à la tête?

En cas d'inconfort, chaque personne prend des pilules. La contre-indication est votre position actuelle - porter un fœtus.

Options de traitement sûres

Il existe de nombreuses façons sûres de traiter les maux de tête. Mais avant même de les utiliser, nous vous recommandons vivement de contacter un spécialiste expérimenté pour identifier la raison exacte d'un tel état de santé.!

Sources: http://www.kid.ru/problemy-pri-beremennosti/37-38-39-40-nedelya-bolit-golova-pri-beremennosti.php, http://www.webkarapuz.ru/article/ beremennost-39-nedel-bolit-golova, http://medbooking.com/blog/article/iii-trimestr-beremennosti/golovnyje-boli-na-39-nedele-beremennosti

aucun commentaire pour l'instant!

Articles en vedette
Forum de maman enceinte de 37 semaines

37 semaines de grossesse. Signes de grossesse par semaine À partir de cette semaine.

11 semaines de grossesse se salissent rapidement chaque jour pourquoi

Bien-être et maladies concomitantes pendant la grossesse Vrai et après.

Quels tests sont effectués à 16 semaines de grossesse

Tests à 16 semaines de grossesse Parfois, une femme se voit prescrire certains tests plus loin.

Articles populaires

Grossesse 11 12 semaines sensation

11 semaines de grossesse À 11 semaines de grossesse, la menace de malformations congénitales du bébé est passée; ne se profile plus.

Le décret laisse 30 semaines obstétriques

À partir de combien de semaines donnent-ils (partent) en congé de maternité? Je vous félicite pour votre futur ajout à votre merveilleuse famille =) La grossesse est un travail difficile, alors.

L'imagerie est difficile à 32 semaines de gestation

Lors d'une échographie de routine, le médecin d'une femme peut dire que l'imagerie est difficile pendant la grossesse. Que signifie ce libellé? Au cours du déroulement normal de la grossesse, la deuxième planifiait.

Manger 4 semaines de grossesse

Repas par semaine pendant la grossesse par semaine La plupart des filles rêvent de leur bébé. C'est compréhensible, l'enfant est procréation, ce qui veut dire.

Nausées de maux de tête pendant 39 semaines

Maux de tête à 39 semaines de gestation

Un avis professionnel précis ne peut être obtenu qu'en consultant un médecin..

Causes de malaise au cours du dernier trimestre

La première chose à faire est de déterminer la cause, qui peut être des dizaines, voire des milliers. Recommande de contacter le gynécologue qui vous observe.

Un mal de tête à 39 semaines de gestation peut être persistant ou irrégulier. Le premier type nécessite un examen approfondi et une identification de la cause afin de préserver non seulement la santé de la mère, mais également du fœtus.

Que faire si vous avez mal à la tête?

En cas d'inconfort, chaque personne prend des pilules. La contre-indication est votre position actuelle - porter un fœtus.

Options de traitement sûres

Il existe de nombreuses façons sûres de traiter les maux de tête. Mais avant même de les utiliser, nous vous recommandons vivement de contacter un spécialiste expérimenté pour identifier la raison exacte d'un tel état de santé.!

39 semaines de grossesse: mal de ventre? Tout sur les processus qui se produisent dans le corps à ce moment.

Futur bébé à 39 semaines de grossesse

La grossesse à 39 semaines donne beaucoup d'inconvénients à la future mère, mais l'enfant n'est pas plus facile maintenant.

Pour éviter une douleur intense lors du passage du canal génital de la mère, les os du crâne ne s'ossifient pas, des sutures cartilagineuses restent entre eux. Si nécessaire, la tête du bébé peut être légèrement déformée lors de l'accouchement, cette capacité aidera à éviter les lésions cérébrales. Plus tard, la tête prendra sa forme normale. L'augmentation de la longueur du corps du bébé est due à l'allongement des jambes, qui sont maintenant pliées. Un bébé né à 39 semaines de gestation a une bonne vue et une bonne audition, réagit aux bruits forts avec un sursaut, est capable de remarquer des objets en mouvement de couleurs vives.

Femme enceinte à 39 semaines de grossesse: maux d'estomac, contractions ressenties, écoulement apparaît. Quoi d'autre vous attend en ce moment?

Un gros ventre rend la mère lente et maladroite, il est donc préférable de préparer les choses et les documents nécessaires à l'avance. Divisez les choses en 2 paquets: dans le premier - les choses qui seront nécessaires directement dans la maternité, et dans le second - tout pour le service post-partum. Préparez une carte d'échange, un passeport et une police d'assurance, sans ces documents, il sera difficile de demander une maternité.

À la fin de la grossesse, l'estomac fait mal, pour beaucoup, il a déjà chuté assez fortement. Un enfant entre 39 et 40 semaines de gestation dans l'utérus reste généralement actif, vous devez continuer à surveiller le nombre de mouvements pendant la journée.

Le plus souvent, le début du travail se produit pendant les contractions. Tout d'abord, des précurseurs apparaissent - des spasmes irréguliers et légers des muscles de l'utérus. C'est pourquoi à 39 - 40 semaines de grossesse, l'estomac peut faire mal, il ne faut pas paniquer. Votre utérus se prépare à l'accouchement et les contractions d'entraînement sont ressenties beaucoup plus fortes maintenant qu'auparavant..

Il convient de noter que toutes les femmes n'ont pas mal à l'estomac au premier stade du travail. Certaines portent même une grossesse avec un ou deux doigts qui s'ouvrent et ne savent pas qu'elles commenceront très bientôt..

Dans certains cas, le travail commence par la décharge de liquide amniotique. Cela peut se produire à tout moment du jour ou de la nuit, à n'importe quelle semaine de grossesse, y compris à 39 ans. En règle générale, une femme ne ressent pas de douleur. Elle sent un déclic et un jet de fluide chaud est expulsé du vagin. Une femme enceinte doit se souvenir de la couleur du liquide amniotique et noter aussi précisément que possible l'heure de son effusion. À l'arrivée à l'hôpital, le médecin posera certainement ces questions. Après l'écoulement d'eau, l'estomac peut ne pas faire mal et les contractions peuvent ne pas commencer. Aller à l'hôpital - en règle générale, le fœtus ne peut pas rester dans l'utérus sans eau pendant plus de 12 heures.

Ne négligez aucune raison, même la plus insignifiante, de demander conseil à un gynécologue, après avoir remarqué un écoulement inhabituel. La vie et la santé de bébé sont en jeu cette semaine de grossesse, ne le risquez pas!

39 semaines de grossesse, maux de tête: quels remèdes sont sans danger pour le bébé?

L'hypertension artérielle est très souvent à l'origine de maux de tête en fin de grossesse. Vous ne pouvez pas supporter silencieusement la douleur, la femme enceinte doit informer son gynécologue des symptômes qui la dérangent, qui lui prescrira un examen supplémentaire. Parfois, une douleur à la tête peut signaler une maladie aussi grave chez les femmes enceintes que la prééclampsie. Outre les maux de tête, les signes caractéristiques de cette maladie sont les nausées, le scintillement des mouches noires devant les yeux, l'hypertension artérielle, les vertiges, le gonflement des jambes, la présence de protéines dans les urines. La prééclampsie est rare chez la femme enceinte, cependant, lors de plaintes de maux de tête, les médecins excluent tout d'abord cette maladie chez la femme enceinte. Si la pré-éclampsie n'est pas détectée en temps opportun, elle peut entraîner des convulsions, qui peuvent aboutir à un échec pour la mère et le fœtus..

Une routine quotidienne correcte peut aider à réduire la fréquence et l'intensité des maux de tête. La femme enceinte doit se rappeler que l'air frais a un effet positif non seulement sur le développement de l'enfant, mais également sur son état de santé. Des promenades quotidiennes loin des sentiers très fréquentés et des endroits bondés auront un effet bénéfique sur le bien-être d'une femme enceinte. Les femmes qui, même pendant la grossesse, ne peuvent pas se refuser une tasse de café ou de thé fort, doivent être conscientes que ces boissons peuvent augmenter la tension artérielle et provoquer une crise de maux de tête. Une femme enceinte peut avoir mal à la tête si elle ne dort pas suffisamment, il est donc très important de se coucher tôt, après avoir préalablement ventilé la pièce avant de se coucher. Une activité physique modérée est recommandée pour presque toutes les femmes en position; elle sera inestimable non seulement pour la tête, mais pour tout le corps. La tête peut également tomber malade de la faim, il est donc important de suivre le bon régime alimentaire pendant la grossesse.

Peu de gens peuvent tolérer un mal de tête. Cela interfère avec la pensée et les actions importantes, privant une personne de paix et de capacité de travail. En cas de douleur intense dans la tête, une personne ordinaire prendra une pilule d'analgine ou de spazmalgon et, après quelques heures, oubliera son inconfort. Cependant, la grossesse est une contre-indication à la plupart des analgésiques. Mal de crâne. Que doit faire une femme dans ce cas, qui peut devenir mère à tout moment? Essayer de se débarrasser de la douleur sans médicament, bien sûr..

Si le mal de tête est irrégulier, le sommeil est considéré comme le meilleur remède. Il suffit souvent de dormir suffisamment pour qu'il n'y ait aucune trace de malaise désagréable..

Avec des douleurs de tension fréquentes, vous pouvez essayer d'être comme un cours de massage, grâce auquel vous pouvez soulager la tension musculaire et oublier ce problème de santé pendant longtemps.

Lors d'une crise de migraine, il ne faut pas négliger les compresses chaudes sur le front, et en cas de douleurs de tension, des compresses froides appliquées à l'arrière de la tête. Des douches fraîches ou contrastées peuvent aider à soulager les migraines..

Une attention particulière doit être portée aux comprimés de la tête pendant la grossesse, car certains d'entre eux ne sont autorisés que dans des cas extrêmes et sur prescription d'un médecin. Le médicament le plus sûr pour les femmes enceintes est le paracétamol, qui peut être pris en fin de grossesse, en respectant la posologie. Le nurofène très populaire et bien connu à 39 semaines de gestation est contre-indiqué à boire, car il peut entraîner une perturbation des poumons et du cœur du fœtus. Analgin, tempalgin et pentalgin figurent également sur la liste des médicaments interdits aux femmes enceintes..

Les maux de tête pendant la grossesse ne doivent pas passer inaperçus par le médecin traitant. La tâche d'une femme enceinte sera d'informer l'obstétricien-gynécologue de tous les problèmes de santé qui surviennent pendant la période de portage d'un enfant. Grâce aux efforts conjoints du médecin et de la femme enceinte, il sera possible de faire face efficacement aux maux de tête les plus graves, de donner naissance à un bébé en parfaite santé et de profiter de la maternité..

aucun commentaire pour l'instant!

Articles en vedette
Avis sur les extraits de placenta

Extrait cosmétique de peptide du placenta BBS, en outre.

Traitement des coutures après l'accouchement à la maison

Soins de suture après l'accouchement Immédiatement après l'accouchement, une femme.

Maux de tête et nez qui coule 39 semaines de grossesse

À la 39e semaine de grossesse, le corps de l'enfant est déjà complètement formé et prêt pour une vie indépendante. La femme doit se préparer à la naissance à venir, bien qu'un retard de 2-3 semaines puisse survenir, ce qui est normal. Personne ne veut attraper un rhume pour le moment, cette maladie n'affectera plus le développement du fœtus, mais elle peut nuire à sa santé, ainsi qu'à l'accouchement futur. Les infections virales respiratoires aiguës pénètrent dans la circulation sanguine, se propagent dans tout le corps de la femme et peuvent même pénétrer dans le corps du bébé, lui causant des dommages considérables. Dans le même temps, il existe des moyens efficaces de traiter les ARVI en fin de grossesse, et ils seront discutés plus en détail..

Toutes les personnes ont souffert de rhumes, y compris de nombreuses femmes enceintes. Au cours des premières semaines, les ARVI peuvent fortement affecter le développement du fœtus, provoquant des changements et des anomalies graves. Au deuxième trimestre, la maladie est toujours dangereuse, bien que les risques de conséquences négatives diminuent, un rhume à 39 semaines peut entraîner une naissance difficile, ce qui n'est pas bon pour une femme et son enfant..

Dans le même temps, il ne faut pas paniquer lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, même si cela s'est produit juste avant l'accouchement. Des complications sont possibles, mais elles ne surviendront que si vous ne traitez pas du tout la maladie. Des mesures appropriées doivent être prises et tous les efforts doivent être faits pour éradiquer l'infection.

De plus, il est recommandé de respecter certaines mesures préventives pour prévenir l'infection à l'intérieur:

  1. Il vaut la peine d'oindre la muqueuse nasale avec une pommade oxolinique avant de prendre les transports en commun, d'aller à la clinique ou à tout autre endroit bondé.
  2. Aérez la pièce régulièrement à tout moment de l'année.
  3. Il est conseillé de manger des aliments riches en vitamines. N'oubliez pas l'ail et les oignons.
  4. Il est nécessaire de surveiller l'humidité de l'air afin de ne pas créer de conditions favorables à la propagation des virus.
  5. Le système immunitaire doit être renforcé, ce qui peut s'affaiblir considérablement au cours de la grossesse.

Le SRAS à 39 semaines de gestation est dangereux pour ses conséquences:

  • Possibilité de naissance prématurée en raison du fait que l'immunité de la femme est affaiblie et n'est pas capable de lutter indépendamment contre l'infection.
  • La naissance d'un enfant présentant des symptômes ARVI. Dans ce cas, le bébé naît faible, pâle et nécessite des mesures supplémentaires pour rétablir la santé..
  • Après la naissance d'un enfant en bonne santé, ils peuvent ne pas être autorisés à rendre visite à la mère pendant un certain temps, car il existe une possibilité d'infection par le virus..
  • Travail difficile: sensations douloureuses, saignements, évanouissements, etc..

Tout cela ne devrait pas devenir une cause de dépression, mais devrait vous orienter vers un traitement immédiat de la maladie avec les méthodes les plus sûres..

Il est très important de reconnaître la maladie au stade initial, lorsque l'infection vient de pénétrer dans le corps, mais n'a pas encore eu le temps de se propager dans le sang. Les premiers signes d'ARVI sont:

  • congestion nasale, incapacité à respirer librement, ce qui crée un obstacle pour le bébé à obtenir de l'oxygène;
  • toux sèche sévère;
  • inconfort dans la gorge, douleur en avalant de la nourriture;
  • vertiges;
  • apathie et indifférence à tout ce qui auparavant procurait joie et plaisir;
  • augmentation de la température corporelle.

En contactant un médecin, vous pouvez découvrir la cause de la maladie et vous pouvez également compter sur le traitement approprié, qui vous sera prescrit par le médecin. L'automédication est strictement contre-indiquée!

Il faut comprendre qu'à ce moment, des changements spéciaux se produisent dans le corps de la femme - le col de l'utérus se ramollit et se raccourcit, se préparant à l'ouverture. Le fruit s'enfonce de plus en plus bas, sa tête est déjà pressée contre la sortie. La maladie à ce stade ne peut pas être traitée avec de nombreux moyens et médicaments, les médecins recommandent généralement de s'abstenir de toute mesure radicale. Dans le même temps, la maladie ne peut être ignorée, tous les efforts doivent être faits pour éliminer les principaux symptômes, si possible:

  1. Vous pouvez vous gargariser avec une solution préparée à partir d'un verre d'eau, 1 c. sel et la même quantité de soude. La procédure doit être effectuée 4 à 5 fois par jour..
  2. Il vaut la peine de s'habiller pour la saison, alors qu'il est recommandé de porter des chaussettes en laine sur vos pieds la nuit afin qu'elles ne refroidissent pas trop. Ne prenez pas de bains chauds car ils favorisent la naissance prématurée..
  3. Rincer la cavité nasale avec une solution iodée saline ou enterrer le nez avec du jus d'aloès mélangé à de l'eau. Les experts ne recommandent pas d'utiliser des gouttes nasales vasoconstricteurs; à la place, vous pouvez utiliser Aqua Maris ou Pinosol.
  4. De nombreuses méthodes sont utilisées pour traiter la toux: miel d'abeille naturel, soluble dans l'eau, herbe de sauge, versée avec un verre d'eau bouillante et infusée pendant 20 minutes, inhalation avec des huiles aromatiques, etc. La sève de bouleau aide à la toux.
  5. Vous devez également boire autant de liquide que possible et le faire aussi souvent que possible. Il est conseillé de boire des boissons aux fruits, du lait chaud, du thé chaud, des tisanes, des jus naturels.

En aucun cas, l'utilisation d'antibiotiques et d'autres médicaments puissants n'est autorisée, dont l'utilisation peut entraîner de tristes conséquences.

Il est peu probable que le traitement avec une seule des méthodes ci-dessus soit d'un grand avantage. Un traitement complexe est nécessaire, qui comprend plusieurs méthodes sûres et efficaces à la fois. De plus, il est impératif de consulter un médecin sur ce qui peut et ne peut pas être pris à ce moment juste avant l'accouchement..

Le SRAS à 39 semaines de gestation peut être une surprise désagréable pour chaque femme, mais il ne faut pas s'inquiéter, tout ira bien si vous prenez les mesures appropriées pour traiter la maladie. Avec un traitement approprié et sûr, votre accouchement sera presque indolore et le bébé naîtra en parfaite santé, sans aucun signe d'ARVI et d'autres pathologies.

traitement du rhume

La dernière étape de la grossesse est donc arrivée. Cela peut être considéré comme le plus simple et le plus difficile à la fois. D'une part, de nombreuses peurs sont déjà derrière, y compris la peur d'une fausse couche. La femme enceinte s'est déjà habituée à son état, à son gros ventre, aux sautes d'humeur. D'un autre côté, elle est effrayée par l'inconnu, l'accouchement. Elle craint que tout va bien avec son enfant. De plus, beaucoup ont peur d'un rhume au cours du 3ème trimestre de la grossesse, surtout s'il survient pendant la saison froide.

Et qu'est-ce qui, en fait, est dangereux pour un rhume en fin de grossesse? Il est indéniable qu'un rhume en fin de grossesse est beaucoup moins dangereux qu'au début. Le simple fait que si une naissance prématurée survient après 28 semaines, alors avec l'aide de technologies progressives, l'enfant peut être sauvé, rassure de nombreuses femmes enceintes. Et si un rhume entre 31 et 32 ​​semaines de grossesse provoque une naissance prématurée, le bébé a une chance de survivre seul. Mais tout cela ne signifie pas du tout qu'un rhume au 3ème trimestre de grossesse n'est pas dangereux. Et pas seulement pour le bébé, mais aussi pour toi.

Par exemple, un rhume à 34 semaines de gestation peut affecter vos hormones, qui cette semaine commencent à activer la production de lait maternel. Les hormones placentaires en sont responsables et le placenta a une très grande charge pendant la maladie..

Comme vous le savez, à 37 semaines, le fœtus est déjà complètement formé et prêt à vivre en dehors du ventre de la mère. Cependant, un rhume à 38-39 semaines de grossesse est le moins dangereux pour la mère, mais très dangereux pour le bébé. Cela est principalement dû à la détérioration du placenta. Le placenta vieillit dans les derniers stades de la grossesse et un rhume peut «pénétrer» à travers le placenta jusqu'au bébé. Cela ne signifie pas que l'enfant peut également tomber malade. Ne pas. Mais il peut se procurer des médicaments pris par la mère contre le rhume, des toxines produites par des bactéries responsables de la maladie et d'autres substances peu utiles pour le petit homme..

Les rhumes au troisième trimestre de la grossesse sont également dangereux en raison de la contamination de l'eau. De nombreuses bactéries, malheureusement, peuvent pénétrer dans le liquide amniotique et l'enfant, à son tour, peut le boire très souvent. Ainsi, avec un rhume à 8-9 mois de grossesse, les bactéries peuvent pénétrer directement dans le corps de l'enfant, ce qui est très dangereux. Par conséquent, les gynécologues exigent fortement que les femmes enceintes fassent des analyses cliniques de sang et d'urine toutes les deux semaines. Sur la base des résultats de ces tests, ainsi que d'une échographie, le médecin peut se renseigner sur l'état de la mère, du bébé et du placenta. Ces tests doivent être effectués, même si vous n'avez pas eu de rhume au cours du dernier mois de grossesse. À tout moment, ces analyses, à première vue, vous permettent d'en apprendre beaucoup sur l'état de santé d'une femme enceinte et de son fœtus.

Quoi d'autre peut être dangereux pour un rhume au cours du dernier mois de grossesse? De nombreuses femmes enceintes y pensent, mais tout le monde ne peut pas imaginer tout le scénario possible du développement des événements. Alors, que peut-il se passer si une femme attrape un rhume en fin de grossesse? Imaginons l'un des mauvais scénarios. Ainsi, la femme enceinte a attrapé un très mauvais rhume. Son corps est affaibli et ne peut pas combattre complètement la maladie. Cela provoque une naissance prématurée. Le bébé est né en bonne santé, mais il n'a pas le droit de voir sa mère, car elle est malade. Et il a tellement besoin de sa chaleur et de ses soins. Et surtout, le lait maternel! Et maman ne peut ni embrasser son bébé, ni embrasser, ni s'attacher à sa poitrine. Ce dernier, en passant, peut être lourd de perte de lait de maman.

Par conséquent, malgré toute l'innocuité apparente d'un rhume pendant la grossesse au 3ème trimestre, rappelez-vous que ce n'est pas le cas. Et essayez de prendre toutes les mesures nécessaires pour rester en bonne santé à la fois pour vous et pour votre bébé..

Les rhumes fréquents pendant la grossesse sont un phénomène très courant, car après la conception, le corps de chaque femme est confronté à un facteur nécessaire à une «position intéressante» - l'immunosuppression physiologique. Autrement dit, une diminution de l'immunité spécifique (acquise) du corps pour éviter le rejet d'embryons.

C'est pourquoi les femmes occupant une position intéressante ont tendance au rhume et à exacerber les maladies chroniques des voies respiratoires supérieures. Selon diverses sources, l'incidence des rhumes, des infections respiratoires aiguës ou des infections virales respiratoires aiguës pendant la période gestationnelle est de 55 à 82%.

Tout le monde, sans exception, s'intéresse à la réponse à la question principale: un rhume est-il dangereux pendant la grossesse? Et surtout au premier trimestre.

Le rhume est le résultat d'une exposition à l'un des types d'infection à adénovirus. Jusqu'à présent, les médecins ne peuvent pas dire comment tel ou tel type d'adénovirus, que la femme enceinte a attrapé, affecte le développement du fœtus. Mais absolument tous les obstétriciens-gynécologues sont d'accord sur une chose: la façon dont un rhume affecte la grossesse dépend, tout d'abord, de son terme.

Les rhumes dans les premières semaines de gestation sont les plus dangereux, car c'est au cours de cette période que les bases de la portance normale d'un enfant en bonne santé sont posées. Si vous attrapez un rhume dans les semaines 1 et 2 (lorsque la plupart des femmes ne savent pas encore qu'elles sont «en position»), cela peut conduire à une fausse couche spontanée. Un rhume à la 3ème semaine de grossesse est également extrêmement indésirable, car juste à ce moment, l'ovule est implanté dans la paroi utérine et il n'a pas de protection (il n'y a pas encore de placenta).

Toutes infections et exacerbations de maladies, ainsi qu'un rhume à 4 semaines de gestation, lorsque le placenta commence à se former, peuvent provoquer son détachement avec saignement et fausse couche. Selon les statistiques médicales, en raison des ARVI à un stade précoce, 13 à 18% des grossesses sont interrompues précocement.

Les rhumes au cours des 5e et 6e semaines de gestation coïncident avec le stade auquel le fœtus forme un tube neural, et la maladie de la femme enceinte peut causer des anomalies du système nerveux central chez l'enfant.

Les rhumes aux 7e, 8e et 9e semaines avec des symptômes de congestion nasale et de température élevée affectent l'apport d'oxygène au fœtus, qui ne fait que former des organes internes. Une carence en oxygène entraîne une hypoxie fœtale et un risque élevé de retard de développement.

Un rhume au cours des 10e et 11e semaines de grossesse survient à un moment où la plupart des organes vitaux de l'enfant à naître sont non seulement formés, mais commencent également à fonctionner. Et une maladie du rhume - en particulier sous une forme sévère avec une forte fièvre - augmente la menace de toxines produites par des virus pour le fœtus. Cela est particulièrement vrai de la grippe: ceux qui ont eu cette maladie sont très susceptibles d'avoir des bébés prématurés ou des enfants de faible poids, ainsi que le développement d'une hydrocéphalie ou un vieillissement prématuré du placenta. Les mêmes facteurs agissent lorsque la future mère est rattrapée par un rhume à la 12e ou 13e semaine du début de la conception.

Le deuxième trimestre de la gestation commence et on pense qu'un rhume au deuxième trimestre de la grossesse ne provoque aucune pathologie périnatale. Néanmoins, aux 14e, 15e et 16e semaines, il peut provoquer des processus inflammatoires dans le corps de l'enfant à naître - en raison de l'action de l'infection sur le placenta.

Bien que, en effet, directement sur les organes de l'enfant, un rhume au deuxième et au troisième trimestre de la période gestationnelle ne peut plus être influencé au point de provoquer leurs anomalies.

Cependant, les rhumes des 17e, 18e et 19e semaines sont dangereux pour le fœtus en raison de l'intoxication du corps de la femme, dont la température de + 38 ° C et plus ne diminue pas pendant plusieurs jours et son appétit disparaît complètement. Le développement intra-utérin de l'enfant se poursuit et, pour cela, il a besoin d'oxygène et de nutriments, que la mère enrhumée ne fournit pas.

De plus, avec une température corporelle élevée, un rhume au cours des 20e, 21e, 22e et 23e semaines de gestation (en bref, tout le deuxième trimestre) peut entraîner des lésions du placenta avec un virus, ce qui entraîne souvent une pathologie du placenta - insuffisance foetoplacentaire. Et les virus contribuent également à l'activation de foyers d'infection cachés dans le corps de la femme elle-même..

Les rhumes en fin de grossesse ont des conséquences négatives. Très souvent, les femmes enceintes se plaignent d'essoufflement et même de douleurs sous les côtes lors de la respiration. Et lorsque vous toussez, tous les muscles respiratoires, le diaphragme et les muscles abdominaux se contractent; dans le même temps, le mouvement saccadé du diaphragme affecte le fond de l'utérus, d'où vient le tonus de l'utérus. Et cela peut conduire à un début prématuré du travail. C'est ce qu'un rhume est dangereux à 35 semaines de gestation..

Les rhumes à 36 semaines de gestation et une augmentation significative de la température entraînent un décollement du placenta et une rupture prématurée du liquide amniotique (liquide amniotique). Et à 37 semaines, des agents pathogènes peuvent pénétrer dans le liquide amniotique (que le fœtus absorbe systématiquement).

Il est facile d'imaginer comment un rhume à 38 et 39 semaines de gestation peut affecter un enfant. Il est clair qu'avec un nez qui coule sévèrement et un nez bouché de la mère, il reçoit moins d'oxygène. En fin de grossesse, l'hypoxie fœtale intra-utérine se traduit à la fois par sa faible activité et sa mobilité excessive. Ce dernier conduit à l'enchevêtrement du cordon ombilical. Et l'enchevêtrement serré répété du cordon ombilical est la principale raison de l'arrêt complet de l'apport d'oxygène à l'enfant et de l'arrêt de son apport sanguin...

Enfin, principale conséquence d'un rhume à 40 semaines de gestation: la naissance d'un bébé tant attendu aura lieu dans le service d'observation. Ce service est destiné aux femmes en couches qui ont de la fièvre (supérieure à + 37,5 ° C), qui présentent des symptômes d'infections respiratoires aiguës ou de grippe, diverses infections de la filière génitale, est porteuse du virus de l'hépatite. Et l'enfant - immédiatement après sa naissance - est isolé de la mère.

À propos, l'apparition d'une grossesse après un rhume n'a généralement pas de conséquences négatives..

Les premiers symptômes d'un rhume pendant la grossesse ne sont pas différents des symptômes de cette maladie chez une partie de l'humanité non enceinte. C'est un malaise général et un mal de tête, puis un nez qui coule commence, ça fait mal à la gorge et ça fait mal à avaler, la température corporelle augmente légèrement. La température peut monter jusqu'à + 38,5 ° C, bien qu'un rhume pendant la grossesse sans fièvre (ou avec une fièvre légère) soit beaucoup plus fréquent.

Une toux et des symptômes d'intoxication générale peuvent se joindre à un nez qui coule, qui se manifeste sous forme de faiblesse, de perte d'appétit et de somnolence. La maladie dure de 5 à 12 jours. Si vous ne prenez pas le traitement de la maladie pendant le temps, des complications sont possibles: pharyngite, sinusite ou bronchite.

Il est nécessaire de commencer à traiter le rhume pendant la grossesse dès les premiers signes de la maladie. Et rappelez-vous que pendant la période de grossesse, la plupart des médicaments, y compris l'aspirine, sont contre-indiqués.

Mais alors comment soigner un rhume pendant la grossesse? Les remèdes populaires éprouvés seront les premiers à être utilisés. Étant donné que les femmes enceintes ne peuvent pas flotter leurs jambes, vaporisez vos mains, ce qui facilitera la respiration nasale. Enveloppez-vous, mettez des chaussettes en laine et rampez sous les couvertures: la chaleur, le repos et le sommeil sont bons contre le rhume. N'oubliez pas une boisson abondante - thé vert chaud au citron et au miel, thé à la fleur de tilleul, jus de canneberge, décoction d'églantier, compote de fruits secs. Le gingembre sous forme de thé aide également, non seulement avec les symptômes catarrhales, mais aussi avec les nausées le matin..

Vous pouvez souvent lire que vous pouvez boire du thé chaud à la camomille ou du thé avec de la viorne la nuit. Vous pouvez, bien sûr, mais pas pendant la période gestationnelle! Il faut souligner tout de suite que toutes les herbes contre le rhume pendant la grossesse ne peuvent pas être utilisées. Voici une liste de plantes médicinales contre-indiquées pendant toute la période de gestation: aloès, anis, épine-vinette, élécampane (herbe et racine), mélilot, origan, millepertuis, fraises (feuilles), viorne (baies), framboises (feuilles), mélisse, livèche, absinthe, réglisse (racine), chélidoine, sauge. En conséquence, vous ne devez pas prendre de médicaments contenant ces plantes..

Mais il n'y a pas de recommandation définitive concernant la camomille (qui est souvent utilisée pour normaliser le cycle menstruel). Selon de nombreux herboristes chevronnés, la camomille peut provoquer des saignements pendant la grossesse et n'est donc pas recommandée. D'autres pensent que la camomille peut être prise littéralement pendant toute la période de gestation, mais pas plus de deux tasses par jour...

Notez en même temps que l'ail pendant la grossesse ne doit pas être consommé pour le rhume, sauf que hachez une gousse et respirez-la avec des phytoncides - d'un rhume. Le fait est que l'ail réduit l'absorption de l'iode. Et le manque d'iode chez la femme enceinte entraîne une altération de la maturation fœtale et augmente le risque d'hypothyroïdie chez un nouveau-né.

À haute température, des lingettes corporelles à la vodka (un tiers de verre de vodka, deux tiers d'eau) ou du vinaigre (dans la même proportion) aident.

Si vous avez mal à la gorge, vous devez le rincer plus souvent avec une solution de sel de table ou de mer (nourriture naturelle): une cuillère à café par verre d'eau bouillie tiède. Ou des solutions de soude (une cuillère à café par verre d'eau) et de furaciline (1 comprimé pour 200 ml d'eau). Se gargariser avec de la teinture de calendula aide: 10 gouttes de teinture alcoolisée pour 100 ml d'eau. Vous pouvez également utiliser une infusion d'eau maison: une cuillère à soupe de fleurs de calendula séchées dans un verre d'eau bouillante.

Soulagez les maux de gorge et les gargarismes faits à partir du jus d'un demi-citron dilué dans un verre d'eau tiède avec l'ajout d'une cuillère à café de miel naturel liquide (le jus de citron peut être remplacé par deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme naturel). À propos, le miel pendant la grossesse contre le rhume est très utile. Ainsi, une tasse de lait chaud avec une cuillerée de miel avant de se coucher peut soulager le mal de gorge d'une femme et empêcher la toux. Le citron (juste avec la croûte) et les canneberges (sous n'importe quelle forme) sont également très utiles.

Certaines personnes recommandent une solution alcoolique de Chlorophyllipt (un mélange de chlorophylles de feuilles d'eucalyptus) pour se gargariser la gorge, mais les instructions du médicament indiquent que «pendant la grossesse et l'allaitement, l'utilisation du médicament est possible, en évaluant l'équilibre des avantages et des inconvénients»...

L'inhalation est également efficace dans le traitement. Par exemple, avec de l'huile de menthe poivrée (menthol) ou du baume «Zvezdochka». Vous pouvez respirer deux fois par jour (matin et soir) pendant 15 minutes, en vous couvrant la tête avec une serviette, sur des pommes de terre bouillies dans leur uniforme, comme l'ont fait nos arrière-grands-mères. Et avec un mal de gorge aigu, faites une compresse chaude avec de l'alcool (1 partie d'alcool et 2-3 parties d'eau) et conservez-la jusqu'à ce qu'elle soit complètement sèche. Vous pouvez également lubrifier les amygdales avec de la teinture de propolis ou utiliser l'aérosol Kameton (selon l'aérosol Bioparox, il n'y a pas de données fiables sur la sécurité de l'utilisation du médicament pendant la période de gestation).

Pour le traitement d'un nez qui coule, rincez le nez à l'eau salée ou instillez-le dans le nez avec une pipette pleine plusieurs fois par jour (la solution est préparée à raison d'une cuillère à café de sel pour un demi-verre d'eau). Vous pouvez utiliser des préparations Aquamaris ou sans sel, qui sont des solutions de sel marin.

Un effet positif est donné en instillant dans le nez (2-3 gouttes plusieurs fois par jour) d'huile d'olive chaude, d'argousier ou de menthol. Et aussi des cotons-tiges imbibés de jus d'oignon, qui doivent être conservés dans les narines pendant plusieurs minutes 3 à 4 fois par jour. De nombreuses personnes parviennent à se débarrasser de la rhinite naissante presque dès la première fois à l'aide du baume «Zvezdochka», qui doit lubrifier la peau près de «l'entrée» du nez..

Pour vaincre une toux, il est préférable de boire du lait pas très chaud, auquel du miel naturel et du beurre sont ajoutés. Boire lentement et par petites gorgées. Un remède populaire efficace contre la toux est une décoction chaude de pelure de pomme avec du miel ou une décoction de figues dans du lait (4 baies sèches pour 200 ml de lait). Avec une toux sèche, vous pouvez prendre une infusion de tussilage (une cuillère à soupe trois fois par jour), une infusion aqueuse de guimauve, d'onagre, de pulmonaire ou une décoction d'herbe de thym (thym uniquement au premier trimestre de l'âge gestationnel). Pour un meilleur écoulement des expectorations lors de la toux, l'inhalation de soude ou d'eau minérale Borjomi est utilisée.

Souvent, les médecins recommandent des médicaments contre le rhume pendant la grossesse - gouttes nasales, sprays, potions, sirops et comprimés contre la toux. Leur utilisation doit être traitée avec beaucoup de soin..

Par exemple, les gouttes, pommades et aérosols de Pinosol, à en juger par les composants indiqués dans les instructions, ne sont pas dangereux pendant la grossesse. Cependant, les huiles essentielles contenues dans la préparation - pin, menthe poivrée, eucalyptus, thymol, guayazulen (huile d'absinthe citrique) - peuvent entraîner une réaction allergique avec gonflement de la muqueuse nasale. De plus, le butyloxyanisole est mentionné dans les ingrédients supplémentaires. C'est un complément alimentaire utilisé pour inhiber l'oxydation des graisses. Cette substance peut avoir un effet toxique sur l'organisme, dans l'UE son utilisation dans l'industrie alimentaire est interdite.

Il est contre-indiqué d'utiliser de tels médicaments contre le rhume pendant la grossesse: pertussin, Tussin plus, Jocet, Glycodin, Ascoril, Travisil, Bronholitin, ACC, Gripex, Codelak, Terpinkod. Vous ne devez pas utiliser de pastilles et pastilles pour un mal de gorge ou pour une toux: en plus des composants d'origine végétale, ils sont pleins de chimie. Comme leurs fabricants l'écrivent diplomatiquement, "il n'y a pas de contre-indications à l'utilisation du médicament pendant la période gestationnelle, cependant, il doit être pris strictement selon les directives du médecin traitant, qui doit soigneusement peser les avantages attendus pour la mère et les risques potentiels pour le fœtus.".

Maintenant, concernant la façon dont les bougies sont utilisées pendant la grossesse pour les rhumes. Par exemple, les suppositoires de Viferon sont utilisés pour les infections virales respiratoires aiguës (grippe, maladies respiratoires compliquées par une infection bactérienne), la pneumonie, la méningite et la septicémie, ainsi que pour les infections urogénitales et l'herpès (y compris la forme génitale). Les suppositoires rectaux ne peuvent être utilisés qu'après 14 semaines à compter du début de la conception. Ce médicament contient de l'interféron alpha-2 humain recombinant, de l'acide ascorbique et de l'acétate d'alpha-tocophérol et a des effets antiviraux, immunomodulateurs et antiprolifératifs. Il est utilisé dans le traitement de diverses maladies infectieuses et inflammatoires chez les adultes et les enfants (y compris les nouveau-nés). Sous forme de pommade, Viferon est utilisé pour traiter les lésions herpétiques de la peau et des muqueuses. La pommade est appliquée en couche mince sur les zones de peau affectées 3 à 4 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Certains médecins prescrivent Genferon. De toute évidence, dans l'espoir que le même interféron contenu en eux augmentera l'immunité de la femme. Mais, tout d'abord, le génféron n'est utilisé que pour les infections urogénitales et les maladies des organes génitaux. Deuxièmement, les médicaments à effet immunomodulateur ne peuvent pas être utilisés pendant la gestation, car leur effet sur le fœtus est encore inconnu..

L'homéopathie n'est utilisée que sur recommandation d'un médecin. Ainsi, le médicament homéopathique Stodal, qui comprend principalement des ingrédients à base de plantes, affecte divers types de toux et a un effet expectorant et bronchodilatateur. Cependant, comme indiqué dans les instructions, il est «soigneusement prescrit pendant la grossesse et les mères allaitantes sur les recommandations strictes du médecin»..

Et dans les instructions pour les suppositoires homéopathiques Viburcol, il est écrit que «la grossesse n'est pas une contre-indication à la prescription du médicament». Ces suppositoires ont des effets analgésiques, anti-inflammatoires, sédatifs, antispasmodiques. Ils sont prescrits dans la thérapie complexe des infections virales respiratoires aiguës et d'autres infections non compliquées (y compris chez les nouveau-nés), ainsi que dans les processus inflammatoires des organes ORL et les maladies inflammatoires du système génito-urinaire.

Toutes les mesures de prévention des rhumes pendant la grossesse sont bénéfiques pour la santé générale des femmes enceintes et de leurs bébés. Vous devez suivre des règles simples:

  • Règle numéro 1 - avant chaque sortie à l'extérieur du logement, lubrifiez la muqueuse nasale avec une pommade oxolinique, qui doit être lavée après le retour à la maison.
  • Règle numéro 2 - pour limiter les "déplacements" dans les lieux publics, notamment pendant la période d'intensification des infections "saisonnières", n'hésitez pas à porter des bandages de gaze lors de vos visites dans les établissements médicaux, évitez tout contact avec des personnes atteintes de rhume, même si elles sont des proches parents.
  • Règle numéro 3 - pour tempérer le corps avec une douche de contraste ou verser de l'eau froide sur les pieds (+ 18-20 ° С).
  • Règle numéro 4 - Activité physique et air frais: exercice et yoga, marcher au moins deux heures par jour.
  • Règle numéro 5 - Une bonne nutrition et la prise de complexes multivitaminés recommandés par un médecin.
  • Règle numéro 6 - normalisation des intestins, ce qui aidera les légumes et les fruits frais, les produits laitiers et le pain au son.

D'accord, ces règles doivent être respectées afin qu'un rhume pendant la grossesse n'assombrisse pas cette période particulière de la vie d'une femme et de sa famille.

Votre grossesse est à terme et le travail peut commencer chaque fois que vous et votre bébé êtes tous les deux prêts. La croissance de l'enfant ne s'arrête pas une minute, il prend du poids et grandit, mais pas aussi activement qu'il y a quelques semaines. Il n'y a pas assez de place dans l'utérus pour lui, vous ressentez souvent une gêne due aux signes avant-coureurs de l'accouchement ou des mouvements, la fatigue s'est accumulée et vous souhaitez accoucher le plus tôt possible. Vous avez parcouru un long chemin et il ne reste que quelques jours. Plus près de l'accouchement, la quantité de liquide amniotique diminuera et le bébé deviendra très à l'étroit. Mais cela permettra à l'accouchement de réduire le risque de complications sous forme de prolapsus du cordon ombilical et autres. Préparez tout ce dont vous avez besoin pour un voyage à l'hôpital et vous reposer.

39 semaines est le dixième mois obstétrical et la fin du neuvième mois civil, il ne reste plus que quelques jours avant l'accouchement, la période de 38 à 40 semaines est considérée comme tout à fait normale pour la naissance d'un bébé. Maintenant, vous ne prenez plus de poids, malgré le fait que le bébé grandit encore, votre corps se prépare à l'accouchement et les signes avant-coureurs de l'accouchement se font de plus en plus sentir. Il n'y a pas de changement majeur de santé par rapport à la semaine précédente, mais l'envie d'aller aux toilettes est devenue fréquente, l'anxiété et la nervosité ont augmenté en raison de la peur d'une naissance imminente. L'utérus et son col de l'utérus se préparent activement à l'accouchement, se dilatant et se ramollissant progressivement, ce qui peut produire un écoulement brun. Il y a un abaissement de l'abdomen et une respiration plus facile, une digestion améliorée et même une diarrhée peuvent survenir lors de la préparation du corps à l'accouchement. L'accouchement peut commencer à tout moment - pendant la journée ou la nuit, alors que les contractions peuvent d'abord se produire, et alors seulement l'eau retombera, ou vice versa - les deux options sont normales. Vous ne devriez pas partir en voyage loin de chez vous maintenant, vous devriez toujours avoir les documents nécessaires avec vous, surtout s'il ne s'agit pas de la première naissance. Si une opération est prévue, il est fort probable que vous serez hospitalisé à l'avance pour vous préparer.

Vous pouvez accoucher dans cette semaine ou la semaine prochaine, la naissance d'un enfant dans le TED n'arrive que chez 5% des femmes, les autres le font plus tôt ou même plus tard que la date fixée. Ce n'est pas dangereux, le bébé est déjà mûr et prêt pour la vie extra-utérine.

À ce moment-là, l'enfant pèse environ 3 300 g et atteint une taille de 52 à 53 cm. Il est né à terme et se prépare à la naissance. Les mouvements du bébé dans ce jus deviennent de moins en moins actifs en raison de la forte tension dans l'utérus, il tire ses genoux vers la poitrine et croise les bras pour qu'il soit plus pratique de se situer dans l'utérus. Cela est dû au fait que la quantité de liquide amniotique plus proche de l'accouchement diminue en raison de l'influence des niveaux hormonaux, ce qui limite également considérablement les mouvements. La plupart des enfants de cette période ont une présentation céphalique, ce qui est plus pratique pour l'accouchement naturel, mais il peut y en avoir des pelviens, puis la question sera décidée si l'accouchement par voie naturelle est possible ou est-il préférable de recourir à une césarienne..

Maintenant, l'enfant est exactement ce qu'il sera dans les premiers jours après la naissance, il a tous les réflexes qui sont pleinement formés comme chez un nouveau-né, tous ses organes et systèmes sont pleinement développés et le système nerveux les contrôle pleinement. Même le rythme de sommeil et d'éveil chez un enfant est désormais le même qu'il le sera dans les premières semaines de la vie. Pendant les périodes d'activité, le bébé suce un doigt ou bouge ses membres, réagit activement aux stimuli externes. Il réagit activement aux bruits forts ou au toucher de l'abdomen, peut froncer les sourcils, tressaillir, hocher et avaler du liquide amniotique. En raison du liquide amniotique et de leur digestion dans l'intestin, les matières fécales d'origine, le méconium, se sont formées, il doit partir après la naissance. Si le fœtus souffre dans l'utérus, le méconium peut être libéré plus tôt que le terme et l'eau tache de verdâtre.

Le poids corporel et la force musculaire sont activement augmentés, le calcium et le fer sont stockés pour la vie extra-utérine, la coordination et le tonus musculaire sont entraînés. Il est important de surveiller les mouvements du fœtus, il doit se faire sentir au moins dix fois par jour. Si son activité est très faible ou si les mouvements sont forts et constants, vous devez consulter un médecin, peut-être que le fœtus souffre d'hypoxie.

Le cœur du bébé pompe activement le sang à travers les vaisseaux, les reins filtrent l'urine, les intestins digèrent l'eau avalée et le pancréas aide à les décomposer en produisant des enzymes qui aideront le bébé à digérer les aliments à l'avenir. Mais le système nerveux s'améliore encore et continuera de le faire après la naissance de l'enfant. Maintenant que le corps de l'enfant est stérile, les premiers microbes coloniseront les intestins avec les premières gouttes de colostrum du sein de la mère. Par conséquent, il est extrêmement important d'attacher le bébé au sein immédiatement après la naissance, afin qu'il obtienne la flore familière de la peau du sein et du mamelon..

Jusqu'à présent, le fœtus reçoit de la nourriture par le placenta, mais maintenant il commence à vieillir activement, car il lui reste très peu de travail. Le cordon ombilical ne sera coupé qu'après la naissance, puis le bébé se nourrira tout seul. Les poumons sont prêts à respirer, mais lorsqu'ils sont dans un état affaissé, ils ne s'ouvriront qu'après la naissance de l'enfant..

L'accouchement peut commencer à tout moment, vous êtes complètement prêt pour cela, mais pour l'instant, vous devez surveiller attentivement l'état et les précurseurs de l'accouchement, ils indiqueront le début imminent de l'événement principal de votre grossesse.

Avant l'accouchement, l'appétit d'une femme est considérablement réduit en raison de la préparation du corps à l'accouchement, il y a un «nettoyage» de tout le corps avec une diminution du poids due à la convergence de l'œdème, des selles, jusqu'à la diarrhée, et parfois même des nausées accompagnées de vomissements. En moyenne, il prend jusqu'à 2 kg de poids. Maintenant, les fausses contractions deviennent fréquentes et fortes, elles sont très visibles, mais elles n'ont pas une fréquence claire et ne conduisent pas à l'ouverture du col de l'utérus. Ils peuvent être accompagnés d'une sensation de tiraillement dans le bas du dos et l'abdomen, des douleurs dans le bas de l'abdomen. Pour les distinguer des douleurs du travail, vous pouvez prendre une douche, changer la position du corps, vous promener dans la pièce ou vous allonger, les fausses contractions ressemblent généralement, mais les vraies ne font que s'intensifier et l'intervalle entre elles diminue.

Il y a une augmentation des pertes vaginales avec la décharge de grumeaux de mucus rosâtre - un bouchon qui ferme le col de l'utérus. Le cou se ramollit et se détend, ce qui conduit à la libération d'un bouchon de liège, il peut se détacher par parties jusqu'à deux cuillères à soupe ou un morceau de mucus.

Il peut y avoir un désir irrésistible de tout laver et tout ranger - «syndrome de nidification», qui oblige une femme à assumer des tâches ménagères difficiles. Vous ne devez pas être zélé et surchargé de travail. Il peut également y avoir des sautes d'humeur et de l'insomnie, cela indique une naissance imminente.

Les vraies contractions sont douloureuses, avec elles les sensations augmentent et les intervalles entre les contractions sont réduits. Les douleurs sont sourdes, augmentant progressivement en intensité, en durée. À la maternité lors de la première naissance, vous devez venir avec des contractions environ une fois toutes les dix minutes et d'une durée d'environ 30 secondes. Le travail répété vaut la peine de se dépêcher, ils disparaissent généralement plus rapidement. L'accouchement à cette période est tout à fait normal, ils auront lieu en trois périodes - la première est la plus longue - il s'agit d'une contraction avec une ouverture progressive du col de l'utérus, la seconde est le travail forcé - la naissance d'un enfant et la troisième est la période de naissance du placenta. Pendant les contractions, vous devez bouger et respirer correctement, cela soulagera votre état, écoutez les médecins et tout ira bien. Il n'y a pas besoin d'avoir peur de l'hôpital, l'accouchement est un processus tout à fait naturel, et il y aura toujours une sage-femme et un médecin à côté de vous.

La semaine 39 est une attente fastidieuse d'accouchement et une grande fatigue due à un gros ventre et des sensations désagréables. Maintenant, vous avez du mal à bouger, à vous habiller, à dormir et même à manger, donc vous pouvez être irrité et nerveux, fatigué. Chaque mouvement du bébé est ressenti très distinctement, il a grandi et est devenu très fort, et il est difficile de porter environ 15 kg d'excès de poids. Avec un tel ventre, il est difficile de trouver une position confortable, des tourments d'insomnie, et pendant la journée, vous vous sentez fatigué, vous voulez constamment aller aux toilettes, car la tête du fœtus appuie sur la vessie.

Les précurseurs de l'accouchement sont clairement ressentis et le corps est préparé - des nausées et des vomissements, une diarrhée peuvent survenir, bien que la constipation soit également possible, ce qui est difficile à gérer même avec un régime riche en fibres. Le gonflement disparaît progressivement et, de ce fait, quelques kilos en trop peuvent disparaître. L'inconfort dans la région pelvienne augmente, des douleurs dans le bas du dos et le dos se produisent et peuvent irradier vers les jambes, compliquant les mouvements. Mais dans le contexte de toutes ces sensations, il peut y avoir un soulèvement émotionnel avec un désir de ranger la maison et de tout laver et laver, c'est un syndrome de «nidification» qui aide à maintenir une attitude positive envers l'accouchement. Écoutez vos sentiments - votre bébé va bientôt naître, profitez des derniers jours de la grossesse.

Vous pouvez maintenant ressentir diverses sensations douloureuses et inconfortables, elles surviennent à la suite d'une augmentation du poids et d'un stress sur la colonne vertébrale et le bassin. Très probablement, l'abdomen est déjà tombé, ce qui a conduit à une pression de la tête fœtale vers la sortie du petit bassin. En même temps, le dos, le bas du dos peuvent faire mal, il y a des sensations désagréables et des douleurs entre les jambes, une sensation de pression. Le port d'un bandage prénatal et la gymnastique, le déchargement du dos en position genou-coude aideront à atténuer ces sentiments. Il aidera dans le travail de la digestion, des reins et du placenta..

Des brûlures d'estomac et de la constipation peuvent survenir en raison de problèmes digestifs, ainsi que de douleurs dans le dos et d'hémorroïdes pendant cette période. Il est important de consulter votre médecin pour savoir comment soulager votre état. Si un gonflement sévère et des maux de tête surviennent, que la pression augmente et que les mouches clignotent devant les yeux, vous devez immédiatement consulter un médecin, ce sont des signes de gestose. S'il y a des douleurs abdominales, elles sont régulières, alors que l'estomac devient pierreux - cela peut être des signes de tonus utérin ou le début du travail, il vaut la peine de contacter l'hôpital.

Pendant cette période, la nature des écoulements peut changer - ils deviennent plus abondants en raison d'un changement des niveaux hormonaux et de la maturation du col de l'utérus. C'est la zone du col de l'utérus qui modifie la nature de l'écoulement. Il peut s'agir d'un écoulement muqueux dû à l'écoulement du bouchon du col de l'utérus, bien qu'un écoulement rose et brun soit également acceptable en raison du mélange de sang provenant des vaisseaux dans la région du cou ramolli. Ils sont particulièrement caractéristiques après un examen vaginal par un médecin. Si l'écoulement est blanc, avec des flocons et des démangeaisons, il peut s'agir d'un muguet, qui doit être traité avant l'accouchement, afin de ne pas en récompenser le bébé..

Si les taches ou le sang sont écarlates ou de couleur foncée, appelez immédiatement une ambulance, il s'agit probablement d'un décollement placentaire avec saignement, qui nécessite un accouchement immédiat pour sauver la mère et le bébé.

Si l'écoulement est abondant, les sous-vêtements sont constamment mouillés et ils ont une teinte transparente ou blanchâtre, une odeur sucrée - il s'agit très probablement de liquide amniotique. En cas de fuite, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital pour résoudre le problème de l'accouchement. Il ne doit pas s'écouler plus de 12 à 14 heures entre le moment où les eaux coulent et l'accouchement, afin qu'il n'y ait pas d'infection intra-utérine du fœtus. L'eau qui fuit peut être reconnue avec un tampon spécial - il est vendu à la pharmacie.

À ce moment-là, chez la plupart des femmes, un prolapsus abdominal s'est produit et il est devenu plus facile de respirer, le bas de l'utérus est devenu légèrement plus bas et ne repose pas sur les côtes. Dans le même temps, l'utérus se prépare activement à la naissance prochaine, des contractions d'entraînement se produisent constamment, qui deviennent plus fortes et plus actives, tandis que l'abdomen se durcit et peut être douloureux en raison d'une augmentation du tonus de l'utérus. Les fausses contractions sont irrégulières et ne provoquent pas l'ouverture du cou. Elle est douce maintenant, saute le bout de son doigt. Lorsque des contractions régulières ou du liquide amniotique apparaissent, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital - le travail a commencé et le col de l'utérus a commencé à s'ouvrir.

À 39 semaines, une échographie peut être nécessaire uniquement pour clarifier les nuances et déterminer les tactiques de gestion du travail, elle est également prescrite par un médecin. Le médecin détermine l'âge gestationnel par échographie, le poids et la taille estimés du fœtus, tous ses organes et tissus, le degré de maturité et de développement, et voit également d'autres indicateurs échographiques. Il est important d'évaluer l'état de l'utérus et sa taille, la maturité du col de l'utérus et sa préparation à l'accouchement, la quantité de liquide amniotique et leur état. Le degré de maturité du placenta est déterminé - la norme pour cette période est le troisième degré de maturité, et plus le degré est élevé, plus le placenta est âgé et pire que sa fonction. Il est également important d'évaluer l'emplacement et la longueur du cordon ombilical - s'il est situé sur le cou du fœtus, cela nécessitera une attention particulière pendant l'accouchement..

Selon l'échographie et les résultats de l'examen de la femme enceinte, il est possible d'identifier des signes de manque d'eau - pour cette période, ce sera physiologique, car cela donne une position plus stable du fœtus dans l'utérus, réduit son étirement et empêche les boucles du cordon ombilical de tomber pendant l'accouchement. Avec polyhydramnios, l'utérus peut s'étirer excessivement, ce qui entraînera une faiblesse du travail et des complications. Il est possible d'établir avec précision le polyhydramnios et le faible niveau d'eau par ultrasons, en déterminant la quantité d'eau en ml.

À ce stade de la grossesse, un rhume est extrêmement indésirable, car il existe un risque d'avoir un enfant par une mère malade dans le service d'observation. S'il y a des signes d'ARVI - fièvre, écoulement nasal et toux, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un traitement. Le médecin vous expliquera en détail comment traiter un rhume afin d'éviter les complications de l'accouchement et l'infection du bébé..

Avant l'accouchement, le corps de la femme se prépare activement pour le processus à venir, il y a donc une perte de poids d'environ 2 kg, en moyenne à ce moment-là, vous pourriez gagner environ 12 à 15 kg, et maintenant le corps perd progressivement du poids. Il s'agit d'un excès de liquide et de nettoyage intestinal.

L'appétit peut être réduit ou absent, c'est normal, il vaut la peine de manger un peu - des produits laitiers à base de plantes, en évitant les aliments épicés, gras et frits. Privilégiez les produits laitiers fermentés, les céréales et les plats de légumes. Vous pouvez également vous préparer une journée de jeûne sur des pommes, du kéfir ou des salades.

Les attitudes envers le sexe cette semaine de grossesse sont mitigées. De nombreux médecins sont contre cela, car le bouchon muqueux s'est détaché et le fœtus peut être infecté. On pense également que l'orgasme peut provoquer l'accouchement, même si le corps est déjà prêt pour eux. Mais en même temps, le sperme d'un homme agit sur le col de l'utérus comme un moyen de préparation active et de ramollissement, ce qui aide à préparer l'accouchement. Par conséquent, dans ce domaine, vous devez vous concentrer uniquement sur votre désir et votre bien-être, si vous le souhaitez, vous devez choisir une position confortable et éviter les pénétrations profondes et pointues..

À la 39e semaine de grossesse, le corps de l'enfant est déjà complètement formé et prêt pour une vie indépendante. La femme doit se préparer à la naissance à venir, bien qu'un retard de 2-3 semaines puisse survenir, ce qui est normal. Personne ne veut attraper un rhume pour le moment, cette maladie n'affectera plus le développement du fœtus, mais elle peut nuire à sa santé, ainsi qu'à l'accouchement futur. Les infections virales respiratoires aiguës pénètrent dans la circulation sanguine, se propagent dans tout le corps de la femme et peuvent même pénétrer dans le corps du bébé, lui causant des dommages considérables. Dans le même temps, il existe des moyens efficaces de traiter les ARVI en fin de grossesse, et ils seront discutés plus en détail..

Toutes les personnes ont souffert de rhumes, y compris de nombreuses femmes enceintes. Au cours des premières semaines, les ARVI peuvent fortement affecter le développement du fœtus, provoquant des changements et des anomalies graves. Au deuxième trimestre, la maladie est toujours dangereuse, bien que les risques de conséquences négatives diminuent, un rhume à 39 semaines peut entraîner une naissance difficile, ce qui n'est pas bon pour une femme et son enfant..

Dans le même temps, il ne faut pas paniquer lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, même si cela s'est produit juste avant l'accouchement. Des complications sont possibles, mais elles ne surviendront que si vous ne traitez pas du tout la maladie. Des mesures appropriées doivent être prises et tous les efforts doivent être faits pour éradiquer l'infection.

De plus, il est recommandé de respecter certaines mesures préventives pour prévenir l'infection à l'intérieur:

  1. Il vaut la peine d'oindre la muqueuse nasale avec une pommade oxolinique avant de prendre les transports en commun, d'aller à la clinique ou à tout autre endroit bondé.
  2. Aérez la pièce régulièrement à tout moment de l'année.
  3. Il est conseillé de manger des aliments riches en vitamines. N'oubliez pas l'ail et les oignons.
  4. Il est nécessaire de surveiller l'humidité de l'air afin de ne pas créer de conditions favorables à la propagation des virus.
  5. Le système immunitaire doit être renforcé, ce qui peut s'affaiblir considérablement au cours de la grossesse.

Le SRAS à 39 semaines de gestation est dangereux pour ses conséquences:

  • Possibilité de naissance prématurée en raison du fait que l'immunité de la femme est affaiblie et n'est pas capable de lutter indépendamment contre l'infection.
  • La naissance d'un enfant présentant des symptômes ARVI. Dans ce cas, le bébé naît faible, pâle et nécessite des mesures supplémentaires pour rétablir la santé..
  • Après la naissance d'un enfant en bonne santé, ils peuvent ne pas être autorisés à rendre visite à la mère pendant un certain temps, car il existe une possibilité d'infection par le virus..
  • Travail difficile: sensations douloureuses, saignements, évanouissements, etc..

Tout cela ne devrait pas devenir une cause de dépression, mais devrait vous orienter vers un traitement immédiat de la maladie avec les méthodes les plus sûres..

Il est très important de reconnaître la maladie au stade initial, lorsque l'infection vient de pénétrer dans le corps, mais n'a pas encore eu le temps de se propager dans le sang. Les premiers signes d'ARVI sont:

  • congestion nasale, incapacité à respirer librement, ce qui crée un obstacle pour le bébé à obtenir de l'oxygène;
  • toux sèche sévère;
  • inconfort dans la gorge, douleur en avalant de la nourriture;
  • vertiges;
  • apathie et indifférence à tout ce qui auparavant procurait joie et plaisir;
  • augmentation de la température corporelle.

En contactant un médecin, vous pouvez découvrir la cause de la maladie et vous pouvez également compter sur le traitement approprié, qui vous sera prescrit par le médecin. L'automédication est strictement contre-indiquée!

Il faut comprendre qu'à ce moment, des changements spéciaux se produisent dans le corps de la femme - le col de l'utérus se ramollit et se raccourcit, se préparant à l'ouverture. Le fruit s'enfonce de plus en plus bas, sa tête est déjà pressée contre la sortie. La maladie à ce stade ne peut pas être traitée avec de nombreux moyens et médicaments, les médecins recommandent généralement de s'abstenir de toute mesure radicale. Dans le même temps, la maladie ne peut être ignorée, tous les efforts doivent être faits pour éliminer les principaux symptômes, si possible:

  1. Vous pouvez vous gargariser avec une solution préparée à partir d'un verre d'eau, 1 c. sel et la même quantité de soude. La procédure doit être effectuée 4 à 5 fois par jour..
  2. Il vaut la peine de s'habiller pour la saison, alors qu'il est recommandé de porter des chaussettes en laine sur vos pieds la nuit afin qu'elles ne refroidissent pas trop. Ne prenez pas de bains chauds car ils favorisent la naissance prématurée..
  3. Rincer la cavité nasale avec une solution iodée saline ou enterrer le nez avec du jus d'aloès mélangé à de l'eau. Les experts ne recommandent pas d'utiliser des gouttes nasales vasoconstricteurs; à la place, vous pouvez utiliser Aqua Maris ou Pinosol.
  4. De nombreuses méthodes sont utilisées pour traiter la toux: miel d'abeille naturel, soluble dans l'eau, herbe de sauge, versée avec un verre d'eau bouillante et infusée pendant 20 minutes, inhalation avec des huiles aromatiques, etc. La sève de bouleau aide à la toux.
  5. Vous devez également boire autant de liquide que possible et le faire aussi souvent que possible. Il est conseillé de boire des boissons aux fruits, du lait chaud, du thé chaud, des tisanes, des jus naturels.

En aucun cas, l'utilisation d'antibiotiques et d'autres médicaments puissants n'est autorisée, dont l'utilisation peut entraîner de tristes conséquences.

Il est peu probable que le traitement avec une seule des méthodes ci-dessus soit d'un grand avantage. Un traitement complexe est nécessaire, qui comprend plusieurs méthodes sûres et efficaces à la fois. De plus, il est impératif de consulter un médecin sur ce qui peut et ne peut pas être pris à ce moment juste avant l'accouchement..

Le SRAS à 39 semaines de gestation peut être une surprise désagréable pour chaque femme, mais il ne faut pas s'inquiéter, tout ira bien si vous prenez les mesures appropriées pour traiter la maladie. Avec un traitement approprié et sûr, votre accouchement sera presque indolore et le bébé naîtra en parfaite santé, sans aucun signe d'ARVI et d'autres pathologies.

Les infections virales respiratoires aiguës sont les maladies les plus courantes dans le monde; près de la moitié de la population mondiale en souffre chaque année. Pendant la période automne-hiver, ramasser un ennemi volant ne prend que quelques minutes: environ 80% des femmes enceintes reçoivent au moins une ARVI. Comment se protéger des ARVI pendant la grossesse? Et si vous êtes déjà malade - comment récupérer avec des conséquences minimes pour vous et votre bébé?

Pourquoi cela survient-il? Le virus de la grippe provoque une forte fièvre - jusqu'à 40 ° C, d'autres virus respiratoires - légèrement inférieurs. Une température élevée est très dangereuse pour maman et bébé..

Que faire? Avec une augmentation de la température, le corps combat le virus. Par conséquent, vous n'avez pas besoin d'abaisser immédiatement la température - attendez que le thermomètre indique 38,5 avant de boire un antipyrétique à base de paracétamol. Si la température est mal tolérée, rappelez-vous les méthodes physiques de refroidissement du corps - frotter avec de l'eau fraîche, du thé aux framboises, ce qui aidera à transpirer et ainsi refroidir le corps.

Que ne peut-on pas faire? Vous ne pouvez pas prendre de pilules et de sirops sans consulter votre médecin pour réduire la fièvre et réduire la douleur. N'utilisez pas de produits contenant de l'aspirine (cela change la formule sanguine, ce qui est dangereux pour les femmes enceintes). Habituellement, les femmes enceintes se voient prescrire des médicaments «pour enfants» à base de paracétamol et à petites doses. De plus, la femme enceinte ne peut pas s'essuyer avec de la vodka - au lieu d'un soulagement, vous pouvez avoir une intoxication alcoolique.

Pourquoi cela survient-il? La période d'incubation des ARVI est de 2 à 7 jours. À ce moment, le virus, pénétrant dans les muqueuses des voies respiratoires supérieures, est introduit et commence à sécréter de l'endotoxine, ce qui provoque une intoxication du corps. Par conséquent - douleurs musculaires, douleurs dans le corps et les articulations, maux de tête.

Que faire? Boire beaucoup de liquides aidera - les toxines sont excrétées du corps avec du liquide. Avec la grippe et le SRAS, il est fortement conseillé de boire des décoctions et thés à base de plantes, du jus de canneberge et d'airelle (ils ont également un effet diurétique).

Que ne peut-on pas faire? Boire des analgésiques, surtout sans consulter un médecin.

Pourquoi un nez qui coule pendant la grossesse? De toutes les infections respiratoires aiguës, l'inflammation la plus grave de la muqueuse nasopharyngée est causée par une infection à rhinovirus. Dans le même temps, un écoulement muqueux abondant du nez n'est presque pas accompagné de symptômes d'intoxication. Un nez qui coule commence par une sécheresse et des brûlures dans le nez et des éternuements. Ensuite, les maux de tête, la faiblesse sont connectés et après cela, un écoulement nasal apparaît.

Que faire? La pièce doit être ventilée fréquemment, 5 à 6 fois par jour, et la température ne doit pas dépasser 22 ° C. Les virus n'aiment pas cet environnement. Il est préférable de traiter un nez qui coule avec des remèdes populaires. Par exemple, goutte à goutte du bouillon de camomille ou du jus de radis. Il est utile de boire une décoction de framboises et de fraises la nuit. N'oubliez pas l'inhalation de vapeur. Les voies nasales peuvent être rincées avec des aquamaris.

Que ne peut-on pas faire? Sans ordonnance d'un médecin, vous ne devez pas verser de vasoconstricteur et d'autres médicaments «nez qui coule» dans le nez. Il n'est pas nécessaire de recourir à un remède populaire aussi cruel que l'instillation de jus d'oignon dans le nez: de cette façon, vous pouvez brûler du mucus..

Pourquoi cela survient-il? La toux pendant la grossesse est l'un des signes les plus courants de maladies respiratoires. Une toux productive et «humide» est un signe de guérison, car le corps se débarrasse de l'agent causal de la maladie. Les expectorants sont prescrits pour aider à soulager la toux sèche.

Que faire? La fleur de tilleul a de bonnes propriétés expectorantes. Vous pouvez utiliser des inhalations humides, et il est préférable de les faire à l'ancienne - dans la salle de bain ou dans la cuisine. Par exemple, respirez sur des pommes de terre bouillies, en vous couvrant d'une serviette ou sur une solution de soude (2 cuillères à café par litre d'eau). Vous pouvez laisser un peu de vapeur dans la salle de bain et vous y asseoir pendant une heure et demie. Et n'oubliez pas de ventiler constamment la pièce et d'humidifier l'air qu'elle contient avec un humidificateur. Une décoction de figues dans du lait ou de l'eau (100 g pour deux verres, laisser mijoter 15 minutes sur le feu, prendre un demi-verre 2-3 fois par jour), un mélange d'eau minérale Borjomi avec du lait, du jus de radis noir mélangé au miel.

Que ne peut-on pas faire? Les médicaments, qui suppriment la toux et la rendent plus productive, ne doivent pas être pris. Il est strictement contre-indiqué aux femmes de faire monter leurs jambes, de les frotter avec des pommades à base de plantes. Tout cela peut constituer une menace de grossesse. Au lieu de jambes, vous pouvez cuire vos mains à la vapeur: bien que l'efficacité d'une telle procédure soit légèrement inférieure, mais ce n'est pas dangereux pour l'enfant à naître.

Pourquoi cela survient-il? Un mal de tête avec la grippe est un signe d'intoxication corporelle. Généralement mal de tête dans les tempes, le front et derrière les yeux.

Que faire? Le mal de tête lui-même, en l'absence de nausées et de vomissements, n'est pas dangereux pour la future mère et l'enfant. Par conséquent, il est nécessaire de le traiter avec parcimonie - au moyen de l'aromathérapie, du massage des points d'acupuncture dans la région des sourcils, du front et des tempes. La femme enceinte a besoin de beaucoup de sommeil, de repos et en aucun cas elle ne doit porter l'ARVI sur ses pieds. Il aidera à faire face à une intoxication, et donc à un mal de tête, abondant, jusqu'à 2 litres par jour, à boire, de préférence aigre.

Que ne peut-on pas faire? Essayer de chasser un mal de tête avec du thé ou du café - ces boissons doivent être minimisées. Prenez des analgésiques sans prescription médicale.

Pourquoi cela survient-il? Le nasopharynx et les conduits auditifs sont adjacents. Pendant la grippe, une gêne dans les conduits auditifs, une congestion de l'oreille peut être observée en raison d'une inflammation générale de la membrane muqueuse.

Que faire? Une poignée de fleurs de camomille séchées sont placées dans un sac en soie et bien pétries. Ce sac doit être chauffé (alors qu'il doit rester sec et non humide), puis se fixer à l'oreille et le fixer avec un foulard. Laissez cette "compresse" pendant la nuit: elle réchauffera non seulement les oreilles, mais aidera également à faire face à l'infection grâce aux huiles essentielles de camomille.

Que ne peut-on pas faire? Si la douleur dans les oreilles est devenue intense, vous ne pouvez pas cacher ce symptôme au médecin - peut-être qu'une otite moyenne a commencé dans le contexte de la grippe. Seul un médecin peut confirmer le diagnostic et prescrire un traitement.

Pourquoi cela survient-il? Il est logique que toutes les forces du corps visent à combattre le virus. Il n'est tout simplement pas capable de les dépenser pour digérer les aliments. Parfois, les ARVI sont accompagnés de nausées aux premiers stades de la maladie..

Que faire? Augmentez la quantité de liquide et diminuez les portions. L'enfant à l'intérieur prendra toujours tout ce dont il a besoin, il n'y a donc pas lieu de craindre la «faim» du fœtus. Continuez à prendre la multivitamine prescrite par votre médecin de grossesse. Pendant les rhumes, le besoin en vitamine C augmente, alors essayez de vous assurer que votre nourriture en contient suffisamment, mangez de la salade de chou blanc, des pommes, buvez du thé avec du citron et du bouillon d'églantier. Les vitamines A et E sont également nécessaires, on les trouve dans l'huile d'olive, la citrouille, le foie, les épinards, les carottes. Boire du lait n'est pas recommandé à des températures élevées.

Que ne peut-on pas faire? Abandonnez complètement la nourriture. Prenez des médicaments qui réduisent les nausées, les antiacides, etc., sans prescription médicale.

Les femmes enceintes ne peuvent pas se débarrasser de l'ARVI, essayer de le guérir sur le pouce ou s'automédiquer. Si la prévention n'a pas aidé à protéger contre le virus, consacrez une semaine à le combattre - c'est la durée moyenne de la maladie. N'oubliez pas d'appeler le médecin, de l'informer de votre situation intéressante, afin qu'il puisse vous prescrire des médicaments qui n'entrent pas en conflit avec la grossesse. Si vous avez eu une grippe avec une forte fièvre, optez pour une échographie de contrôle après la guérison, faites des analyses d'urine et de sang. Il n'existe actuellement aucune donnée fiable selon laquelle les ARVI provoquent une infection du fœtus ou conduisent à des malformations - mais faites-le pour votre propre assurance, pour vous assurer que tout est en ordre.

Les dernières semaines de grossesse sont associées à la préparation du corps de la femme pour l'accouchement. Les maux de tête à 39 semaines sont un signe de pathologie grave ou de caractéristiques de grossesse?

Une variation de la pression artérielle chez les femmes enceintes à ce moment est le symptôme d'une complication grave - toxicose tardive ou gestose. Avec cette maladie, en plus des maux de tête, les femmes s'inquiètent de l'œdème. Dans le cours normal de la grossesse au cours des dernières semaines, l'apparition d'un gonflement des jambes le soir est associée à une congestion veineuse due à la pression de l'utérus en croissance sur les plexus choroïdes du petit bassin.

Avec la gestose, un œdème apparaît à tout moment sur les bras, les jambes, le visage et l'abdomen. En plus de ces symptômes, la toxicose tardive est caractérisée par une insuffisance rénale. Dans une étude en laboratoire de l'urine, on y trouve des protéines.

Pour les femmes enceintes, une diminution physiologique de la pression est caractéristique pendant la période de mise au monde. Une pression artérielle basse se développe dans le contexte de changements hormonaux dans le corps des femmes enceintes.

Cela se produit comme un mécanisme de protection: une tension vasculaire excessive, qui se produit avec une augmentation de la pression, affecte négativement le flux sanguin utéro-placentaire. Les maux de tête surviennent lorsque la pression artérielle chute en dessous des niveaux de travail normaux.

Une autre cause de maux de tête avec une pression artérielle basse est le syndrome de la veine cave inférieure. Chez la grande majorité des femmes enceintes, ce syndrome peut se développer soudainement en décubitus dorsal. L'utérus enceinte comprime la veine génitale inférieure, en réponse à cela, il y a une forte baisse réflexe de la pression artérielle.

En plus des maux de tête, une femme enceinte éprouve des nausées, un assombrissement des yeux et de la panique. Une compression prolongée de la veine cave inférieure peut provoquer un décollement placentaire.

À la fin de la grossesse, une femme prend en moyenne 10 à 20 kg de poids. La charge sur la colonne vertébrale augmente, ce qui oblige la femme à faire plus d'efforts pour maintenir sa posture. Une telle tension constante des muscles du dos, du cou et de la ceinture scapulaire provoque un spasme à court terme des vaisseaux alimentant le cerveau. Le mal de tête se développe en raison d'un manque d'oxygène.

À 39 semaines, de nombreuses femmes subissent un stress émotionnel. Le terme de l'accouchement approche, les événements à venir excitent la femme et sur fond d'expériences accrues, le système nerveux subit une surcharge. La femme devient pleurnichante, irritable. Cette réaction excessive peut déclencher des céphalées de tension..

De plus, en fin de grossesse, de nombreuses femmes ont des problèmes de sommeil occasionnels. L'insomnie surcharge également le système nerveux et déclenche des maux de tête..

Pendant la période de naissance d'un enfant, en raison de l'inclusion d'un cercle supplémentaire de circulation sanguine (utéro-placentaire) dans le corps d'une femme, la quantité de plasma circulant augmente, mais la formation des éléments formés peut être retardée. À 39 semaines, des crises de maux de tête et des étourdissements peuvent être déclenchés par un manque d'oxygène dans le sang en raison de faibles taux d'hémoglobine.

Les maladies inflammatoires lentes du nasopharynx sans symptômes prononcés peuvent provoquer des maux de tête sourds et douloureux, en particulier l'après-midi. En raison du gonflement constant des muqueuses du nez et des sinus, le cerveau souffre d'une carence chronique en oxygène et la femme note des maux de tête tiraillants et douloureux..

Les caries dentaires ou les maladies des gencives non traitées peuvent souvent être une cause indirecte de maux de tête. L'infection buccale soutient l'inflammation nasopharyngée.

Tout d'abord, vous devez trouver la raison.

Si un mal de tête pendant 39 semaines de grossesse se développe dans le contexte d'un œdème, vous devez immédiatement demander une aide qualifiée. La gestose est une complication grave de la grossesse et menace la santé de la mère et de l'enfant..

Avec le développement d'un symptôme dans le contexte d'une pression artérielle basse, les femmes enceintes doivent surveiller attentivement leur état. Si la pression baisse dans une pièce étouffante, avec un changement brusque de temps ou après une longue pause entre les repas, alors après une tasse de thé fort ou de café avec du sucre, l'état devrait revenir à la normale. Dans les cas où le mal de tête dans le contexte d'une diminution de la pression dérange constamment, vous devez consulter un médecin pour obtenir de l'aide.

Pour prévenir le syndrome de la veine cave inférieure, la position couchée doit être évitée. La meilleure position pour reposer une femme enceinte à 39 semaines est de s'incliner, il est préférable de surélever légèrement la tête du lit.

Une attelle prénatale aidera à soulager la colonne vertébrale et à éliminer l'excès de tension dans les muscles du dos et de la ceinture scapulaire. De plus, un léger massage du dos et une douche de contraste quotidienne vous aideront à oublier ce symptôme..

Avec un taux d'hémoglobine bas, il est nécessaire de prendre des préparations glandulaires et des multivitamines. La posologie et le moment corrects du traitement seront prescrits par le médecin traitant.

Si la cause des maux de tête est la rhinite, la sinusite et d'autres maladies ORL, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologiste. Si des caries sont détectées, il est nécessaire de subir un assainissement de la cavité buccale chez le dentiste.

Si ce symptôme à ce stade n'est causé par aucune maladie, vous pouvez vous en débarrasser à l'aide de méthodes simples.

  • Repos et sommeil, de préférence dans un endroit bien ventilé.
  • Avant de vous coucher, vous pouvez boire une teinture d'agripaume. Cela aidera à calmer le système nerveux et à assurer un bon sommeil..
  • Les céphalées de tension sont soulagées par des compresses froides. Refroidir la région occipitale pendant 15 à 20 minutes normalisera la circulation sanguine et éliminera le symptôme. Pour ce faire, humidifiez une serviette avec de l'eau froide et appliquez sur l'arrière de la tête, périodiquement la compresse doit être changée.
  • Bien soulage les maux de tête à 39 semaines de massage léger de la région temporale, du front et de l'occiput.
  • Si de telles mesures n'aident pas, il est permis de prendre une dose unique de paracétamol ou d'ibuprofène. Ces médicaments sont sans danger pour le fœtus..

En fin de grossesse, une femme doit accorder une attention particulière à sa routine quotidienne et à son alimentation. Pour que cette maladie cesse de vous déranger, vous devez dormir au moins 8 heures par jour. Il est préférable de se coucher avant 22 heures et de se lever au plus tard 7 heures. Si vous le souhaitez, vous pouvez organiser un sommeil de jour.

Un exercice léger quotidien et une douche de contraste doivent être inclus dans la liste des mesures pour prévenir ce symptôme. Une promenade quotidienne au grand air, au moins 2 heures par jour - pareil. Les promenades du soir avant le coucher sont particulièrement utiles pour les femmes enceintes..

Dans l'alimentation d'une femme enceinte, des produits protéiques doivent être présents: viande de bœuf et d'agneau, poisson, produits laitiers, protéines végétales (légumineuses, céréales et noix). Le porc n'est pas recommandé aux femmes enceintes. Les fruits et légumes frais sont essentiels dans l'alimentation quotidienne en tant que sources de vitamines et de fibres.

De plus, vous pouvez prendre une multivitamine pour les femmes enceintes, ce que le médecin recommande.

Pendant une période de 39 semaines, comme préparation à l'accouchement, les médecins prescrivent souvent des sédatifs à base de plantes - agripaume ou teinture de valériane. Ces fonds aideront à améliorer l'état du système nerveux, à normaliser le sommeil et serviront de bonne prévention pour prévenir les maux de tête..