Personnage - une combinaison individuelle de traits de personnalité psychologiques stables et significatifs qui déterminent un comportement typique pour un sujet donné dans certaines conditions et circonstances de vie (Asmolov).

Le caractère est un cadre de personnalité, qui ne comprend que les traits de personnalité les plus prononcés et les plus étroitement liés, qui se manifestent clairement dans divers types d'activité

Le caractère est un ensemble de propriétés stables d'un individu, qui expriment les voies de son comportement et de sa réponse émotionnelle. Le caractère d'une personne est un alliage de propriétés innées d'activité nerveuse supérieure avec des traits individuels acquis au cours de la vie, il consiste en l'individualisation des traits de personnalité et ces propriétés sont utilisées afin de socialiser (s'adapter) dans le monde. Le caractère est le résultat de l'individualisation et de la socialisation des propriétés de l'individu.

Le personnage détermine le côté contenu. Il est formé sur la base du tempérament dans le processus d'éducation et de socialisation. Le personnage se forme sous l'influence de facteurs biologiques et sociaux. La capacité d'influencer sa formation devient un point de distinction central par rapport au tempérament (approche moderne). Mais il y avait aussi des opinions opposées..

Lazursky: X-r est formé sur une base anatomique et physiologique et il est impossible de «rééduquer» la nature. Les caractéristiques données ne peuvent être affinées ou lissées, mais elles sont déjà là depuis la naissance.

Aujourd'hui, il est généralement admis que les facteurs environnementaux et génétiques sont équivalents dans la formation du caractère, le caractère se forme tout au long de la vie. Les changements de caractère apparaissent dans des conditions critiques, stressantes, difficiles et douloureuses.

Les traits de x-ra ne se manifestent que dans des conditions socialement significatives qui sont d'une importance particulière pour une personne.

X-r diffère des états et processus psychologiques par sa stabilité.

Formé basé sur le tempérament

En raison des particularités de l'éducation

· La composante volitive joue un rôle particulier dans la formation de x-ra (sans volonté, x-r ne se forme pas). Pour que le personnage soit stable, une attitude stable de l'individu envers ses caractéristiques est nécessaire. La volonté est le pouvoir qui permet un comportement insuffisamment motivé.

1. adaptatif: tout trait de x-ra aide une personne à interagir efficacement avec le monde. N'est inadapté que dans sa manifestation extrême.

2. protecteur: x-r se forme dans l'environnement en raison du conflit entre les sous-structures de la personnalité.

3. Faciliter (faciliter): selon Asmolov, x-r détermine la méthode d'action par rapport au monde environnant. Nous nous comportons conformément aux traits, sans penser que cela économise de l'énergie. Les manifestations de kh-ra sans penser, contrairement à la conscience, sont de l'impulsivité (prudence accrue, prétention). L'impulsivité est une forme d'automatisme de caractère (habitude).

4. expressif: expressions de l'attitude qualitative de la personnalité face à ce qui se passe, c'est-à-dire expression (politesse, dureté, négligence), style de discours (oral, écrit).

Grâce aux fonctions de x-ra, vous pouvez parler des propriétés intellectuelles, émotionnelles et volitives du personnage. Propriétés de x-ra - ce sont des traits de personnalité uniques individuellement qui ne se manifestent que dans des situations typiques (socialement significatives), en fonction des relations socialement typiques (significatives) de la personnalité d'une part et des propriétés de l'individu d'autre part.

Les traits de caractère n'existent pas dans sa structure de manière chaotique, mais harmonieusement organisée. Cela signifie que par la présence de certaines fonctionnalités, nous pouvons juger de la présence / absence d'autres. Certains auteurs distinguent contradictoire (combinaison de caractéristiques opposées) et cohérente x-ry.

Structure de caractère - une organisation holistique des traits de caractère individuels qui dépendent les uns des autres, sont liés les uns aux autres.

La structure peut être distinguée:

1. - leader (principal): définir la direction générale de la personnalité, pratiquement ne pas changer.

- mineur: déterminé par le majeur. Peut être modifié en raison du facteur facultatif.

2. Chr se manifeste dans 3 domaines: - émotionnel (passion, sentimentalité, jalousie)

- volontaire (persévérance, détermination, paresse)

- cognitif (praticité, criticité, curiosité, analyticité, etc.)

3. Toutes les fonctionnalités de x-ra expriment l'attitude:

- à vous-même (auto-satisfaction, autosuffisance)

- envers les autres (agressivité, mépris, cupidité, hospitalité)

- aux affaires, aux objectifs, au travail (diligence, prudence, dévouement, dévouement).

Réceptif: Correspond à la x-ème orale selon Freud. Absorption passive des ressources. L'environnement est une source de ressources -> rester en contact avec la nature.

Exploitatif: désir d'obtenir quelque chose de l'extérieur. Il le fait activement, agressivement. Ils sont sujets au vol, à la kleptomanie, au plagiat. Considère rarement ses propres idées comme valables, alors il les prend aux autres. Ce type de x-ra devient un obstacle à la créativité. Caractéristique: envie, jalousie, cynisme, suspicion, sarcasme, sarcasme, humour noir.

Cumulatif: Propension à accumuler, à épargner. L'essentiel n'est pas de recevoir, mais de préserver. Dans la sphère émotionnelle, retenir les sentiments. Particulier: méfiance, suspicion, avarice, avidité, tendance au contentieux.

Marché: correspond au x-ème névrotique de Freud. Le monde entier, à leur avis, «achète et vend». Il favorise les qualités nécessaires à la société, qui peuvent être vendues de manière plus rentable (je suis moi-même l'objet de vente et d'achat). Sphère volitive faible, l'amour est basé sur l'échange de quelque chose. Le désir de faire ce qu'ils pensent être utile dans la vie, et non ce que vous voulez.

Productif: connaît le monde qui l'entoure, les autres. La productivité est la capacité d'utiliser votre force au maximum et d'atteindre votre potentiel. Il est important de développer les qualités que vous possédez déjà. «-» les traits doivent être transformés: l'entêtement en persévérance, une tendance à l'exploitation en initiative. C'est le seul type capable du véritable amour et qui n'a pas peur de l'intimité..

Accentuation de x-ra (selon Lichko):

Le concept d '«accentuation» a été introduit par K. Leonhard (50 ans): A. est une version tardive de la norme de x-ra, qui offre la résistance d'une personne à certains événements de la vie et augmente la sensibilité à d'autres.

Selon le célèbre lui. psychiatre K.Leonhard, chez 20-30% des personnes, certains traits de caractère sont tellement aiguisés (accentués) que dans certaines circonstances cela conduit au même type de conflits et de dépressions nerveuses.

En règle générale, les accentuations se développent lors de la formation du caractère et s'estompent avec la croissance. Les traits de caractère avec des accentuations peuvent ne pas apparaître constamment, mais seulement dans certaines situations, dans un certain contexte, et presque pas être trouvés dans des conditions normales. L'inadaptation sociale avec accentuations est soit complètement absente, soit de courte durée.

Accentuation du caractère - un développement exagéré de certains traits de caractère au détriment des autres, en conséquence, l'interaction avec les personnes environnantes s'aggrave. La gravité de l'accentuation peut être différente - de légère, perceptible uniquement à l'environnement immédiat, à des options extrêmes, lorsque vous devez vous demander s'il y a une maladie-psychopathie (déformation morbide de caractère, en conséquence, les relations avec les gens se détériorent fortement, totale, irréversible, conduit à l'inadaptation sociale)... Mais contrairement à la psychopathie, les accentuations apparaissent de manière incohérente, au fil des ans, elles peuvent s'estomper considérablement, se rapprocher de la norme.

Ganushkin: personnalité normale - concepts incompatibles. Car la personnalité est l'individualité, et la norme est moyenne, pas exceptionnelle.

A.E. Lichko (années 80): il ne faut pas séparer l'accentuation du x-ra et l'accentuation du tempérament (comme le fait Leonhard). Toutes les accentuations sont personnellement des accentuations de x-ra.

Type de personnalité accentuée par K. Leonhard (1976)Type d'accentuation des caractères selon notre classification
DémonstratifHystéroïde
PédantPsychasthénique
Coincé
ExcitableÉpileptoïde
HyperthymiqueHypertensive
Dysthymique
Affectivement labileCycloïde
Affectif exaltéLabile
SensibleLabile
Anxieux (craintif)Sensible
ExtravertiHypertime-conforme
IntrovertiSchizoïde
AussiSensible
Instable
Conforme
Asthénonévrose

Type hyperthymique:

Les adolescents hypertendus se distinguent par une grande mobilité, sociabilité, bavardage, une indépendance excessive, une tendance à la malice et un manque de sens de la distance par rapport aux adultes. Dès les premières années de vie, ils font beaucoup de bruit partout, aiment les entreprises de leurs pairs et cherchent à les commander. La caractéristique principale des adolescents hyperthymiques est presque toujours une très bonne humeur, même exaltée. Ce n'est qu'occasionnellement et pendant une courte période que ce soleil est assombri par des explosions d'irritation, de colère, d'agression.

. La bonne humeur des adolescents hyperthymiques se combine harmonieusement avec une bonne santé, une vitalité élevée et souvent une apparence épanouie. Ils ont toujours un bon appétit et un sommeil sain. La réaction d'émancipation est particulièrement prononcée. Un intérêt irrépressible pour tout ce qui les entoure rend les hyper-adolescents indiscriminés dans leur choix de rencontres. Toujours une bonne humeur et une vitalité élevée créent des conditions favorables pour réévaluer vos capacités et vos capacités. Une confiance en soi excessive incite à «se montrer», à apparaître devant les autres sous un jour favorable, à se vanter.

La variante hyperthymique instable de la psychopathisation est la plus courante. Ici, la soif de divertissement, d'aventures amusantes et risquées est de plus en plus présente et pousse à négliger les cours et le travail, l'alcoolisme et la consommation de drogue, les excès sexuels et la délinquance - peuvent finalement conduire à un style de vie asocial..

La variante hyperthymique-hystéroïde est beaucoup moins courante. Sur fond d'hyperthymicité, des traits hystériques émergent progressivement. Face aux difficultés de la vie, en cas d'échecs, dans des situations désespérées et avec la menace d'une punition grave, il y a un désir de plaindre les autres (jusqu'à des actions suicidaires démonstratives), et d'impressionner par leur originalité, et de se vanter, de «se montrer».

La variante hyperthymique-affective de la psychopathisation est caractérisée par une augmentation des traits d'explosivité affective, ce qui crée une similitude avec les psychopathies explosives. Les accès d'irritation et de colère, souvent caractéristiques des hyperthymes, lorsqu'ils rencontrent de l'opposition ou échouent, deviennent ici particulièrement violents et surgissent pour la moindre raison. Au plus fort de la passion, la maîtrise de soi est souvent perdue

Type cycloïde:

À l'adolescence, vous pouvez voir deux variantes d'accentuation cycloïde: typique aux cycloïdes labiles.

Les cycloïdes typiques de l'enfance ne sont pas différents de leurs pairs ou donnent plus souvent l'impression d'hyperthymes. Avec le début de la puberté, la première phase sous-dépressive se produit. Elle se distingue par une tendance à l'apathie et à l'irritabilité. Ce qui était autrefois facile et simple nécessite maintenant des efforts incroyables. L'apprentissage devient plus difficile. La société humaine commence à s'alourdir, les groupes de pairs sont évités, l'aventure et le risque perdent tout attrait. Les problèmes mineurs et les pannes, qui commencent généralement à affluer en raison d'une baisse des performances, sont extrêmement difficiles à vivre. Les revers graves et les critiques des autres peuvent aggraver l'état sous-dépressif ou déclencher une réaction affective aiguë avec des tentatives suicidaires. Dans les cycloïdes typiques, les phases sont généralement courtes et durent de deux à trois semaines..

Les cycloïdes labiles, contrairement aux cycloïdes typiques, s'approchent à bien des égards du type labile (émotionnellement labile ou réactif-labile). Les phases sont beaucoup plus courtes ici - plusieurs "bons" jours sont remplacés par plusieurs "mauvais" jours. Les «mauvais» jours sont plus marqués par la mauvaise humeur que la léthargie, le manque d'énergie ou une mauvaise santé. Au cours d'une même période, il peut y avoir de brèves sautes d'humeur causées par des nouvelles ou des événements pertinents..

Les réactions comportementales des adolescents chez les cycloïdes, à la fois typiques et labiles, sont généralement modérément exprimées. Les loisirs sont instables - dans les périodes sous-dépressives, ils sont abandonnés, pendant la recrudescence, ils en trouvent de nouveaux ou retournent aux anciens abandonnés. L'estime de soi du caractère chez les cycloïdes se forme progressivement, à mesure que s'accumule l'expérience des «bonnes» et «mauvaises» périodes. Les adolescents n'ont pas encore cette expérience, et donc l'estime de soi peut encore être très inexacte..

Type labile.

La principale caractéristique du type labile est l'extrême variabilité de l'humeur. On peut parler de la formation émergente d'un type labile dans les cas où l'humeur change trop souvent et trop brusquement, et les raisons de ces changements radicaux sont négligeables. L'humeur se caractérise non seulement par des changements fréquents et brusques, mais aussi par leur profondeur considérable. Le bien-être, l'appétit, le sommeil et la capacité à travailler dépendent de l'humeur du moment. Les représentants du type labile sont capables de sentiments profonds, d'une grande et sincère affection. Les adolescents labiles sont très sensibles à toutes sortes de signes d'attention, de gratitude, de louange et d'encouragement - tout cela leur procure une joie sincère, mais n'induit pas du tout l'arrogance ou la vanité. La réaction d'émancipation chez les adolescents labiles s'exprime très modérément. L'estime de soi est sincère.

Type asthéno-névrosé

Les principales caractéristiques de l'accentuation de l'asthéno-névrose sont une fatigue accrue, une irritabilité et une tendance à l'hypocondriacie. La fatigue est particulièrement évidente dans les activités mentales. L'irritabilité des neurasthéniques est plus proche des explosions affectives chez les adolescents de type labile. La tendance à l'hypocondrie est un trait particulièrement courant. La délinquance, la fuite de chez soi, l'alcoolisme et d'autres troubles du comportement chez les adolescents de type asthénique-névrotique ne sont pas typiques. L'estime de soi des adolescents asthéno-névrotiques reflète généralement leurs attitudes hypocondriaques. Ils notent la dépendance de la mauvaise humeur au malaise, du manque de sommeil la nuit et de la somnolence le jour, de la fatigue le matin. Prendre soin de sa propre santé est au cœur de la réflexion sur l'avenir..

Type sensible

Dès l'enfance, la peur et la peur se manifestent. Ces enfants ont souvent peur du noir, évitent les animaux, ont peur d'être seuls, ressentent de la timidité et de la timidité parmi les étrangers, dans un nouvel environnement et ne sont généralement pas enclins à communiquer facilement avec des étrangers. Tout cela donne parfois l'impression d'isolement, d'isolement de l'environnement et fait suspecter les inclinations autistiques inhérentes aux schizoïdes. L'intérêt précoce pour la connaissance abstraite, «l'encyclopédicité des enfants» caractéristique des schizoïdes n'est pas non plus montré. L'apparition de la puberté disparaît généralement sans complications majeures. Les difficultés d'adaptation surviennent souvent entre 16 et 19 ans. C'est à cet âge qu'apparaissent les deux principales qualités du type sensible, notées par P. B. Gannushkin, «une impressionabilité extrême» et «un sentiment prononcé de sa propre insuffisance». La réaction d'émancipation chez les adolescents sensibles est plutôt faible. Le sentiment de leur propre infériorité chez les adolescents sensibles rend la réaction d'hypercompensation particulièrement prononcée. Du fait de la même réaction de surcompensation, les adolescents sensibles se retrouvent à des postes publics (chefs, etc.). Ils sont nommés par des éducateurs attirés par l'obéissance et la diligence. Cependant, ils ne suffisent qu'à remplir le côté formel de la fonction qui leur est confiée avec une grande responsabilité personnelle, mais le leadership informel de ces collectifs va à d'autres. Contrairement aux schizoïdes, les adolescents sensibles ne s'isolent pas de leurs camarades, ne vivent pas dans des groupes imaginaires et ne sont pas capables d'être un «mouton noir» dans un environnement adolescent ordinaire. L'estime de soi des adolescents sensibles se caractérise par un niveau d'objectivité assez élevé. Le maillon faible des individus sensibles est l'attitude des autres à leur égard. Ils trouvent insupportable pour eux de devenir l'objet de ridicule ou de suspicion d'actes répréhensibles, lorsque la moindre ombre tombe sur leur réputation ou lorsqu'ils font l'objet d'accusations injustes..

Type psychasthénique

Les manifestations psychasthéniques dans l'enfance sont insignifiantes et se limitent à la timidité, la peur, la maladresse motrice, une tendance au raisonnement et des «intérêts intellectuels» précoces. Les principales caractéristiques du type psychasthénique à l'adolescence sont l'indécision et une tendance à la raison, la méfiance anxieuse et l'amour de l'introspection et, enfin, la facilité de formation d'obsessions - peurs obsessionnelles, peurs, actions, rituels, pensées, idées. Les craintes de la psychasthénique s'adressent entièrement au possible, voire à l'improbable dans le futur (orientation futuriste). Les dangers sont réels et les épreuves déjà vécues sont beaucoup moins effrayantes. Des présages et des rituels spécialement inventés deviennent une protection contre l'angoisse constante pour l'avenir. Le pédantisme et le formalisme spécialement élaborés deviennent une autre défense: l'indécision et le raisonnement chez un adolescent psychosthénique vont de pair. Tout choix indépendant, aussi insignifiant soit-il - par exemple, quel film aller voir dimanche - peut faire l'objet d'hésitations longues et douloureuses. Cependant, une décision déjà prise doit être exécutée immédiatement. Les psychasthéniques ne savent pas attendre, montrant une impatience incroyable. L'inclination à l'introspection s'étend surtout aux réflexions sur les motifs de leurs actions et actions, se manifeste dans l'entreprise dans leurs sentiments et leurs expériences. L'estime de soi, malgré la tendance à l'introspection, est loin d'être toujours correcte. On a souvent tendance à trouver en soi une grande variété de traits de caractère, y compris des traits tout à fait inhabituels..

Type schizoïde

La caractéristique la plus significative de ce type est considérée comme l'isolement (Kahn; 1926), l'isolement de l'environnement, l'incapacité ou le refus d'établir des contacts et une diminution du besoin de communication. Parfois, la solitude spirituelle ne pèse même pas sur l'adolescent schizoïde qui vit dans son propre monde. Mais le plus souvent, les schizoïdes eux-mêmes souffrent de leur isolement, de leur solitude, de leur incapacité à communiquer, de leur incapacité à trouver un ami à leur goût. Le manque d'empathie est l'incapacité de partager la joie et la tristesse d'autrui, de comprendre le ressentiment, de ressentir l'excitation et l'anxiété des autres. Ceci est parfois appelé faiblesse de la résonance émotionnelle. L'incapacité de convaincre les autres avec ses propres mots peut s'ajouter à l'éventail des caractéristiques schizoïdes. Le monde intérieur est presque toujours fermé aux regards indiscrets. La réponse d'engouement chez les adolescents schizoïdes est généralement plus prononcée que toutes les autres réponses comportementales spécifiques de cet âge. Les loisirs sont souvent inhabituels, forts et stables. Le plus souvent, nous devons rencontrer des passe-temps intellectuels et esthétiques. L'estime de soi des schizoïdes se distingue par un énoncé de ce qui est associé à l'isolement, la solitude, la difficulté dans les contacts, l'incompréhension de la part des autres. L'attitude vis-à-vis d'autres problèmes est évaluée bien pire. Ils ne remarquent généralement pas les incohérences dans leur comportement ou n'y attachent pas d'importance. Ils aiment souligner leur indépendance et leur indépendance.

Type épileptoïde

Les principales caractéristiques du type épileptoïde sont une tendance à la dysphorie, et l'explosivité affective qui leur est étroitement associée, un état tendu de la sphère instinctive, atteignant parfois une anomalie des pulsions, ainsi que la viscosité, la raideur, la pesanteur, l'inertie qui laissent une empreinte sur toute la psyché, de la motricité et de l'émotivité à la réflexion et les valeurs personnelles. Les décharges affectives peuvent être le résultat de la dysphorie - les adolescents de ces États cherchent souvent eux-mêmes une raison de scandale. Mais les affects peuvent aussi être le fruit de ces conflits qui surgissent facilement chez les adolescents épileptoïdes en raison de leur impériosité, de leur intransigeance, de leur cruauté et de leur égoïsme. L'amour parmi les représentants de ce type est presque toujours coloré avec des tons sombres de jalousie. La réaction d'émancipation chez les adolescents épileptoïdes est souvent très difficile. L'affaire peut atteindre une rupture complète avec les proches, par rapport auxquels il y a une colère et une vindicte extrêmes. La réaction d'entraînement est généralement assez prononcée. Presque tous les épileptoïdes rendent hommage au jeu.

Type hystéroïde

Sa principale caractéristique est l'égocentrisme sans limites, une soif insatiable d'attention constante à soi-même, l'admiration, la surprise, le respect, la sympathie. Au pire, on préfère même l'indignation ou la haine dirigée contre soi-même, mais pas l'indifférence et l'indifférence. Toutes les autres qualités de l'hystéroïde se nourrissent de ce trait. Parmi les manifestations comportementales de l'hystéroïdisme chez les adolescents, la suicidalité doit être mise en premier lieu. Nous parlons de tentatives frivoles, de manifestations, de «pseudosuicides», de «chantage suicidaire». La réaction d'émancipation peut avoir des manifestations externes violentes: fugues de la maison, conflits avec les parents et les aînés, demandes fortes de liberté et d'indépendance, etc. pas du tout désireux de s'en débarrasser. Les loisirs sont presque entièrement concentrés dans le domaine du type de passe-temps égocentrique. L'auto-évaluation des adolescents hystériques est loin d'être objective. Souligne les traits de caractère qui, pour le moment, peuvent faire impression.

Type instable

Kraepelin (1915) a appelé les représentants de ce type effrénés, instables (Avec la similitude des noms «labile» et «instable», il convient de souligner que le premier se réfère à la sphère émotionnelle, et le second au comportement). Schneider (1923) et Stutte (1960) ont davantage souligné dans leurs titres le manque de volonté («faible volonté», «faible volonté»). Leur manque de volonté se manifeste clairement lorsqu'il s'agit d'étudier, de travailler, d'accomplir des devoirs et de devoirs, d'atteindre les objectifs qui leur sont fixés par leurs proches, les aînés, la société. Cependant, dans leur recherche de divertissement, les représentants de ce type ne font pas non plus preuve d'assurance, mais suivent plutôt le courant. Indifférence vis-à-vis de leur avenir, ils ne font pas de projets, ne rêvent d'aucun métier ni d'aucun poste pour eux-mêmes. Ils vivent entièrement dans le présent, voulant en tirer le maximum de divertissement et de plaisir. La faiblesse est, apparemment, l'une des principales caractéristiques de l'instable. C'est leur faiblesse qui leur permet de rester dans un régime sévère et très réglementé. L'estime de soi des adolescents instables diffère souvent en ce qu'ils s'attribuent à eux-mêmes des caractéristiques hyperthymiques ou conformes..

Type conforme

P. B. Gannushkin (1933) a bien souligné certaines des caractéristiques de ce type - une volonté constante d'obéir à la voix de la majorité, stéréotypée, banalité, une tendance à la moralité ambulante, un bon comportement, le conservatisme. Le trait de caractère principal de ce type est une conformité constante et excessive à leur environnement familier immédiat. Ces personnalités sont caractérisées par la méfiance et une attitude prudente envers les étrangers. Les représentants du type conforme sont des personnes de leur environnement. Leur principale qualité, la règle principale de la vie - est de penser «comme tout le monde», d'agir «comme tout le monde», d'essayer de faire tout ce qu'ils ont «comme tout le monde». S'efforçant d'être toujours en accord avec leur environnement, ils ne peuvent absolument pas y résister. Par conséquent, une personnalité conforme est complètement un produit de son micro-environnement. La conformité est combinée à une étonnante non-critique. Tout ce que leur environnement familier dit, tout ce qu'ils apprennent par leur canal d'information habituel - c'est pour eux la vérité. En plus de cela, les sujets conformes sont par nature conservateurs. Ils n'aiment pas les nouvelles choses, car ils ne peuvent pas s'y adapter rapidement, c'est difficile à maîtriser dans une nouvelle situation. Ils ne sont pas une initiative.

Types mixtes. Ces types représentent près de la moitié des cas d'accentuation explicite. Leurs fonctionnalités sont faciles à imaginer sur la base des descriptions précédentes. Les combinaisons rencontrées ne sont pas accidentelles. Ils obéissent à certains modèles. Les traits de certains types sont assez souvent combinés entre eux, tandis que d'autres - presque jamais. Il existe deux types de combinaisons.

Les types intermédiaires sont dus à des modèles endogènes, principalement des facteurs génétiques, et aussi, peut-être, à des caractéristiques de développement dans la petite enfance. Ceux-ci incluent les types labile-cycloïde et conformal-hyperthymique déjà décrits, ainsi que des combinaisons du type labile avec asthéno-névrosé et sensible, asthéno-névrosé avec sensible et psychasthénique. Cela peut également inclure des types intermédiaires tels que les schizoïdes sensibles, les schizoïdes-psychasthéniques, les schizoïdes-épileptoïdes, les schizoïdes-hystéroïdes, les hystéroïdes-épileptoïdes. En raison de motifs endogènes, la transformation du type hyperthymique en type cycloïde est possible..

Les types d'amalgame sont également des types mixtes, mais d'un type différent. Ils sont formés à la suite de la stratification de traits d'un type sur le noyau endogène d'un autre en raison d'une mauvaise éducation ou d'autres facteurs psychogènes à action chronique. Ici aussi, tout n'est pas possible, mais seulement quelques couches d'un type sur un autre. Ces phénomènes sont discutés plus en détail dans le chapitre sur les développements psychopathiques. Il convient également de noter ici que les types hyperthymique-instable et hyperthymique-hystéroïde représentent l'ajout de traits instables ou hystéroïdes à la base hyperthymique. Le type labile-hystéroïde est généralement le résultat de la stratification et de l'hystéroïde sur la labilité émotionnelle, et de l'instabilité schizoïde instable et épileptoïde instable sur la base schizoïde ou épileptoïde. La dernière combinaison est caractérisée par un risque de criminalité accru. Dans le type hystéroïde instable, l'instabilité n'est qu'une forme d'expression de traits hystériques. Le type conformally instable survient à la suite de l'éducation d'un adolescent conforme dans un environnement asocial. Le développement basé sur la conformité des traits épileptoïdes est possible lorsque l'adolescent grandit dans une relation difficile. D'autres combinaisons ne sont presque jamais trouvées.

Accentuation des caractères Lichko: traits positifs et négatifs de chaque type

Les personnes accentuées sont appelées des personnalités extraordinaires et, dans certaines situations, lorsqu'elles ne sont pas capables de maintenir une interaction constructive, des personnes étranges. En raison du grand nombre de critères de norme et de pathologie, en psychologie il n'y a pas de cadre strictement défini entre le comportement normal et accentué. Les traits de caractère excessivement manifestés sont un degré extrême de la norme: ils sont à la frontière de la psychopathologie si leur gravité n'atteint pas les manifestations cliniques.

Le caractère est un ensemble de traits de personnalité stables, qui s'expriment dans les spécificités des interactions interpersonnelles, l'attitude envers soi-même, le travail et le style de vie en général. Le caractère, avec le tempérament, reflète le type du système nerveux humain. Il est observé dans la communication et dans divers types d'activité, détermine les actions importantes d'une personne et son comportement dans des circonstances familières et non standard.

L'accentuation du caractère se manifeste par des déviations des réactions comportementales d'une personne associées à sa psyché. C'est une sorte de distorsion de caractère, lorsque certaines de ses caractéristiques sont particulièrement prononcées. La personnalité devient trop sensible à certains types d'influences psychologiques, ce qui rend difficile ou même dans certaines situations, il est impossible d'interagir avec les autres. De tels écarts sont considérés comme la norme, bien qu'ils soient au bord de la pathologie..

Par exemple, presque toutes les personnes ont l'anxiété comme trait de caractère. Elle se manifeste lorsqu'une personne se retrouve dans une situation non standard, un nouvel environnement..

Mais si le comportement se caractérise par une anxiété non motivée, un souci constant de lui-même et de ses proches et que cela affecte ses relations avec les autres et son activité professionnelle, alors il y a une accentuation du caractère. Il n'y a aucune raison de parler de pathologie mentale chez cette personne. Mais dans des circonstances de vie défavorables, l'accentuation peut conduire à un écart par rapport à la norme, au développement de névrose d'angoisse et de troubles psychosomatiques..

Les accentuations sont plus prononcées chez les adolescents et au début de l'adolescence. 12-18 ans est une période de formation du caractère, à laquelle le concept de «maximalisme juvénile» est associé: polarité de la pensée («tout ou rien»), émotivité excessive, catégorisme, manque de flexibilité et capacité de compromis.

Souvent, les accentuations sont temporaires et s'estompent progressivement à mesure que l'adolescent mûrit, acquérant une expérience d'interaction constructive avec les autres et de résolution de problèmes.

Il existe deux degrés d'accentuation des caractères:

  1. 1. L'accentuation explicite est proche de la psychopathologie, c'est la limite extrême de la norme. La particularité du caractère est exprimée de manière excessive, elle peut créer des problèmes de communication et de travail. Dans des circonstances défavorables (conflit, stress) se manifeste par un comportement inapproprié, une inadaptation. Avec l'âge, la fonctionnalité est légèrement lissée, compensée, mais cela se démontre assez clairement. Une personne est suffisamment adaptée socialement si son activité correspond à ses capacités et capacités.
  2. 2. L'accentuation latente est une variante de la norme. La personne est bien adaptée socialement. Dans un environnement familier, un trait de caractère s'exprime faiblement, mais clairement ou de manière inattendue pour les autres, il se manifeste dans des situations stressantes, des circonstances spécifiques, avec un traumatisme psychologique.

L'accentuation influence largement le choix de la profession et détermine le niveau de confort d'une personne dans une équipe.

Il existe des classifications des types de caractères par auteurs nationaux et étrangers: E. Kretschmer, U. Sheldon, E. Fromm, K. Leonhard, A. E. Lichko. Une typologie fiable des caractères accentués des adultes a été développée par le psychiatre allemand Karl Leonhard en 1968. Le psychiatre Andrey Evgenievich Lichko a révisé en 1977 son questionnaire afin de déterminer les accentuations dans l'enfance et l'adolescence. C'était rationnel, car de nombreuses accentuations se développent dans l'enfance ou l'adolescence..

La typologie de Lichko est également largement utilisée pour identifier les accentuations chez les adultes. Lichko pensait qu'il s'agissait d'états temporaires de la psyché qui peuvent changer ou disparaître complètement avec le temps. Cependant, beaucoup d'entre eux persistent à vie et peuvent se développer en pathologie. Cela dépend de la gravité de l'accentuation, du mode de vie et de l'éducation d'une personne, des circonstances de la vie et de l'environnement social.

Dans chaque type d'accentuation, il n'y a des caractéristiques que pour lui, qui ne coïncident pas avec d'autres types de «points douloureux». Par conséquent, les accentuations ne sont clairement exprimées que dans certaines situations visant les «points douloureux» de ce type particulier de personnage. Les difficultés qui n'affectent pas les points faibles ne provoquent pas de perturbations dans les réactions émotionnelles, par conséquent, les tâches en dehors du «lien faible» sont capables de résoudre les individus accentués encore mieux que les autres.

Le tableau montre 11 types d'accentuation des caractères selon Lichko. Certains noms sont dérivés des noms de maladies mentales (schizoïde, hystéroïde, etc.), mais cela ne doit pas prêter à confusion: l'accentuation des caractères n'est pas une psychopathologie.

Type d'accentuationCaractéristiques positivesPoints faibles
LabileSphère sensuelle riche. Besoin d'empathie, signes d'attention, amitié sincère. Sociabilité, bonne nature, réactivité. Préférence pour la communication avec les pairs ou les seniors, choix du statut de tuteurAffectivité excessive: réaction violente immédiate à une situation, changement brutal d'humeur sous l'influence d'une situation extérieure (même la plus insignifiante), expérience difficile de séparation, perte
HypertensiveActivité, ingéniosité, débrouillardise, sociabilité. Capacité à naviguer dans des situations nouvelles et changeantes. Mobilité, prédominance de la bonne humeurConnaître les règles, mais ne pas pouvoir les suivre pleinement. Incapacité à réfléchir aux conséquences de vos actes. Appétit pour le risque, aventure, choix d'amis sans discernement. Loisirs superficiels. Vantardise, haute estime de soi. Les enfants ont de l'agitation, la lèpre, une mauvaise discipline
SensibleResponsabilité, fiabilité, capacité à mener des activités complexes qui demandent persévérance et patience. En communication, la préférence pour une entreprise plus jeune ou plus âgée. Obéissance dans l'enfance, affection pour les parentsTrop sensible aux événements heureux et tristes. Évitement des activités vigoureuses, des jeux, des grandes entreprises. Timidité et pudeur dans une société inconnue, isolement, incapacité à faire connaissance, difficultés d'adaptation
Cycloïde (cyclothymique)Pendant la phase de remontée, il existe de nombreuses similitudes avec le type hyperthymique.L'humeur passe de bonne à déprimée à des intervalles de plusieurs semaines jusqu'à la saison appropriée. Dans la phase de récession, un degré élevé d'irritabilité, d'apathie. Préférence pour la solitude sur la communication. Expériences difficiles, même des problèmes mineurs, échec. Rejet des critiques, commentaires
SchizoïdeFiabilité, laconicisme, sérieux, constance des intérêts. Le besoin d'honnêteté et de sincéritéFermeture, détachement, indifférence démonstrative à l'état d'autrui. Préférence pour la solitude, vivre dans le monde de vos fantasmes. Difficultés dans la sphère sensorielle, incompréhension des sentiments, incapacité à sympathiser, à montrer des émotions. Des problèmes de communication
HystéroïdeActivité, communication, dévouement, persévérance, initiative, sens de l'humour, émotions diverses. Capacité à faire preuve d'empathieLe besoin d'attirer l'attention, l'admiration des autres. Démonstration, émotivité excessive et théâtralité du comportement, jalousie, égocentrisme, lâcheté. Initiative combinée à une incapacité à s'organiser, une volonté prononcée de choquer les autres
Asthéno-névroséDiscipline, précision. Haut degré d'émotivité, d'intelligenceFatigue (surtout lors du travail mental), tendance à l'hypocondrie, irritabilité due à la fatigue. Excitabilité accrue, ferveur. Des explosions de mécontentement et des crises émotionnelles non motivées
PsychasthéniquePrécision, fiabilité, écoute, discrétion. Propension à la pensée, à la réflexion, à l'introspection. L'ambiance est même. La capacité d'évaluer de manière critique la situation. Haut niveau d'intelligencePeur de la responsabilité et faire des erreurs. Non-appel. Mesquinerie, confiance en soi, despoticness. Dépendance aux pensées et aux idées obsessionnelles
ConformeConvivialité, désir d'éviter les conflits, discipline, constance, bonne conduiteManque d'opinion personnelle, manque d'initiative, incapacité à évaluer de manière critique. La tendance à obéir, la peur de se démarquer, le désir d'être comme tout le monde. Intolérance aux changements cardinaux, conservatisme excessif, rigidité, routine, banalité
ÉpileptoïdePrécision, respect des principes, écoute, discipline, frugalitéExcitabilité excessive, larmoiement, tension interne, irritabilité. Inertie, perfectionnisme, mesquinerie, jalousie. Lutte pour la domination, l'impériosité, l'orgueil. Périodes d'humeur sombre. Éclats de colère, manifestation de cruauté, d'agressivité
InstableSociabilité, ouverture, serviabilitéTendance à l'oisiveté, à la paresse, à la réticence à travailler, à effectuer des tâches. Manque d'objectifs de vie, rejet du contrôle. Dépendance, volonté faible

La connaissance des types d'accentuation (basée sur des techniques de psychodiagnostic) permet de choisir le type d'activité ou de profession le plus adapté, pour construire des relations sans conflit. Ces informations sont utilisées dans le développement de programmes de rééducation psychothérapeutique, augmentant l'efficacité de différents types de psychothérapie (individuelle, de groupe, directive, art-thérapie, etc.), afin de faciliter l'adaptation sociale.

Le type d'accentuation des caractères doit être pris en compte:

  • Parents;
  • Responsables RH, dirigeants d'entreprise;
  • enseignants, psychologues, travailleurs sociaux;
  • professionnels médicaux.

Les personnes accentuées doivent faire les affaires qui leur permettront d'être «à leur place».

Par exemple, les types hyperthymiques et hystériques sont appelés démonstratifs. Ils se distinguent par la capacité de bien dire, ont une activité élevée, savent convaincre et les hystériques sont capables de s'adapter à l'interlocuteur, de naviguer rapidement dans la situation. Ces personnes peuvent travailler dans la vente, l'éducation, la télévision et le théâtre. Et ils ne s'acquitteront pas des tâches d'analyste ou des activités de recherche. L'épileptoïde persistant et têtu convaincra chaleureusement les patrons des avantages du nouveau projet. Le type psychasthénique aime faire des travaux qui nécessitent précision et exactitude..

Une personne peut avoir plusieurs types de traits qui se manifesteront dans différentes situations. La plupart des gens n'ont pas d'accentuation prononcée.

Il est important de ne pas attribuer d'accentuation à vous-même ou aux autres en identifiant des caractéristiques similaires ou en passant des tests. Une personne est encline à adapter son comportement et ses activités aux caractéristiques qui lui sont données, et suivre le modèle de quelqu'un d'autre pendant une longue période peut nuire à la psyché. Seul un psychologue peut confirmer la présence d'une accentuation et déterminer son type après une étude approfondie de la personnalité.

Types d'accentuation des caractères

Les types d'accentuation de caractère sont plusieurs types de caractères dans lesquels les traits individuels sont passés à un état pathologique. Certains traits de caractère accentués sont souvent suffisamment compensés, mais dans des situations problématiques ou critiques, la personnalité accentuée peut afficher des violations d'un comportement adéquat. Les accentuations de caractère (ce terme vient du latin (accentus), ce qui signifie - souligner) - sont exprimées sous forme de «points faibles» dans la psyché de l'individu et se caractérisent par une vulnérabilité sélective par rapport à certaines influences avec une stabilité accrue à d'autres influences.

Le concept d '«accentuation» sur toute la période de son existence a été présenté dans l'élaboration de plusieurs typologies. Le premier a été développé par Karl Leonhard en 1968. La classification suivante a gagné en popularité en 1977, qui a été développée par Andrey Evgenievich Lichko, basée sur la classification des psychopathies par P. B. Gannushkin, réalisée en 1933.

Les types d'accentuation de caractère peuvent se manifester directement et peuvent être cachés et révélés uniquement dans les situations d'urgence, lorsque le comportement de l'individu devient le plus naturel.

Les individus de tout type d'accentuation de caractère sont plus sensibles et sensibles aux influences environnementales et, par conséquent, ont une plus grande tendance aux troubles mentaux que les autres individus. Si une situation problématique et anxieuse devient trop difficile pour une personne accentuée de la vivre, alors le comportement d'un tel individu change immédiatement de façon spectaculaire et les traits accentués dominent dans le personnage..

La théorie de l'accentuation des caractères de Leonhard a reçu l'attention qu'elle mérite car elle s'est avérée utile. Seule la spécificité de cette théorie et du questionnaire qui y était attaché pour établir le type d'accentuation des caractères était qu'ils étaient limités par l'âge des sujets. Le questionnaire a été calculé uniquement pour le caractère des adultes. Autrement dit, les enfants ou même les adolescents ne sont pas en mesure de répondre à un certain nombre de questions, car ils n'ont pas l'expérience de vie nécessaire et n'ont pas encore été dans de telles situations pour répondre aux questions posées. Par conséquent, ce questionnaire ne permettrait pas de déterminer avec vérité l'accentuation de la personnalité..

Conscient de la nécessité de déterminer le type d'accentuation du caractère chez les adolescents, le psychiatre Andrei Lichko a repris cette question. Lichko a modifié le questionnaire Leonhard. Il a réécrit les descriptions des types d'accentuation de caractères, a changé certains des noms de type et en a introduit de nouveaux..

Lichko a élargi la description des types d'accentuation des caractères, guidée par des informations sur l'expression de l'accentuation chez les enfants et les adolescents et les changements dans les manifestations au fur et à mesure que la personnalité se forme et grandit. Ainsi, il a créé un questionnaire sur les types d'accentuation du caractère des adolescents.

A. Lichko a fait valoir qu'il serait plus opportun d'étudier les types d'accentuation du caractère des adolescents, sur la base du fait que la plupart des accentuations se forment et se manifestent précisément à cette période d'âge..

Pour mieux comprendre les types d'accentuation des caractères, il convient de citer des exemples d'épisodes et de personnages familiers. La plupart des gens connaissent les personnages de dessins animés les plus populaires ou les personnages de contes de fées, ils sont délibérément décrits comme trop émotifs, actifs ou vice versa passifs. Mais l'essentiel est que c'est cette expression de variantes extrêmes des normes de caractère qui attire en elle-même, une telle personne est intéressée, quelqu'un est imprégné de sympathie pour elle et quelqu'un s'attend simplement à ce qui lui arrivera ensuite. Dans la vie, vous pouvez trouver exactement les mêmes «héros», mais dans des circonstances différentes.

Les types d'accentuation des caractères sont des exemples. Alice du conte de fées "Alice au pays des merveilles" est une représentante du type cycloïde d'accentuation de caractère, elle avait des alternances d'activité élevée et faible, des sautes d'humeur; Carlson est un exemple frappant d'un type démonstratif d'accentuation de caractère, il aime se vanter, a une grande estime de soi, il se caractérise par un comportement prétentieux et un désir d'être au centre de l'attention.

Le type d'accentuation de caractère coincé est caractéristique des super-héros qui sont dans un état de lutte constante..

On observe chez Masha (dessin animé "Masha et l'ours") une accentuation de caractère hypertensive, directe, active, indisciplinée et bruyante.

Types d'accentuation de caractère selon Leonhard

Karl Leonhard est le fondateur du terme «accentuation» en psychologie. Sa théorie des personnalités accentuées était basée sur l'idée de la présence de traits de personnalité principaux, expressifs et supplémentaires. Les principales caractéristiques, comme d'habitude, le sont beaucoup moins, mais elles sont très expressives et représentent toute la personnalité. Ils sont au cœur de la personnalité et sont d'une importance décisive dans son développement, son adaptation et sa santé mentale. Une expression très forte des principaux traits de personnalité est battue sur l'ensemble de la personnalité, et dans des circonstances problématiques ou défavorables, elles peuvent devenir un facteur destructeur pour la personnalité.

K. Leonhard croyait que des traits de personnalité accentués, tout d'abord, peuvent être observés lors de la communication avec d'autres personnes.

L'accentuation de la personnalité est déterminée par le style de communication. Leonhard a créé un concept dans lequel il a décrit les principaux types d'accentuation des caractères. Il est important de se rappeler que la caractérisation de l'accentuation des caractères par Leonhard ne décrit que les types de comportement des adultes. Karl Leonhard a décrit douze types d'accentuation. Tous dans leur origine ont une localisation différente..

Les types suivants ont été attribués au tempérament en tant qu'éducation naturelle: hyperthymique, affectivement labile, dysthymique, affectivement exalté, anxieux, émotif.

En tant que personnage d'éducation socialement conditionné, il a attribué les types suivants: démonstratif, coincé, pédant, excitable.

Les types de niveau de personnalité ont été identifiés comme suit: extraverti, introverti.

Les concepts d'introversion et d'extraversion utilisés par Leonhard sont les plus proches des idées de Jung.

Le type démonstratif d'accentuation de caractère a les caractéristiques suivantes: comportement démonstratif et artistique, énergie, mobilité, semblant de sentiments et d'émotions, capacité à établir rapidement des contacts dans la communication. La personne est sujette à la fantaisie, à la simulation et aux postures. Il est capable de déplacer rapidement des souvenirs désagréables, peut très facilement oublier ce qui le dérange ou ce qui ne veut pas se souvenir. Sait mentir, regarder droit dans les yeux et faire une grimace innocente. Très souvent, ils le croient, car une telle personne croit elle-même en ce qu'il dit et il lui faut deux minutes pour le faire croire aux autres. Il n'a pas conscience de ses mensonges et peut tricher sans remords. Il ment souvent pour ajouter de la signification à sa personne, pour embellir certains aspects de sa personnalité. Il a besoin d'attention, même s'ils disent du mal à son sujet, cela le rend heureux, car ils parlent de lui. Une personnalité démonstrative s'adapte très facilement aux gens et est sujette aux intrigues. Souvent, les gens ne croient pas qu'une telle personne les a trompés, car il cache très habilement ses véritables intentions.

L'accentuation de caractère de type pédantique est marquée par l'inertie et la rigidité des processus mentaux. Les personnalités pédantes ont une longue et dure expérience des événements traumatisants pour leur psyché. On les voit rarement mêlés à un conflit, mais toute perturbation de l'ordre ne passe pas par leur attention. Les individus avec une accentuation pédante sont toujours ponctuels, soignés, soignés et scrupuleux, ils valorisent des qualités similaires chez les autres. Une personne pédante est assez assidue, pense qu'il vaut mieux passer plus de temps au travail, mais de le faire efficacement et avec précision. La personnalité pédante est guidée par la règle «mesurer sept fois - couper une fois». Ce type est enclin au formalisme et à des doutes sur l'exactitude de toute tâche..

Le type d'accentuation de caractère coincé, également appelé affectif-stagnant, a tendance à retarder les affects. Il "reste coincé" sur les sentiments et les pensées qui l'ont saisi, à cause de cela il est trop sensible, voire rancunier. Le propriétaire de ces caractéristiques a tendance à prolonger les conflits. Dans son comportement envers les autres, il est très méfiant et rancunier. Il est très persévérant dans la réalisation des objectifs personnels..

Le type d'accentuation de caractère excitable s'exprime par un contrôle faible, un contrôle insuffisant sur ses propres pulsions et impulsions. Les individus excitables sont caractérisés par une impulsivité accrue et une lenteur des processus mentaux. Ce type est marqué par la colère, l'intolérance et une tendance au conflit. Il est très difficile pour ces personnes d'entrer en contact avec d'autres personnes. Les gens de ce genre ne pensent pas à l'avenir, ils vivent dans un jour présent, ils n'étudient pas du tout et tout travail est donné très dur. Une impulsivité accrue peut souvent entraîner de mauvaises conséquences, à la fois pour la personne excitable elle-même et pour son entourage. La personnalité de l'entrepôt excitable choisit très soigneusement son cercle social, s'entourant des plus faibles pour les diriger..

Le type d'accentuation de caractère hyperthymique diffère des autres par une activité accrue, une humeur élevée, des gestes et des expressions faciales prononcés, des compétences de communication élevées avec un désir constant de s'écarter de la conversation. Une personne hypertendue est très mobile, encline au leadership, sociable, il y en a beaucoup partout. C'est un vacancier, quelle que soit la compagnie qu'il a, il fera beaucoup de bruit partout et sera à l'honneur. Les personnes hypertendues tombent très rarement malades, elles ont une vitalité élevée, un sommeil sain et un bon appétit. Ils sont caractérisés par une haute estime de soi, parfois ils sont trop frivoles dans leurs fonctions, tout cadre ou activité monotone est très difficile à tolérer pour eux.

Le type d'accentuation du caractère dysthymique est caractérisé par la gravité, la lenteur, la dépression de l'humeur et la faiblesse des processus volitifs. Ces personnes se caractérisent par une vision pessimiste de l'avenir et une faible estime de soi. Ils hésitent à entrer en contact, ils sont laconiques. Ils ont l'air plus sombres, inhibés. Les individus dysthymiques ont un sens aigu de la justice et sont très consciencieux.

Le type d'accentuation de caractère affectif-labile est noté chez les personnes présentant un changement constant d'accentuation hyperthymique et dysthymique, parfois cela se produit sans raison.

Le type exalté d'accentuation de caractère est caractérisé par une intensité élevée du taux d'augmentation des réactions, leur intensité. Toutes les réactions sont accompagnées d'une expression violente. Si une personne exaltée est choquée par la bonne nouvelle, elle sera incroyablement ravie, si la triste nouvelle, elle tombera dans le désespoir. Ces personnes ont une tendance accrue à l'altruisme. Ils sont très attachés aux proches, apprécient leurs amis. Ils se réjouissent toujours si leurs proches ont de la chance. Sont enclins à l'empathie. Ils peuvent venir à un plaisir inimaginable de la contemplation des œuvres d'art, de la nature.

Un type d'accentuation anxieuse du caractère se manifeste par une humeur basse, de la peur et un doute de soi. Ces personnalités sont difficiles à contacter, elles sont très sensibles. Ils ont un sens prononcé du devoir, des responsabilités, ils se fixent des exigences morales et éthiques élevées. Leur comportement est timide, ils ne peuvent pas se défendre, ils sont soumis et acceptent facilement l'opinion de quelqu'un d'autre..

Le type émotionnel d'accentuation du caractère est caractérisé par une hypersensibilité, une expérience profonde et forte des émotions. Ce type est similaire à exalté, mais ses manifestations ne sont pas si violentes. Ce type se caractérise par une forte émotivité, une tendance à l'empathie, à la réactivité, à l'impressionnabilité et à la gentillesse. De telles personnalités entrent rarement en conflit, elles gardent tous les ressentiments à l'intérieur. Avoir un sens aigu du devoir.

Le type extraverti d'accentuation de caractère est caractéristique des personnes orientées vers tout ce qui se passe à l'extérieur et toutes les réactions sont également dirigées vers des stimuli externes. Pour les individus extravertis, l'impulsivité des actions, la recherche de nouvelles sensations et de hautes capacités de communication sont caractéristiques. Ils sont très sensibles à l'influence d'autrui et leurs propres jugements n'ont pas la stabilité nécessaire..

Le type introverti d'accentuation de caractère s'exprime dans le fait qu'une personne vit plus avec des idées qu'avec des sensations ou des perceptions. Les événements extérieurs n'affectent pas particulièrement l'introverti, mais il peut beaucoup réfléchir à ces événements. Une telle personne vit dans un monde fictif avec des idées fantasmées. Ces personnalités ont avancé de nombreuses idées sur le thème de la religion, de la politique, des problèmes de philosophie. Ils sont peu communicatifs, essaient de garder leurs distances, ne communiquent que lorsque cela est nécessaire, aiment le calme et la solitude. Ils n'aiment pas parler d'eux-mêmes, ils gardent pour eux toutes leurs expériences et sentiments. Lent et indécis.

Types d'accentuation des caractères selon Lichko

Les caractéristiques des types d'accentuation des caractères selon Lichko révèlent les types de comportement des adolescents.

Les accentuations exprimées dans l'adolescence forment le caractère et peuvent changer légèrement à l'avenir, mais néanmoins les caractéristiques les plus frappantes d'un certain type d'accentuation restent dans la personnalité pour la vie.

Le type d'accentuation hypertensive du caractère s'exprime dans la haute sociabilité de la personnalité, sa mobilité, son indépendance, son humeur positive, qui peuvent changer brusquement avec la colère ou la colère si une personne devient insatisfaite du comportement des autres ou de son comportement. Dans des situations stressantes, ces personnes peuvent rester joyeuses et optimistes pendant longtemps. Souvent, ces personnes font des connaissances, à cause desquelles elles entrent dans de mauvaises entreprises, ce qui, dans leur cas, peut conduire à un comportement antisocial..

L'accentuation des caractères de type cycloïde est caractérisée par une humeur cyclique. La phase hyperthymique alterne avec la phase dépressive. En présence de la phase hyperthymique, une personne ne tolère pas la monotonie et la monotonie, un travail minutieux. Il fait de nouvelles connaissances promiscueuses. Celle-ci est remplacée par une phase dépressive, l'apathie, l'irritabilité apparaissent et la sensibilité est aggravée. Sous l'influence de telles sensations dépressives, une personne peut se trouver sous la menace de se suicider..

Le type labile d'accentuation du caractère se manifeste par le changement rapide d'humeur et de l'état émotionnel dans son ensemble. Même lorsqu'il n'y a pas de raisons évidentes de grande joie ou de forte tristesse, une personne bascule entre ces émotions fortes, changeant tout son état. De telles expériences sont très profondes, une personne peut perdre sa capacité à travailler..

L'accentuation du caractère de type asthénoneurotique s'exprime dans la tendance de la personnalité à l'hypocondrie. Une telle personne est souvent irritable, se plaint constamment de son état, se fatigue rapidement. L'irritation peut être si forte qu'ils peuvent crier après quelqu'un sans raison et ensuite le regretter. Leur estime de soi dépend de leur humeur et de l'afflux d'hypocondrie. Si l'état de santé est bon, la personne se sent également plus sûre d'elle-même..

Le type sensible d'accentuation du caractère se traduit par une forte anxiété, une peur et un isolement. Les personnes sensibles ont du mal à établir de nouveaux contacts, mais avec ces personnes qu'elles connaissent bien, elles se comportent de manière amusante et facile. Souvent, à cause de leur sentiment d'infériorité, ils sont surcompensés. Par exemple, si une personne était auparavant trop timide, puis en grandissant, elle commence à se comporter de manière trop détendue.

Le type psychasthénique d'accentuation de caractère se manifeste dans la tendance d'une personne aux états obsessionnels, dans l'enfance, elle est soumise à diverses peurs et phobies. Ils se caractérisent par une méfiance alarmante sur fond d'incertitude et d'incertitude quant à leur avenir. Ils sont sujets à l'introspection. Ils sont toujours accompagnés d'une sorte de rituels, du même type de mouvements obsessionnels, grâce à cela, ils se sentent beaucoup plus calmes.

Le type d'accentuation de caractère schizoïde se manifeste par l'incohérence des sentiments, des pensées et des émotions. Le schizoïde combine: isolement et bavardage, froideur et sensibilité, inactivité et détermination, antipathie et affection, etc. Les caractéristiques les plus frappantes de ce type sont un faible besoin de communication et l'évitement des autres. La capacité à faire preuve d'empathie et à montrer de l'attention n'est pas perçue comme la froideur d'une personne. Ces personnes partageront rapidement quelque chose d'intime avec un étranger qu'avec un être cher..

L'accentuation du caractère de type épileptoïde se manifeste par une dysphorie - un état de colère vicieuse. Dans cet état, l'agressivité, l'irritabilité et la colère d'une personne s'accumulent et, après un certain temps, éclaboussent avec des accès de colère prolongés. Le type d'accentuation épileptoïde est caractérisé par l'inertie dans divers aspects de la vie - la sphère émotionnelle, les mouvements, les valeurs et les règles de la vie. Souvent, ces personnes sont très jalouses, dans une plus grande mesure leur jalousie est sans fondement. Ils essaient de vivre dans la vraie journée d'aujourd'hui et avec ce qu'ils ont, ils n'aiment pas faire de plans, fantasmer ou rêver. L'adaptation sociale est très difficile pour le type de personnalité épileptoïde..

L'accentuation de caractère de type hystéroïde se caractérise par un égocentrisme accru, une soif d'amour, une reconnaissance et une attention universelles. Leur comportement est démonstratif et prétentieux, afin d'attirer l'attention. Ce sera mieux pour eux s'ils sont détestés ou traités négativement que s'ils ont été traités de manière indifférente ou neutre. Ils approuvent toute activité dans leur direction. Pour les personnalités hystériques, le plus terrible est la possibilité de passer inaperçu. Une autre caractéristique importante de ce type d'accentuation est la suggestibilité, visant à souligner les mérites ou l'admiration..

Un type instable d'accentuation des caractères se manifeste par l'incapacité d'observer des formes de comportement socialement acceptables. Depuis l'enfance, ils sont réticents à apprendre, il leur est difficile de se concentrer sur l'apprentissage, d'effectuer des devoirs ou d'obéir à leurs aînés. En vieillissant, les personnes instables commencent à éprouver des difficultés à établir des relations, en particulier des difficultés dans les relations amoureuses. Ils ont du mal à établir des liens émotionnels profonds. Ils vivent dans le présent, un jour sans projets d'avenir et sans désirs ni aspirations..

Le type conforme d'accentuation des caractères s'exprime dans le désir de se mélanger aux autres, de ne pas différer. Ils acceptent facilement, sans hésitation, le point de vue de quelqu'un d'autre, sont guidés par des objectifs communs, adaptent leurs désirs aux désirs des autres, sans penser aux besoins personnels. Ils s'attachent très rapidement à leur environnement proche et essaient de ne pas être différents des autres, s'il y a des passe-temps, des intérêts ou des idées communs, ils les captent également immédiatement. Dans leur vie professionnelle, ils sont inactifs, ils essaient de faire leur travail sans être actifs.

En plus des types d'accentuation de caractère décrits, Lichko met également en évidence des accentuations mixtes, car l'accentuation pure n'est pas observée si souvent. Les accentuations distinctes qui sont les plus expressives sont liées les unes aux autres, tandis que d'autres ne peuvent pas être simultanément caractéristiques d'une personne.

Auteur: Psychologue pratique N.A. Vedmesh.

Conférencier du Centre Médical et Psychologique "PsychoMed"