Les accentuations sont des traits de caractère surexprimés. Selon le niveau de gravité, deux degrés d'accentuation des caractères sont distingués: explicite et caché. L'accentuation explicite fait référence aux variantes extrêmes de la norme, se distingue par la constance des traits d'un certain type de caractère. Avec une accentuation cachée, les traits d'un certain type de caractère sont faiblement exprimés ou n'apparaissent pas du tout, cependant, ils peuvent clairement se manifester sous l'influence de situations spécifiques.

Les accentuations de caractères peuvent contribuer au développement de troubles psychogènes, de troubles du comportement pathologiques conditionnés, de névroses, de psychoses. Cependant, il convient de noter que l'accentuation du caractère ne peut en aucun cas être identifiée au concept de pathologie mentale. Il n'y a pas de frontière dure entre les personnes conventionnellement normales, «moyennes» et les individus accentués.

Identifier les individus accentués dans une équipe est nécessaire pour développer une approche individuelle à leur égard, pour un accompagnement professionnel, pour leur assurer un certain éventail de responsabilités, avec lesquelles ils sont capables de mieux faire face que d'autres (en raison de leur prédisposition psychologique).

L'auteur du concept d'accentuation est le psychiatre allemand Karl Leonhard.

Les principaux types d'accentuation des caractères et leurs combinaisons:

  • De type hystérique ou démonstratif, ses principales caractéristiques sont l'égocentrisme, l'égoïsme extrême, une soif insatiable d'attention, le besoin de révérence, d'approbation et de reconnaissance des actions et des capacités personnelles.
  • Type hypertensif - un degré élevé de sociabilité, de bruit, de mobilité, d'indépendance excessive, une tendance aux méfaits.
  • Asthénonévrose - fatigue accrue pendant la communication, irritabilité, tendance à des craintes anxieuses pour leur sort.
  • Psychosthénique - indécision, tendance au raisonnement sans fin, amour de l'introspection, méfiance.
  • Schizoïde - isolement, secret, détachement de ce qui se passe autour, incapacité à établir des contacts profonds avec les autres, manque de communication.
  • Sensible - timidité, timidité, ressentiment, sensibilité excessive, impressionnabilité, sentiment d'auto-infériorité.
  • Épileptoïde (excitable) - une tendance à des périodes répétitives d'humeur morne et en colère avec une irritation croissante et la recherche d'un objet sur lequel évacuer la colère. Intégralité, faible vitesse de pensée, inertie émotionnelle, pédantisme et scrupule dans la vie personnelle, conservatisme.
  • Émotionnellement labile - une humeur extrêmement changeante, fluctuant trop fortement et souvent pour des raisons insignifiantes.
  • Dépendance infantile - les personnes qui jouent constamment le rôle d'un «enfant éternel», évitent d'assumer la responsabilité de leurs actes et préfèrent la déléguer à d'autres.
  • Type instable - désir constant de divertissement, de plaisir, de paresse, de paresse, manque de volonté dans les études, le travail et l'exécution de leurs devoirs, faiblesse et lâcheté.

Accentuation du caractère: définition et manifestation chez les adultes et les enfants

1. Classification selon Leonhard 2. Classification selon Lichko 3. Méthodes de détermination 4. Le rôle des accentuations dans la structure de la personnalité

L'accentuation (ou accentuation) des caractères est un concept activement utilisé en psychologie scientifique. Quelle est cette phrase mystérieuse et comment est-elle apparue dans notre vie?

Le concept de caractère a été introduit par Théophraste (ami d'Aristote) - traduit par «trait», «signe», «empreinte». Accentuation, accent - stress (traduit de lat.)

Pour commencer, il vaut la peine de comprendre le concept de caractère. Sur les ressources scientifiques, on peut trouver sa définition comme un ensemble de traits de personnalité qui sont stables et déterminent le comportement d'une personne, sa relation avec les autres, ses habitudes et, par conséquent, sa vie future..

Accentuation du caractère - renforcement excessif d'un certain trait de personnalité, qui détermine les spécificités de la réponse d'une personne aux événements de sa vie.

L'accentuation est à la limite de la norme et de la pathologie - s'il y a une pression excessive ou un impact sur la ligne accentuée, elle peut acquérir des formes «gonflées». Cependant, en psychologie, les accentuations ne sont pas attribuées à des pathologies de la personnalité, la différence est que, malgré les difficultés à construire des relations avec les autres, elles sont capables de se maîtriser..

Classement Leonhard

Le concept d '«accentuation des caractères» a été introduit pour la première fois par le scientifique allemand Karl Leonhard, qui a ensuite proposé la première classification des accentuations au milieu du siècle dernier..

La typologie de Leonhard a 10 accentuations, qui ont ensuite été divisées en 3 groupes, leur différence est qu'elles se réfèrent à différentes manifestations de la personnalité:

  • tempérament
  • personnage
  • niveau de personnalité

Chacun de ces groupes comprend plusieurs types d'accentuations:

La classification de Leonhard des accentuations de tempérament comprend 6 types:

Le type hypertendu est sociable, aime être parmi les gens, établit facilement de nouveaux contacts. Il a des gestes prononcés, des expressions faciales vives, un discours fort. Labile, sujet aux sautes d'humeur, et ne tient donc souvent pas ses promesses. Optimiste, actif, proactif. Vise quelque chose de nouveau, a besoin d'expériences vivantes, d'activités professionnelles variées.

Il n'est pas bavard, se tient à l'écart des entreprises bruyantes. Trop sérieux, pas souriant, méfiant. Il est critique envers lui-même, de sorte que ces personnes souffrent souvent d'une faible estime de soi. Pessimiste. Pédant. La personnalité dysthymique est fiable dans les relations étroites, la moralité n'est pas un vain mot. S'ils font des promesses, ils s'efforcent de tenir.

Les gens ont une humeur qui change plusieurs fois par jour. Les périodes d'activité vigoureuse sont remplacées par une impuissance totale. Le type affectif-labile est une personne des «extrêmes», pour lui il n'y a que du noir et blanc. La manière des relations avec les autres dépend de l'humeur - il y a de fréquentes transformations de comportement - hier il était affectueux et gentil avec vous, et aujourd'hui vous l'irritez.

Émotionnel, tandis que les émotions qu'ils ressentent sont vives et sincères. Impressionnant, amoureux, vite inspiré. Ces personnes sont créatives, parmi lesquelles il y a beaucoup de poètes, d'artistes, d'acteurs. Ils peuvent être difficiles en interaction, car ils ont tendance à exagérer, à gonfler un éléphant à partir d'une mouche. Dans une situation difficile, ils ont tendance à paniquer.

Le type d'accentuation anxieux n'est pas sûr de lui, il est difficile de prendre contact, timide. Timide, qui se manifeste clairement dans l'enfance - les enfants avec une accentuation similaire ont peur de l'obscurité, de la solitude, des sons durs, des étrangers. Il est méfiant, voit souvent le danger là où il n'existe pas, connaît des échecs pendant longtemps. Exemples d'aspects positifs de type anxieux - responsabilité, diligence, bonne volonté.

La personnalité accentuée du type émotif est similaire au type exalté dans la profondeur des émotions vécues - elles sont sensibles et impressionnables. Leur principale différence est qu'il est difficile pour le type émotif d'exprimer des émotions, il les accumule pendant longtemps, ce qui conduit à l'hystérie et aux larmes. Réactif, compatissant, aide volontiers les personnes et les animaux sans défense. Toute cruauté peut les plonger dans l'abîme de la dépression et du chagrin pendant longtemps..

  1. Description des accentuations de caractères:

Artistique, mobile, émotionnel. Ils s'efforcent d'impressionner les autres, alors qu'ils n'hésitent pas à faire semblant et même à mentir carrément. Le type démonstratif se croit en ce qu'il dit. S'il se rend compte de son mensonge, il n'y a aucune raison de ressentir des remords, car il est enclin à déplacer tout type de souvenir déplaisant de sa mémoire. Ils aiment être au centre de l'attention, sont influencés par la flatterie, il est important pour eux de prendre en compte ses mérites. Fickle et tient rarement parole.

Les personnalités accentuées du type pédant sont lentes avant de prendre une décision - elles y réfléchissent soigneusement. Ils aspirent à une activité professionnelle ordonnée, sont assidus et mènent l'affaire au bout. Tout type de changement est perçu douloureusement, les transformations pour de nouvelles tâches sont difficiles à accomplir. Ils ne sont pas en conflit, ils concèdent sereinement des positions de leader dans un environnement professionnel.

Le type coincé retient longtemps les expériences émotionnelles en mémoire, ce qui caractérise le comportement et la perception de la vie, ils semblent "se coincer" dans un certain état. Le plus souvent, c'est l'orgueil blessé. Vindicatif, méfiant, pas crédule. Dans les relations personnelles, ils sont jaloux et exigeants. Ils sont ambitieux et persistants dans la réalisation de leurs objectifs, c'est pourquoi les individus de type collé accentué réussissent dans la vie professionnelle.

Type excitable dans les moments d'excitation émotionnelle difficile à contrôler les désirs, sujet aux conflits, agressif. La raison recule, incapable d'analyser les conséquences de son comportement. Les personnalités accentuées du type excitable vivent dans le présent, ne savent pas comment construire des relations à long terme.

  1. Description des accentuations de niveau personnel:

La classification des accentuations du niveau personnel est familière à tous. Les notions d'extraverti et d'introverti souvent utilisées dans la vie quotidienne sous des formes prononcées sont décrites dans le tableau ci-dessous.

Ouvert, contact, aime être parmi les gens, ne tolère pas la solitude. Sans conflit. La planification de vos activités est difficile, frivole, démonstrative.

Le concept de «personne introvertie» signifie qu'il est taciturne, réticent à communiquer, préfère la solitude. Les émotions sont retenues, fermées. Têtu, fondé sur des principes. La socialisation est difficile.

Classement Lichko

Les types d'accentuation des caractères ont été étudiés par d'autres psychologues. Une classification bien connue appartient au psychiatre russe A.E. Lichko. La différence avec les travaux de Leonhard est que les études étaient consacrées à l'accentuation du caractère à l'adolescence, selon Lichko, pendant cette période, les psychopathies se manifestent particulièrement clairement dans toutes les sphères d'activité..

Lichko identifie les types d'accentuation de caractères suivants:

Le type hypertendu est trop actif, agité. Besoin d'une communication constante, il a de nombreux amis. Les enfants sont difficiles à éduquer - ils ne sont pas disciplinés, superficiels, sujets à des conflits avec les enseignants et les adultes. La plupart du temps sont de bonne humeur, n'ont pas peur du changement.

Changements d'humeur fréquents - du plus au moins. Le type cycloïde est irritable, sujet à l'apathie. Préfère passer du temps à la maison que parmi ses pairs. Réagit douloureusement aux commentaires, souffre souvent de dépression prolongée.

Le type d'accentuation labile est imprévisible, l'humeur fluctue sans raison apparente. Il a une attitude positive envers ses pairs, essaie d'aider les autres, s'intéresse aux activités de bénévolat. Le type labile a besoin de soutien, est sensible.

L'irritabilité peut se manifester par des explosions périodiques vis-à-vis des proches, qui sont remplacées par des remords et un sentiment de honte. Capricieux. Ils se fatiguent rapidement, ne tolèrent pas un stress mental prolongé, sont somnolents et se sentent souvent dépassés sans raison.

Obéissant, se lie souvent d'amitié avec des personnes âgées. Responsable, avoir des principes moraux élevés. Ils sont assidus, ils n'aiment pas les types de jeux actifs dans les grandes entreprises. La personnalité sensible est timide, évite la communication avec des étrangers.

Indécis, peur de prendre ses responsabilités. Sont critiques envers eux-mêmes. Ils sont enclins à l'introspection, tiennent des registres de leurs victoires et défaites, évaluent le comportement des autres. Plus développé mentalement que leurs pairs. Cependant, de temps en temps, ils sont sujets à des actions impulsives, sans tenir compte des conséquences de leurs activités.

Le type schizoïde est fermé. La communication avec les pairs apporte de l'inconfort, le plus souvent, ils sont amis avec des adultes. Démontre de l'indifférence, ne s'intéresse pas aux autres, ne montre pas de sympathie. La personne schizoïde cache soigneusement ses expériences personnelles.

Cruel - il y a des cas fréquents où des adolescents de ce type torturent des animaux ou se moquent des plus jeunes. Dans la petite enfance, ils sont pleurnichards, capricieux, nécessitent beaucoup d'attention. Fier, dominateur. Ils se sentent à l'aise dans les conditions d'activité du régime, ils savent plaire aux dirigeants et garder leurs subordonnés dans la peur. La méthode pour les gérer est un contrôle strict. De toute la typologie des accentuations, le type le plus dangereux.

Démonstratif, égocentrique, a besoin de l'attention des autres, joue au public. Le type hystéroïde aime les éloges et l'admiration dans son discours.Par conséquent, en compagnie de ses pairs, il devient souvent un chef de file - cependant, il est rarement un leader dans un environnement professionnel.

Les adolescents d'un type d'accentuation instable inquiètent souvent leurs parents et leurs enseignants - ils ont un intérêt extrêmement faible pour les activités éducatives, la profession et l'avenir. En même temps, ils aiment le divertissement, le farniente. Paresseux. En termes de vitesse de déroulement des processus nerveux, ils sont similaires au type labile.

Le type conforme n'aime pas se démarquer de la foule, suit ses pairs en tout. Conservateur. Il est enclin à la trahison, car il trouve l'occasion de justifier son comportement. La méthode de «survie» en équipe - adaptation aux autorités.

Dans ses œuvres, Lichko attire l'attention sur le fait que le concept de psychopathie et l'accentuation du caractère chez les adolescents sont étroitement liés. Par exemple, la schizophrénie, en tant que forme extrême d'accentuation, à l'adolescence est de type schizoïde. Cependant, avec la détection rapide de la pathologie, il est possible de corriger la personnalité d'un adolescent..

Méthodes de détermination

Le type d'accentuation prédominant peut être identifié à l'aide de techniques de test développées par les mêmes auteurs:

  • Leonhard propose un test composé de 88 questions auxquelles vous devez répondre "oui" ou "non";
  • plus tard, il a été complété par G. Schmiszek, il a introduit une différence sous la forme de changements dans la formulation des questions, les rendant plus générales afin de couvrir les situations de la vie au sens large. En conséquence, un graphique est formé, où l'accentuation la plus prononcée des traits de caractère est clairement montrée;
  • la différence entre le test de Lichko et la méthodologie de test pour identifier la principale accentuation de Shmishek-Leonhard en ciblant un groupe d'enfants et d'adolescents, il a été élargi - 143 questions, qui incluent la typologie des accentuations.

En utilisant ces techniques, vous pouvez déterminer les types d'accentuation de caractère les plus prononcés.

Le rôle des accentuations dans la structure de la personnalité

Dans la structure personnelle, les accentuations jouent un rôle de premier plan et déterminent en grande partie la qualité de vie d'un individu..

Il faut garder à l'esprit que l'accentuation n'est pas un diagnostic! Dans une personnalité psychologiquement mature, cela se manifeste comme une caractéristique, qui peut être un indice pour choisir un lieu d'étude, une profession, un passe-temps.

Si l'accentuation prend des formes prononcées (cela dépend de nombreux facteurs - éducation, environnement, stress, maladie), il est alors nécessaire de recourir à un traitement médicamenteux. Dans certains cas, certains types d'accentuation du caractère peuvent entraîner la formation de névroses et de maladies psychosomatiques (par exemple, le type labile souffre souvent de maladies infectieuses), et dans les cas extrêmes, une telle personne peut être dangereuse.

Accentuation des caractères Lichko: méthodologie, types, classification

Chaque personne a des caractéristiques individuelles, spécifiques, qui lui sont propres, comportement, expressions faciales, discours. Chacun réagit différemment à la même situation, fait des connaissances différemment et accepte de nouvelles circonstances. Tous ces traits peuvent être combinés en un concept commun - le caractère. C'est le paramètre qui nous différencie les uns des autres. Certaines de ses caractéristiques ne sont pas une interprétation entièrement positive et peuvent même interférer de manière significative avec leur propriétaire dans le processus de la vie. Ces caractéristiques sont innées et dans la vie peuvent être lissées, émoussées ou complètement disparaître, être invisibles dans un environnement familier au quotidien. Cependant, dans les moments de stress - pour revenir brillamment et visiblement. L'accentuation est une expression forte d'indicateurs qui affectent la personnalité elle-même, ses actions et l'attitude des autres. Dans l'article je parlerai des types d'accentuation, des traits et subtilités du caractère selon A.E. Lichko et présenterai un tableau récapitulatif pour chacun d'eux.

Bref historique

La justification scientifique des personnalités accentuées de Leonhard prouva presque immédiatement sa véracité. Cependant, il ne s'est étendu qu'aux sujets matures. Les groupes d'âge plus jeunes, ne disposant pas d'une base de connaissances appropriée, n'ont pas pu répondre aux questions proposées. En conséquence, il n'a pas été possible d'établir leurs caractéristiques et subtilités de la nature..

La recherche de solutions a été entreprise par le docteur soviétique en sciences psychiatriques - A.E. Lichko. Il a modifié les tests de Leogrand pour une utilisation dans la catégorie d'âge des enfants, retravaillé les types de caractères proposés, changé de nom, ajouté de nouvelles espèces. Il a estimé qu'il était plus rationnel d'explorer les caractéristiques frappantes des garçons et des filles, car pendant cette période, la personnalité et ses inclinations se manifestent. C'est en raison de l'étude des manifestations comportementales pendant la croissance que de nouvelles espèces se sont formées qui ne sont pas observées à un âge plus mature..

Le concept à travers les yeux d'un scientifique

C'est Lichko qui a été le premier à proposer l'introduction du terme «accentuation du caractère», expliquant sa décision par le fait que la personnalité est une définition plus large, incluant les manières, le niveau d'éducation, la réaction aux événements qui se déroulent autour. Alors que les composants caractéristiques sont le reflet du travail du système nerveux central et une caractéristique étroite de tous les facteurs comportementaux d'un individu particulier.

L'accentuation de la personnalité selon Lichko est une caractéristique qui peut apparaître et disparaître au cours de la formation de la conscience et de la pensée des enfants. Dans le même temps, certaines des qualités inhérentes peuvent évoluer en psychopathie et rester pour toujours. Le chemin du développement de l'accentuation détermine en grande partie le degré de gravité et la société environnante.

Selon l'expert, l'accentuation est ce qu'on appelle une déformation de caractère, à la suite de laquelle certaines caractéristiques deviennent particulièrement visibles. Un tel problème peut conduire à une détérioration de l'adaptation à l'environnement, mais en général, la capacité de l'individu à exister en société reste à un niveau suffisant..

Le scientifique considérait son travail comme un concept moyen entre ce qui est considéré comme la norme et le stade initial de la psychopathie..

La classification des accentuations de caractères de Lichko a la gradation suivante par type.

Hypertensive

Les individus avec un tel psychotype sont excellents dans le choix des tactiques, mais définissent mal une stratégie. Ils sont débrouillards, agiles, s'adaptent rapidement aux innovations, des enfants capables de gagner des avis positifs dans les plus brefs délais. Cependant, en raison de leur incapacité à réfléchir aux conséquences des aventures et des décisions spontanées, ils s'associent souvent à de mauvaises entreprises et prennent des risques inutiles. Ces personnalités ne sont pas disciplinées, donc elles n'étudient pas bien, elles sont souvent en conflit avec les adultes, s'efforcent de se démarquer de la foule et peuvent trop se vanter, tirant les mérites de quelqu'un. Souvent sujet au gaspillage, à l'abus d'alcool et même au vol mineur.

Cependant, ils sont caractérisés par l'optimisme et des accès de colère à court terme. Une personne de ce groupe peut être décrite comme active, énergique, constamment sous les projecteurs. Il tolère facilement le stress et le stress psycho-émotionnel

Cycloïde

Il est difficile de reconnaître ces personnes en raison des changements périodiques de leur humeur. Des semaines de joie, d'activité et de communication inlassable cèdent la place à des jours de dépression et d'insatisfaction. Ce sont des gars qui s'irritent rapidement, qui s'embrasent comme un match au moindre reproche, et qui ont tendance à être seuls et apathiques. Dans la plupart des cas, ils préfèrent les jeux informatiques à la communication en direct avec leurs pairs. En grandissant, toutes ces caractéristiques sont lissées, mais certaines ont leur état enraciné, dans lequel règne une humeur dépressive-mélancolique, souvent associée aux saisons..

Les changements fréquents de l'état psycho-émotionnel affectent directement la communication avec les autres et la réalisation des objectifs de vie. Pendant les périodes de récupération, une personne:

  • de bonne humeur;
  • déterminé;
  • inspiré;
  • prêt à diriger les gens;
  • atteindre les objectifs.

Mais en cas de récession, c'est le contraire qui se produit. Avec une dépression prolongée, des pensées suicidaires sont possibles.

Sensible

Des enfants sensibles qui sont trop émotifs à la fois à propos d'événements effrayants et de bonnes nouvelles amusantes. Ces adolescents évitent les jeux actifs, les entreprises bruyantes, le plaisir extrême. Ils sont considérés comme des nerds fermés. Pour accroître l'estime de soi, ils essaient de communiquer avec des personnes beaucoup plus âgées, apprenant de l'expérience et beaucoup plus jeunes - pour montrer leur importance. Ils sont de nature obéissante, timide et modérément craintive..

Au fil du temps, les personnes et ce type de personnage peuvent avoir des problèmes de communication et développer un complexe d'infériorité. Ils imposent des exigences élevées aux interlocuteurs, ils sont persistants, assidus, diligents et responsables. Ce sont des personnalités totalement non conflictuelles, cependant, aux moments critiques, elles peuvent faire preuve de courage et de courage. Ils sont pour la plupart pessimistes, loyaux et exécutifs..

Schizoïde

Les jeunes préfèrent être seuls avec eux-mêmes ou communiquer avec des personnes âgées. Ils sont renfermés et complètement indifférents, dépourvus de compassion, de mépris pour les expériences des autres et ne montrent les leurs à personne. La plupart des pairs essaient d'éviter de tels compagnons..

Quelles sont les caractéristiques et les avantages de la consultation en face à face?

Quelles sont les fonctionnalités et les avantages de la consultation Skype?

Les gens de ce groupe se distinguent par leur froideur, leur secret, mais ils s'adaptent calmement à presque toutes les équipes. Ces personnes ont une imagination et une imagination incroyablement développées. Ils sont dotés de créativité, en règle générale, ont des passe-temps non conventionnels et des intérêts extraordinaires. Des cas de tendance à l'exhibitionnisme ont été notés.

Conforme

Le principe de base de ces enfants est «d'être comme tout le monde». Ils n'ont pas leur propre opinion, initiative ou critique claire. Le plus souvent, ils filent et passent leur temps libre avec un petit groupe d'autorités locales. Pour protéger leurs intérêts, ils sont prêts à toutes les actions, même pas les plus malhonnêtes, pour lesquelles, à leur tour, ils trouvent, à leur avis, des explications tout à fait sensées. Ce sont des personnalités conservatrices, mais qui s'efforcent de suivre les tendances de la mode et les fondations généralement acceptées. Une aversion pathologique pour les personnes d'autres nationalités a été notée. Sont capables de réussir, et vice versa, dans un environnement négatif, ils sont enclins à consommer de la drogue, de l'alcool et de commettre des délits mineurs.

Psychasthénique

Les personnes de ce type sont caractérisées par de longues réflexions, une introspection scrupuleuse, une évaluation des autres. En règle générale, ces adolescents sont intellectuellement développés, leurs capacités mentales sont beaucoup plus élevées que celles de leurs pairs. Leur timidité inhérente contraste avec un jugement sobre, un caractère fort et des vues impartiales à la limite de la confiance en soi arrogante. Dans les cas où l'attention et la prudence doivent prévaloir, les impulsions impulsives viennent en premier. L'âge a peu d'effet sur le changement de personnalité interne. Les personnes de ce genre ont des obsessions qui aident à étouffer les sentiments d'anxiété. L'alcool et les drogues sont assez courants dans leur vie. Une personne croit aveuglément à la superstition et observe des rituels qui ne provoquent le plus souvent que des émotions négatives. Dans les relations avec la famille et les amis, ils se comportent de manière mesquine et parfois despotique, ce qui rend difficile la construction d'un dialogue normal.

Paranoïaque

En raison d'un développement tardif, cette option n'est pas toujours incluse dans la liste des accentuations de caractères. Les principaux signes de ce type n'apparaissent qu'à l'âge adulte - 30 ans. La principale caractéristique qui caractérise ces personnes est une manie anormale pour leur exclusivité. Les individus ont surestimé l'estime de soi, des idées non standard, un sentiment de peur et un mécontentement constant de soi prévaut. Une personne se compose de deux personnalités à la fois - l'une d'elles est pratiquement Dieu et la seconde est inutile et inutile pour quiconque. Ainsi, la confrontation interne se développe rapidement..

Les personnes de ce psychotype ne voient partout que la haine, les complots, l'envie et la colère. Ils sont égoïstes, dirigent leur négativité vers les autres, en général, ils contrôlent leurs proches. Parmi les qualités positives qu'ils ont notées - pensée non standard, esprit de décision, intelligence et logique, détermination. Ils ont une excellente compréhension de la mode et du style..

Hystéroïde

Des individus démonstratifs et artistiques, des égoïstes qui veulent rivaliser avec les yeux des autres. Ils ne peuvent pas le supporter quand, dans leur société, ils prennent le temps de parler à quelqu'un d'autre. Ces adolescents essaient de prendre une position dominante dans le cercle de leurs pairs, d'influencer les autres. Souvent, ils sont les meneurs de toute célébration. Cependant, ils ne sont pas en mesure d'organiser le mouvement. Les sentiments de ces personnes sont superficiels, il n'y a pas de volonté, contre nature, mensonges, faux-semblants, postures peuvent être tracés dans leurs actions. Sont enclins à des actions suicidaires démonstratives.

Une émotivité accrue devient souvent un obstacle à la réalisation des objectifs de vie. De telles personnes réagissent brusquement même à la moindre critique, elles ne sont pas prédisposées à un travail minutieux. Si des difficultés surviennent, ils peuvent abandonner ce qu'ils ont commencé sans le terminer..

Instable

Énorme envie de s'amuser, de marcher et de souffrir de paresse. Il n'y a pas du tout de passe-temps. Il n'y a pas d'objectifs de vie et de soucis pour l'avenir. De tels membres de la société flottent simplement avec le courant. Ils sont optimistes, insouciants, constamment à la recherche d'une poussée d'adrénaline. Il arrive qu'ils commencent à prendre des drogues ou à abuser de l'alcool. Ils aiment la vitesse élevée et le jeu.

Émotionnellement labile

Les adolescents sont complètement imprévisibles avec des sautes d'humeur fréquentes. Ces derniers peuvent changer même en raison de déclarations indirectes et hostiles qui leur sont adressées. Dans un état dépressif, ils ont besoin du soutien de leur famille et de leurs amis. Ils se sentent très sensibles à eux-mêmes. Pour ces personnes, la performance et le bien-être dépendent de leur humeur. Les individus ne tolèrent pas très bien le stress. La sincérité, la bienveillance et le positif sont leurs principales caractéristiques..

Épileptoïde

Dans l'enfance profonde, les individus pleurent beaucoup, chez les enfants plus âgés, au contraire, ils se moquent de leurs plus jeunes pairs, harcèlent les animaux et ceux qui ne sont pas capables de se défendre. Ils sont cruels, dominateurs et narcissiques. En marchant avec l'entreprise, ils s'efforcent de tout prendre en main, de devenir non seulement un leader, mais un maître. Dans les petits groupes où ils dirigent, il y a des ordres stricts et stricts. Ces personnes savent comment convaincre et subjuguer complètement d’autres enfants. À l'âge adulte, une telle personne sait et sait plaire à ses supérieurs, souvent elle-même occupe une position élevée. Ce sont des sceptiques qui font peu confiance.

Les individus de ce groupe, en utilisant diverses manipulations, essaient d'attirer autant d'attention que possible sur eux-mêmes, provoquant la confiance imaginaire des autres. Souvent, la conscience de ces personnes se concentre sur le négatif, elles l'accumulent, ce qui entraîne des scandales et des désaccords sans précédent. Ces personnes sont capables d'être grossières, irrespectueuses et même physiquement violentes, sans aucun remords.

AccentuationManifestation
HypertensiveHumeur et tonus accrus, activité constante et désir de communication continue.
CycloïdeChangement rapide de dépression avec plaisir.
LabileSont sensibles aux signes d'attention.
Asthéno-névroséFatigue et irritabilité.
SensibleAvoir le sentiment de leur propre infériorité.
PsychasthéniqueEst engagé dans l'introspection et la réflexion.
SchizoïdeFermé, garde tout pour lui.
ÉpileptoïdeA le désir d'inspirer l'autorité et le respect des autres.
HystéroïdeÉgoïste, âme de l'entreprise.
InstableLent, paresseux.
ConformeNe reconnaît pas les changements autour de lui, pense comme les autres.

Où est utilisée la technique de Lichko "Accentuation des caractères"?

Le test contient 143 questions. Tous sont plus axés sur le groupe d'âge des enfants. Il est utilisé pour déterminer les déformations prononcées de l'état psycho-émotionnel et vous permet de commencer rapidement à corriger les pensées négatives pour éviter des problèmes psychologiques plus graves. Le psychologue soviétique est convaincu qu'il est important et nécessaire d'étudier les accentuations déjà à l'adolescence, lorsqu'elles sont prononcées et ne sont pas complètement formées avant le début de l'adolescence..

Pour qui est le test

Le questionnaire vous permet d'identifier le type et le degré de gravité chez les adultes et les enfants. La recherche est plus efficace pour ces derniers, car en raison des changements liés à l'âge, des fluctuations des fondements physiques et moraux, les psychotypes d'accentuation apparaissent beaucoup plus souvent et sont plus clairement visibles.

Pourquoi la typologie des accentuations de caractères selon Lichko a été formée

Des traits fortement exprimés peuvent évoluer vers des problèmes plus graves - psychopathie ou névroses chroniques, provoquer de l'alcoolisme, une mauvaise conduite, des actions antisociales. Connaissant ces caractéristiques négatives de votre enfant, vous serez en mesure de prendre des mesures en temps opportun pour les éliminer, ou du moins empêcher leur développement et leur progression. Pour ce faire, il vous suffit de changer l'habitat - camarades, établissement d'enseignement. Je vais vous dire comment interagir avec des personnes ayant des psychotypes et des traits de caractère négatifs - inscrivez-vous simplement pour une consultation personnelle.

Tous les accents ne sont pas négatifs. Certains d'entre eux peuvent s'avérer être votre talent et votre force. Il est important de les remarquer à temps et de les orienter dans la bonne direction. Vous pouvez utiliser ces données dans des activités professionnelles et personnelles pour la réalisation rapide des objectifs, le succès et l'adaptation dans la société..

Questionnaire

Dans les situations de vie difficiles, il y a un sentiment de désespoir et de désespoir. Le moyen le plus efficace est la consultation personnelle..

Réunion d'une heure à votre demande unique à Moscou.

Rythme de vie intense?
Obtenez des conseils en ligne de partout dans le monde.

Site Web du psychothérapeute Igor Yurov

© Igor Yurov, psychothérapeute

COMMENT DÉTERMINER L'ACCENTUATION DU CARACTÈRE

Beaucoup de gens nous semblent étranges, leur comportement est parfois absurde, et souvent la question politiquement incorrecte se pose: "Etes-vous par hasard un cinglé?" C'est particulièrement désagréable d'entendre la même chose qui nous est adressée. Que signifient ces bizarreries - maladie mentale ou une sorte d'écart par rapport à la norme? Et quelle est alors la norme?

/ Pour une lecture facile, descendez dans le texte. Sur la gauche, des captures d'écran de publications imprimées /

L'attitude face à l'anomalie en médecine et, en particulier, en psychiatrie, est double. Premièrement, une personne qui ne rentre tout simplement pas dans le paramètre moyen de la «masse grise» totale peut être considérée comme anormale. Puis un artiste extravagant, un journaliste d'opposition, un mathématicien brillant (comme Grigory Perelman), un voyageur solitaire (comme Fyodor Konyukhov), un réalisateur audacieux, un artiste abstrait, un musicien de rue, un escroc agile, un collectionneur fanatique, un moine ascétique, un poète extrême passionné d'adrénaline et décadent. - tous sont vraiment «non normaux», car ils ne sont pas comme les gens «tous normaux», et de plus, ils ne cherchent pas tant à être différents que tout le monde, à quel point ils ne peuvent pas être comme tout le monde. Peut-on dire qu'ils sont «fous»? Bien sûr que non. Grâce à eux, le monde a des couleurs et de la variété. D'un autre côté, bien sûr, ils sont littéralement "PAS normaux", car ils ne rentrent manifestement pas dans le standard statistique moyen, ils ne sont même pas capables de l'accepter en principe, pour eux ce sera un "lit procrustéen", l'esclavage social, la violence contre l'individu, l'empiétement sur la liberté... Eh bien, tout le monde n'aura personne à regarder à la télévision et sur YouTube, les paparazzi seront laissés sans travail, et des magazines et tabloïds sur papier glacé devront être publiés sans couvertures glamour et nouvelles intrigantes..

Tout cela est le monde des accentuateurs, ou des personnalités accentuées. Le concept d'accentuation des caractères a la même signification qu'un accent linguistique - littéralement «accentuer», «accentuer», «mettre en évidence» une partie dans le contexte général. Dans une langue, un accent est une caractéristique importante et notable de la prononciation. Dans le caractère, l'accentuation représente aussi, pour ainsi dire, une caractéristique aiguisée et proéminente du comportement social et de la réponse, que les autres remarquent dans le contexte social général. L'accentuation du caractère en psychiatrie ne fait en aucun cas référence à la pathologie mentale, mais est une zone limite entre un caractère harmonieux normal et psychopathique.

Deuxièmement, une personne malade ou souffrant de quelque chose qui souffre peut être considérée comme anormale, car en bonne santé, selon la définition de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est une personne en bonne santé non seulement physiquement, mais aussi psychologiquement et socialement. À propos, le mot patient, qui nous est venu de l'anglais (patient), signifie en réalité en traduction littérale - «endurant, endurant, souffrant, tourmenté». Dans le monde civilisé, la personne moyenne est en bonne santé et prospère, alors les gens qui sont malades et souffrent à nouveau s'écartent de la norme standard et ont besoin de soins médicaux, incl. soins psychothérapeutiques ou psychiatriques. Et s'ils refusent cette aide? Selon la loi, aucune mesure de traitement obligatoire ne peut être appliquée à une personne si elle est a) socialement non dangereuse; b) n'est pas suicidaire; c) n'a pas de trouble mental qui ne lui permet pas de se rendre compte de la gravité de son état.

Il s'avère qu'il est impossible d'appeler une personne «folle» si elle ne fait pas de mal aux autres ou à elle-même avec son comportement consciemment ou inconsciemment. Nuire consciemment aux autres est caractéristique des personnalités psychopathes, c'est plus facile pour les psychopathes; au cours des dernières décennies, conformément au système de diagnostic occidental, la psychopathie a été plus correctement appelée trouble de la personnalité. Selon les canons de la psychiatrie, la psychopathie ou le trouble de la personnalité, contrairement à l'accentuation, est déjà sans aucun doute une pathologie. Les personnes ayant un trouble de la personnalité sont anti- ou asociales. Ils ne s'adaptent pas à l'environnement social habituel et ne peuvent exister qu'au niveau de diverses sous-cultures - ce sont des représentants de criminels, des voleurs de droit, des escrocs, des prostituées et proxénètes illégaux, des toxicomanes, des fanatiques religieux, des satanistes, d'autres sectaires, les fans de football les plus inadéquats et les plus agressifs et musique rock, hippies, punks, fascistes, racistes, occultistes, bien sûr - terroristes, natures sexuellement perverses (violeurs, sadiques, mozachistes, exhibitionnistes, pédophiles, etc.), ainsi que divers menteurs pathologiques, tyrans de maison, personnes jalouses, crises de colère prononcées -manipulateurs, maris grossiers, misogynes, esclaves irrépressibles, etc. etc. Il est impossible de les traiter; si nécessaire, seules des mesures de nature socialisante, éducative et pénale peuvent leur être appliquées. À l'inverse, les personnes qui ne sont pas conscientes du fait de préjudice à autrui sont soumises à un traitement obligatoire. Donc, il est fondamentalement incorrect de les appeler «psychos», ce sont des patients (par exemple, ceux qui souffrent de schizophrénie), des malades mentaux qui, même s'ils commettent un crime dans un état de maladie, sont déclarés fous par le tribunal et ne portent pas de responsabilité pénale, et avec un traitement efficace après la guérison, ils ne le font pas. ne montrent aucun signe d'insuffisance et ne présentent aucun danger.

Qu'est-ce que l'accentuation des caractères? Qui l'a ouvert? Comment s'appelait-il avant?

Le concept d'accentuation du caractère a été introduit par le psychiatre allemand Karl Leonhard au milieu du XXe siècle pour désigner les personnes qui ont un caractère clairement inharmonieux, mais pas au point de perdre la capacité de s'adapter à la société ou de la mettre en danger. Ceux. l'accentuation n'est pas encore une psychopathie (trouble de la personnalité), mais ce n'est plus une norme normative. En termes simples, l'accentuation est une individualité prononcée qui, cependant, ne jette pas son porteur hors de la société; le rend seulement beaucoup plus vulnérable, problématique dans certaines situations et plus performant, productif dans d'autres.

Il n'y a pas de découverte particulière à cela - que chaque personnage est quelque peu spécial, individuel, et que le degré d'expression de cette individualité est également différent, c'était clair à tout moment. De même, beaucoup ont essayé et essaient de classer les personnages, en composant une typologie des traits de personnalité. Leonhard ne proposa qu'un terme et sa propre classification, qui «prit racine» dans la psychiatrie occidentale puis russe. Comment s'appelaient les accentuations auparavant? Comme vous le souhaitez, selon le «glissement» caractéristique, l'accent - un rêveur enfantin, un poète malheureux, un bouffon de cour, un dictateur avide de pouvoir, un philosophe errant, un inventeur solitaire, un artiste à deux visages, un marchand rusé... La mise en évidence visuelle des traits de personnalité était plus la tâche des écrivains et des dramaturges que des médecins.

D'où vient telle ou telle accentuation? Quels facteurs le génèrent, contribuent à sa formation et à sa consolidation?

L'accentuation est en quelque sorte un trait de caractère excessivement «bombé», «convexe», perceptible, voire frappant. Il vient du même endroit que toutes les caractéristiques caractéristiques individuelles qui nous rendent uniques et différents les uns des autres - de nos parents et de l'environnement dans lequel nous grandissons. Toute nature vivante a son propre génotype et phénotype - c.-à-d. ce qui est hérité des gènes et ce qui se forme sous l'influence de l'environnement. Et une personne a aussi un psychotype. Ainsi, par exemple, le fait qu'un pommier est un pommier et non une poire est déterminé par son code héréditaire - le génotype. Et le fait qu'à partir des graines de la même pomme, un pommier a poussé sur un mauvais sol à l'ombre d'un petit et faible, et l'autre sur un bon sol au soleil est devenu luxuriant et fructueux est déterminé par les conditions de sa croissance - le phénotype.

La personnalité d'une personne est composée à la fois de gènes et de l'influence de l'environnement (famille, école, conditions sociales), et de l'influence des caractéristiques psychologiques des parents - leurs principes de vie, leur credo, leurs valeurs morales, éthiques et culturelles, leurs règles, leurs croyances, mentales et spirituelles besoins, qui déterminent au total le psychotype de la personnalité. Des proverbes populaires comme «Une pomme ne tombe pas loin d'un pommier», «Les oranges ne naîtront pas d'un tremble» répondent à cette question en toute clarté - le caractère d'une personne, incl. accentuée, se compose de ce qui est biologiquement hérité, de ce qui est formé par les conditions sociales et de ce qui est transmis par les parents dans la communication quotidienne.

Des études sur les caractères de jumeaux identiques, séparés après la naissance et élevés dans des familles différentes, aident à distinguer entre l'influence de l'hérédité génétique et les facteurs externes. En règle générale, il est impossible pour les parents directs d'une personne d'être des personnalités complètement harmonieuses, et lui-même serait un accentuel, et vice versa, de sorte qu'un enfant de caractère harmonieux grandisse dans une famille avec des personnalités accentuées ou, surtout, avec des inclinations psychopathiques. Au début de l'époque soviétique, le développement de la génétique a été supprimé afin de représenter les idéaux sociaux du marxisme-communisme comme supérieurs à l'hérédité. Ce à quoi cela a conduit est décrit dans le roman de M. Boulgakov "Heart of a Dog".

Formation de caractère, incl. accentuée, est toujours déterminée par un complexe de raisons, et il est impossible de donner la préférence aux uns au détriment des autres. Cependant, on peut dire que plus un trait de personnalité est constant et persistant, plus l'hérédité participe à sa formation, et ce qui est causé principalement par l'environnement extérieur, le nouvel environnement peut le corriger. Par conséquent, l'influence de facteurs génétiques anormaux détermine en grande partie l'apparition de troubles de la personnalité (psychopathies) que les accentuations et les accentuations - dans une plus grande mesure que les caractères harmonieux..

Quels types d'accentuation de caractère existe-t-il? Ce qui est typique pour eux?

En Russie, ils utilisent deux types principaux d'accentuation de caractère - selon Karl Leonhard, le fondateur du concept de caractère accentué; et selon le psychiatre soviétique A.E. Lichko, qui a légèrement modifié le système Leonhard afin qu'il soit plus cohérent avec la classification des psychopathies (troubles de la personnalité) qui existait déjà en Russie à cette époque selon P.B. Gannushkin.

Selon Leonhard, il y a:

type hyperthymique (hyperactif, hypersocial, gai);

type dysthymique (mélancolique, mécontent, irritable);

type affectif-labile (émotionnellement instable, dépendant de l'évaluation externe et des circonstances);

type affectif exalté (émotionnellement hyperexcitable, facilement inspiré, «vivant avec les émotions»);

type anxieux (craintif, peu sûr de lui, soumis, facilement manipulable);

type émotif (émotionnellement sensible, impressionnable, vulnérable, suspect);

de type démonstratif (égocentrique, confiant, enclin à manipuler les autres);

type pédant (consciencieux, pointilleux, mesquin);

coincé (suspicieux, émotionnellement rigide, difficile à changer, type «lourd»);

type excitable (colérique, explosif, irritable, impulsif);

type extraverti (orienté vers des événements et des valeurs externes);

type introverti (axé sur les processus internes et les valeurs).

type hyperthymique (hyperactif, hypersocial, gai);

type cycloïde (instable émotionnellement, avec des périodes de mélancolie et de joie changeantes cycliquement);

type labile (émotionnellement instable, dépendant de l'humeur momentanée);

type asthéno-névrotique (stress instable, rapidement épuisé, anxieux, nerveux, volontaire);

type sensible (très sensible, émotionnellement impressionnable, vulnérable, suspect);

type psychasthénique (doutant, incertain, autocritique, trop prudent, pointilleux);

schizoïde (type émotionnellement froid, indifférent, fermé, fermé, non compatissant);

type épileptoïde (vindicatif, vengeur, mesquin, méticuleux, autoritaire);

type hystérique (démonstratif, égocentrique, sûr de lui, enclin à manipuler les autres);

instable (se livrer à une influence extérieure, rechercher le plaisir, indiscipliné, type incohérent)

type confessionnel (extrêmement respectueux des lois, passif, subordonné, évitant la moindre opposition et défendant sa position).

Quels sont les degrés d'accentuation? Y a-t-il des gens sans accentuation?

Il me semble inutile de subdiviser les accentuations de caractère par degré, car l'accentuation elle-même représente déjà une légère déformation de la personnalité, comme si elle précédait un trouble de la personnalité. Bien que formellement il y ait une gradation d'accentuation sur explicite et caché, à mon avis, cette division n'est pas nécessaire. Une personnalité accentuée, en dehors des circonstances qui la frustrent, est déjà dans un état «caché», mais si la situation change de manière défavorable, alors le déséquilibre caractérologique devient immédiatement «évident». L'exemple le plus simple est lorsqu'une personne à l'accent hystérique est en bonne santé et se trouve dans des conditions confortables pour elle-même, alors cette caractéristique de son personnage ne se manifeste d'aucune manière, mais dès qu'elle tombe malade ou qu'elle rencontre du stress, même un non-spécialiste devient perceptible que la démonstrativité, la manipulation, l'égocentrisme, la prétention et l'exaltation émotionnelle en elle dépassent clairement le niveau moyen pour de telles situations.

Y a-t-il des gens sans accentuation? Bien sûr - tout le monde, sauf les accentuateurs et les psychopathes (personnes souffrant de troubles de la personnalité). Toute cette «masse grise» de personnes plus ou moins égales, socialement adaptées vivant selon les règles généralement acceptées de la société humaine avec des réactions émotionnelles et comportementales bien prévisibles et consciemment contrôlées.

Est-il possible de se débarrasser de l'accentuation si elle est désagréable ou interfère avec son propriétaire, changer votre type d'accentuation en un autre, ou du moins l'affaiblir? Est-il traité? Que faire pour les personnes qui ont un certain type d'accentuation de caractère qui est désagréable pour eux ou pour d'autres?

Bien sûr, l'accentuation, contrairement au trouble de la personnalité (psychopathie), peut être éliminée.De plus, selon les circonstances de la vie, les traits accentués peuvent non seulement s'auto-éliminer, mais aussi être remplacés les uns par les autres. Après tout, l'accentuation est simplement un trait de caractère remarquable; il ne faut pas la présenter comme une anomalie personnelle, d'autant plus douloureuse. Nous savons que le caractère d'une personne change lui-même avec le cours de la vie. Ses changements sont particulièrement affectés par le fait d'être dans un environnement de guerre ou de catastrophe naturelle, de restriction de liberté, de caractéristiques de travail stressantes, de comportement inapproprié d'un partenaire de mariage, etc. Le bien-être social et psychologique, au contraire, est capable de lisser sensiblement les «angles» caractéristiques. L'accentuation n'est pas un processus douloureux, ils n'en tombent pas malades, ils l'acquièrent; il n'est pas traité, mais avec l'effort nécessaire, il peut être influencé, il peut être changé comme le ton et l'intonation de la voix, les gestes, la démarche, le vocabulaire, les habitudes, les addictions, les stéréotypes comportementaux, etc..

Si une personne a l'intention de «travailler» son accentuation de manière accélérée, alors la psychothérapie ou, comme on dit en Russie, la correction psychologique, convient mieux à cela. Personnellement, à mon avis, la psychothérapie dans de tels cas est beaucoup plus appropriée, utile et efficace que dans les troubles psycho-émotionnels et, en particulier, les maladies. C'est la nature de l'antidépresseur qui ne corrigera pas, oui, et l'accent lui-même dans la plupart des cas ne voudra pas l'utiliser, car il ne percevra pas à juste titre sa particularité comme quelque chose de douloureux et sujet à traitement. En tant que quelque chose sujet à correction, correction, amélioration, amélioration, transformation, développement - oui, mais pas de traitement.

Presque toutes les directions de la psychothérapie conviennent - psychanalyse, gestalt et psychodramme, et cognitivo-comportementale, orientée vers le corps, transpersonnelle, existentielle et émotionnellement stressante, holotropique et PNL et art-thérapie, comme chez un individu, et dans la performance de groupe, si seulement la personne était suffisamment immergée dans le processus psychothérapeutique et réalisée au cours des changements souhaités.

Qui sont les extravertis et les introvertis? Comment cela fonctionne avec les types d'accentuation?

Comme vous l'avez déjà remarqué, ce sont des types de la classification de Karl Leonhard. Lorsque les manifestations d'extra ou d'introversion sont clairement exprimées, elles sont en elles-mêmes des types d'accentuation. Bien entendu, leurs caractéristiques peuvent être corrélées à d'autres types d'accentuation. Ainsi, les types hyperthymiques, démonstratifs, hystériques, conformes, très dépendants de l'environnement et orientés vers le monde extérieur, n'auront pratiquement pas de manifestations d'introversion. Et les types schizoïdes, bloqués, psychasthéniques, au contraire, ne peuvent être extravertis que dans une très petite mesure..

Cependant, le point ici n'est pas dans les subtilités de diverses caractéristiques caractéristiques, mais dans le fait que toute l'humanité est en effet assez sensiblement divisée en deux parties principales - ceux qui travaillent principalement sur la composante externe de notre monde (hommes d'État, politiciens, chefs militaires, urbanistes, hommes d'affaires, gestionnaires, ouvriers de production, commerçants, avocats, juges, etc.) sont des extravertis typiques; et ceux qui «nourrissent» l'intérieur de l'âme (philosophes, historiens, poètes, artistes, musiciens, dramaturges, théologiens, psychanalystes) sont des introvertis typiques. L'extraversion et l'introversion sont l'une des manifestations typiques de la dualité de notre monde, comme la matière et l'idée, le corps et l'âme, les hémisphères gauche et droit, les sciences exactes et humaines, les affaires et la créativité, etc..

Comment le type d'accentuation affecte-t-il le style de vie, le succès, la capacité de communiquer et la santé des gens??

L'accentuation peut grandement affecter à la fois le succès de la vie et la santé, si le style de vie et l'occupation de l'accentuant sont construits en accord avec la caractéristique proéminente de son caractère, et non à l'opposé. Par exemple, le type hypertimal peut être un vendeur, un revendeur, un bénévole, un psychothérapeute, un acteur, un orateur, un politicien, etc. Il sera à son meilleur dans tous les domaines où il est important d'être actif, de contacter les gens, de les charger de son attitude positive en permanence qui ne dépend de rien et d'une énergie qui bat toujours au-dessus du bord. Mais si les parents veulent faire un musicien-violoniste, mathématicien-programmeur, employé de banque ou chercheur-chercheur de laboratoire, obligés de se concentrer longtemps sur une activité monotone seul, hors de leur enfant hypertimal, alors rien n'en sortira, mais tôt ou tard, une personne commencera à «se décomposer» - boire, devenir névrotique, ou tomber malade, ou, en perdant le contrôle, «se livrer sérieusement».

Par exemple, vous pouvez également imaginer comment une personne conforme remplit idéalement les fonctions de notaire, comptable, instructeur de sécurité ou institutrice de maternelle, mais si elle se trouve obligée de prendre des décisions rapides et non standard, cherchez un moyen de sortir des situations controversées et conflictuelles, enfreignez les règles et restrictions formelles, agir dans des conditions imprévisibles, faire face à un choix moral et éthique, puis des dépressions émotionnelles, des troubles anxieux-dépressifs et des maladies psychosomatiques l'attendront dans un proche avenir. Le type épileptoïde peut devenir un «chasseur» de terroristes inégalé, un combattant OMON, mais s'il doit être enseignant au primaire, alors malheur à tout le monde, aux élèves en particulier. Une personnalité schizoïde peut s'avérer être un grand et même grand mathématicien, inventeur, programmeur, maître aux mains d'or, mais où vous devez interagir efficacement avec les gens - pour échanger, guérir, diriger, jouer sur scène, inviter à des partis politiques, etc. - il échouera complètement, très probablement, il ne pourra même pas commencer ce genre d'activité, et dans des circonstances forcées, il commencera à souffrir psycho-émotionnel ou physique.

Il existe des domaines spéciaux en psychologie - sélection professionnelle et orientation professionnelle. Au lycée, la plupart des élèves subissent des tests spéciaux pour déterminer leurs qualités professionnelles. L'essence de ce test consiste en effet à déterminer le caractère du diplômé et les professions qui lui conviennent le mieux. Ce processus est désormais entièrement informatisé..

Quel est le lien entre certains types d'accentuation du caractère et du talent? Est-il vrai que de nombreux génies dans divers domaines étaient des schizoïdes? Il en va de même pour les "enfants indigo" surdoués et atypiques. Y a-t-il un lien ou est-ce un mythe?

La schizoïde ressemble à un diagnostic psychiatrique, je n'utiliserais donc pas ce terme pour désigner les personnes dont vous parlez. Oui, et les psychologues eux-mêmes, dans de tels cas, ne parlent souvent pas de schizoïdisme, mais d'un certain autisme ou introversion, c'est-à-dire la capacité d'attacher ni moins ni même plus d'importance au monde intérieur qu'à l'extérieur. Schizoïde sonne comme une infériorité, une morbidité, et si pour être précis sur le plan terminologique, cela signifie moins un détachement du monde que la froideur émotionnelle de sa perception. Personnellement, je n'associe pas un schizoïde typique au génie, mais l'autisme et l'introversion sont tout à fait, ne serait-ce que parce qu'ils assument la direction du vecteur de l'intérêt intellectuel et de la valeur émotionnelle vers l'intérieur, pas moins que vers l'extérieur.

En général, bien sûr, il n'y a pas de lien direct entre l'accentuation et la douance. Vous avez juste besoin de comprendre que l'accentuation n'interfère en aucun cas avec le surdouement, mais n'y contribue pas clairement. Le surdouement peut se manifester également chez une personne harmonieuse et accentuée, et même chez une personne psychopathe. Dans ni l'un ni l'autre, ni dans le troisième cas, l'intellect ne souffre. La question est de savoir comment cette douance sera utilisée, dans quelle mesure elle se trouvera adéquate et à quelles fins elle servira..

Les accentuateurs peuvent sembler plus doués simplement parce qu'ils sont plus visibles. Si harmonieux, c'est-à-dire pas une personne accentuée, même si très douée, pour la rendre aussi perceptible, il faut, en termes modernes, "promouvoir", alors le chemin de vie d'une personne accentuée, même pas douée, par volonté - pas par volonté, consiste, en fait, en un "PR irrépressible" actions "à plus ou moins grande échelle. Plus un accent est intellectuellement doué, plus il pourra réussir dans ses «actions de relations publiques», moins sa visibilité se transformera en «relations publiques noires» pour lui-même. Moins il y a de talent intellectuel, plus l'accent sera ressemblé à un «parvenu primitif» ou à «un homme avec un cinglé»..

Qui sont les psychopathe ou les psychopathes??

Le concept non seulement de «psychopathe», mais même de «psychopathe» est aujourd'hui grossier et dépassé. Officiellement, au lieu de psychopathie, le terme est utilisé - trouble de la personnalité ou trouble de la personnalité - c'est le même que, par exemple, le concept de retard mental est maintenant remplacé par un retard dans le développement intellectuel.

Comme nous l'avons déjà dit, la psychopathie diffère de l'accentuation par sa pathologie évidente et son inadéquation, que la personne se trouve dans des conditions favorables ou défavorables. Si l'accentuation dans la plupart des communautés sera traitée uniquement comme une personne avec une «individualité accentuée», ou «zeste», ou «tempérament aiguisé», alors le psychopathe sera simplement évité ou évité comme une personne clairement «étrange», «imprévisible», «inadéquate» ", Il est possible que ce soit simplement" dangereux ", au mieux -" pas de ce monde ".

Il est très important de comprendre que la psychopathie (trouble de la personnalité) n'est en aucun cas une maladie mentale comme la schizophrénie ou la psychose maniaco-dépressive, qui dans certaines périodes peut s'aggraver, dans d'autres, elle peut ne pas se manifester de quelque manière que ce soit, prendre une évolution plus sévère ou plus légère, et dans la plupart des cas, il est bon d'être traité ces jours-ci. Rien de tel ne se produit avec les troubles de la personnalité; il n'y a rien de commun entre un psychopathe et une personne malade mentale, par exemple, un schizophrène. Le schizophrène tombe malade un jour et peut être guéri. Un psychopathe est né de cette façon et ne peut pas être guéri. Il est très facile d'imaginer, en disant que le caractère du psychopathe est initialement pathologiquement changé et stable dans cette immuabilité, tout comme avec un retard mental (oligophrénie), l'intellect est initialement réduit, et ce déclin est invariable et incurable tout au long de la vie. Oligophrène, hélas, est né comme tel, il ne deviendra pas plus intelligent et plus idiot qu'il ne l'est, son développement intellectuel correspondra toujours à son propre niveau, quelles que soient les circonstances extérieures, il est inutile de le soigner, vous ne pouvez essayer de vous adapter que dans un environnement qui lui convient... Il en va de même pour le psychopathe, à la seule différence que son intellect (qui peut être très élevé!) A souffert, mais son caractère, et cette pathologie caractéristique est immuable et incurable. Mais, un patient souffrant de schizophrénie, d'épilepsie ou de psychose maniaco-dépressive, par des mesures thérapeutiques, peut être amené à une rémission stable à long terme, étant dans laquelle il sera une personnalité complètement harmonieuse avec un intellect complètement intact et des qualités morales et éthiques, sans signes d'aucune ou accentuation, et parfois même névrosisme.

Quels types sont caractéristiques des sociopathes?

Il n'est pas correct d'associer la sociopathie à l'accentuation; les sociopathes sont des psychopathes, des personnes ayant un trouble de la personnalité et non des accentuateurs. Facile à retenir juste par consonance.

Chaque type d'accentuation, bien sûr, est capable de présenter certains traits sociopathiques - si un comportement inapproprié à son caractère lui est imposé, il protestera, entrera en conflit, exprimera une irritation, une indignation, une réaction excessive, etc. Dans une situation stressante, même une personne accentuée peut se comporter de cette façon. Une orientation antisociale claire est toujours montrée non pas par les accentuateurs, mais par les psychopathes.

L'accentuation seulement dans une situation inconfortable pour lui-même acquiert des symptômes névrotiques, dont il souffre lui-même principalement. Un psychopathe, en revanche, dans presque toutes les circonstances, se comporte de manière inappropriée, forçant les autres à souffrir, et avec un stress supplémentaire, ses réactions peuvent acquérir des traits psychotiques, similaires au comportement des malades mentaux..

Interviewé par Alexander GERZ, journal "Healing Letters"