L'angiographie cérébrale est une méthode d'examen médical qui montre l'état des vaisseaux sanguins dans le système circulatoire du cerveau. Permet d'identifier les pathologies de la paroi vasculaire et les troubles du flux sanguin à un stade précoce de développement. Les images obtenues sont appelées angiogrammes et reflètent en détail des processus tels que les phases veineuse, artérielle, capillaire de la circulation sanguine.

Caractéristique de la méthode

L'angiographie est une méthode de diagnostic qui donne une idée détaillée de la nature des changements pathologiques dans les vaisseaux qui circulent dans le cerveau, montre ce qui a conduit à une violation du flux sanguin. La procédure est généralement effectuée à l'aide d'agents de contraste, grâce auxquels les éléments du système d'approvisionnement en sang sont clairement distingués par rapport au fond des tissus environnants..

Types d'examen

L'angiographie cérébrale est subdivisée en types en fonction du type de vaisseaux à l'étude qui se trouvent dans le cerveau. Un examen du système artériel est appelé artériographie. Si les éléments du système veineux sont étudiés, la méthode de diagnostic est appelée phlébographie. Avec l'angiographie coronarienne, l'état des principales artères et cavités du muscle cardiaque est évalué.

Il existe des types de recherche carotidienne et vertébrale. Dans le premier cas, un agent de contraste est injecté dans l'artère carotide du cou, dans le second, une ponction de l'artère vertébrale, située dans la zone de la colonne vertébrale, est réalisée. L'introduction du cathéter peut être effectuée par d'autres gros vaisseaux (artère inguinale, fémorale), qui communiquent étroitement avec les principales voies sanguines de la tête.

En fonction du mode et de la nature du rayonnement, à l'aide duquel l'image des vaisseaux situés dans les tissus du cerveau est simulée, on distingue l'angiographie par rayons X, CT et IRM. Dans le premier et le deuxième cas, la visualisation se fait à l'aide de rayons X, dans le troisième, des ondes électromagnétiques. L'angiographie sélective, contrairement à l'angiographie générale, implique l'étude du système vasculaire de la région locale.

Angiographie classique

L'étude classique est une méthode aux rayons X, qui présente plus de contre-indications que l'ARM, en raison de l'utilisation de rayonnements ionisants nocifs pour la santé. Comment se déroule l'angiographie classique:

  1. Une ponction (ponction) d'une artère ou d'une veine est effectuée. Le site de ponction est prétraité avec une solution antiseptique.
  2. Un cathéter est placé dans la lumière vasculaire - un tube creux de petit diamètre.
  3. Des antihistaminiques, des analgésiques, des tranquillisants sont administrés pour prévenir le développement d'une réaction allergique, soulager la douleur et obtenir un effet sédatif.
  4. Un agent de contraste est injecté (principalement à base d'iode et de ses dérivés - Cardiotrast, Triyotrast, Urografin).
  5. Une image de la zone étudiée du système vasculaire est enregistrée.
  6. Retirer le cathéter, arrêter le saignement du vaisseau perforé.
  7. Appliquer un pansement stérile sur le site de ponction.

Les manipulations sont effectuées sous anesthésie locale. Habituellement, la durée de l'imagerie par résonance magnétique classique ou de l'angiographie calculée des vaisseaux situés dans le cerveau ne dépasse pas 40 à 50 minutes..

Angiographie CT des vaisseaux

Angiographie CT - radiographie des vaisseaux situés dans la région de la tête et du cou. Contrairement à l'étude classique, l'introduction d'un cathéter n'est pas nécessaire, ce qui facilite grandement la procédure, réduit le risque de complications et réduit le niveau d'inconfort physique et psychologique pour le patient. La substance de contraste dans un volume réduit est injectée par voie intraveineuse.

L'angiographie aux rayons X des vaisseaux qui composent l'apport sanguin au cerveau est réalisée avec contraste. Les données résultantes sont rendues sous forme de couches et de tranches 3D. En raison des grandes capacités techniques des équipements modernes, une image tridimensionnelle à grande échelle de l'ensemble du système d'artères et de veines est obtenue avec une haute résolution.

L'angiographie par ordinateur montre la présence d'hématomes intracrâniens dans les tissus du cerveau et des zones de rétrécissement pathologique du lit vasculaire. L'image montre des foyers de crises cardiaques et d'hémorragies, formés en raison du blocage d'une artère ou d'une veine. MSCT (multispiral) est une angiographie vasculaire réalisée à l'aide d'un tomographe multi-coupes (le mouvement des capteurs se produit en spirale), qui vous permet d'étudier attentivement toutes les parties du cerveau.

Angiographie par résonance magnétique

L'angiographie par résonance magnétique est prescrite pour l'examen des vaisseaux situés dans le cerveau si les méthodes d'investigation aux rayons X sont contre-indiquées pour le patient. Contrairement à la tomodensitométrie et aux rayons X classiques, le patient n'est pas exposé à des rayonnements ionisants nocifs. Une image claire et détaillée montre les plus petits foyers de troubles circulatoires et de pathologie des éléments du système circulatoire dans les structures du cerveau, ce qui permet de détecter les maladies à un stade précoce et de les traiter efficacement. La procédure révèle:

  • Caractéristiques anatomiques et caractéristiques fonctionnelles du système d'approvisionnement en sang.
  • La largeur de la lumière entre les parois des vaisseaux sanguins.
  • Déformations des éléments du système circulatoire.
  • La présence d'obstacles au mouvement du sang - caillots sanguins, modifications athéroscléreuses de la structure tissulaire.
  • Processus inflammatoires dans le système vasculaire.
  • Néoplasmes d'un diamètre de 3 mm.

La méthode est basée sur le phénomène de résonance magnétique. Elle est réalisée sans agents de contraste ou avec des préparations paramagnétiques, développées principalement à base de gadolinium. Le contraste est utilisé en cas de suspicion de formation de tumeurs dans la cavité crânienne, pour détecter les métastases de néoplasmes malins de toute localisation dans le cerveau, pour évaluer l'état des structures cérébrales après une intervention chirurgicale.

La procédure est réalisée de la même manière que la tomodensitométrie. Le patient ne mange pas pendant 2 heures avant l'examen. Il est nécessaire d'informer le médecin de la présence de tatouages, de dispositifs médicaux individuels, de stents vasculaires, d'articulations artificielles du genou, qui sont en métal. Avant l'examen, le patient enlève les bijoux en métal et les vêtements avec des accessoires métalliques.

Indications pour la conduite

L'angiographie des artères cérébrales est indiquée si des symptômes de lésions des structures du cerveau sont observés. Une angiographie permet d'identifier les causes des troubles neurologiques associés à un accident vasculaire cérébral. Un examen angiographique est prescrit en cas de suspicion d'athérosclérose, de pathologie vasculaire périphérique, de sténose des vaisseaux qui composent le système circulatoire du cerveau.

La méthode permet de détecter les anévrismes (vasodilatation pathologique), les malformations vasculaires (mauvaise connexion des veines et des artères), les collatérales (voies de contournement du lit) et d'autres anomalies dans le développement des éléments du système d'approvisionnement en sang. Les résultats de la tomodensitométrie et de l'IRM montrent que la thrombose s'est développée, où la dissection, le rétrécissement, le blocage des veines et des artères se sont produits. Un tel examen est la première étape de la planification du traitement des néoplasmes qui se sont formés dans les structures cérébrales. Les médecins recommandent d'être examiné dans les cas suivants:

  • Lésion cérébrale traumatique.
  • Maux de tête régulièrement récurrents d'origine inconnue.
  • Signes d'ischémie cérébrale et compression des éléments du système circulatoire (irritabilité, troubles de la mémoire, fatigue accrue, acouphènes et bruit de tête).
  • Crises d'épilepsie.
  • Sclérose en plaques.
  • Attaques récurrentes d'étiologie cérébrale associées à la névralgie, la névrose, la végétalgie, l'hyperkinésie.

L'angiographie par IRM et la tomodensitométrie sont prescrites avant le développement d'un programme de traitement des vaisseaux qui composent le système circulatoire du cerveau. La procédure de diagnostic est réalisée avant la chirurgie (stenting, clipping, embolisation d'anévrisme) et après la chirurgie pour surveiller le résultat obtenu.

Contre-indications

Il n'y avait aucune contre-indication absolue à la procédure d'IRM avec angiographie vasculaire. Les agents de contraste ne sont pas utilisés pendant la grossesse. Contre-indications relatives:

  1. Être dans un état grave (toxique, choc septique).
  2. Insuffisance cardiaque, hépatique et rénale sévère.
  3. Troubles mentaux aigus.
  4. Intolérance individuelle aux agents de contraste révélée.
  5. Porter des stimulateurs cardiaques, des implants d'oreille interne, des prothèses métalliques.

En raison de l'utilisation de rayons X, la grossesse est une contre-indication absolue à l'angiographie par tomodensitométrie des artères, des veines et des vaisseaux qui composent le système de circulation sanguine cérébrale. Les autres raisons d'interdire les examens aux rayons X comprennent:

  1. Diabète sucré sous forme sévère.
  2. Maladie thyroïdienne.
  3. Maladies malignes du sang (myélome).
  4. Violations du système hémostatique.
  5. Maladies inflammatoires et infectieuses dans la phase aiguë du cours.

Si le patient est suspecté d'intolérance individuelle aux agents de contraste, prescrire un traitement hormonal (Prednisolone, Medrol). Les produits de contraste iodés peuvent provoquer une réaction allergique. La prise de glucocorticoïdes réduit considérablement le risque de développer des allergies. Les solutions contenant de l'iode sont très visqueuses. Lors de l'utilisation de produits de contraste, le risque de développer des troubles du travail du système urinaire augmente.

Pour les patients présentant une insuffisance rénale, une procédure d'hydratation est recommandée avant les études diagnostiques du flux sanguin cérébral utilisant des agents de contraste. Afin de prévenir la néphropathie, un liquide est en outre introduit dans le corps, ce qui dilue l'agent de contraste et favorise son élimination rapide du corps. La veille de l'examen, le patient boit au moins 2 litres d'eau plate.

Préparation de la procédure

Avant de subir une IRM ou une tomodensitométrie du cerveau avec angiographie, vous devez suivre un régime pendant plusieurs jours. Éliminez les boissons gazeuses, les sucreries raffinées et les fruits sucrés, les plats à base de légumineuses et d'autres aliments qui provoquent la production de gaz dans le tractus gastro-intestinal de l'alimentation. Refusez de manger 6 heures avant le début de la procédure. Avant la procédure, le médecin se familiarise avec l'électrocardiogramme et l'image fluorographique du patient.

Complications possibles

La complication la plus courante est l'extravasation (fuite) du produit de contraste en dehors des voies vasculaires dans les tissus mous environnants. Avec une grande quantité d'extravasat, des dommages à la peau et aux tissus sous-cutanés sont possibles. Une complication grave est une allergie à l'agent de contraste injecté. Le nombre de complications lors de l'examen ne dépasse pas 0,1%.

L'angiographie vasculaire est une méthode de diagnostic efficace et informative qui donne au médecin une compréhension détaillée des processus pathologiques se produisant dans le système circulatoire du cerveau. Un diagnostic rapide vous permet de traiter efficacement les maladies vasculaires du système nerveux central, de prévenir les complications et les conséquences graves.

Angiographie des vaisseaux cérébraux

L'angriographie des vaisseaux cérébraux est une sorte de méthode de recherche instrumentale qui vous permet d'évaluer l'état structurel et fonctionnel des grandes artères. Pour effectuer cette procédure de diagnostic, une substance radio-opaque spéciale est utilisée, dont la fonction est de détecter les foyers de faible perméabilité des vaisseaux sanguins..

Vaisseaux cérébraux avec agent de contraste

La technique d'angiographie IRM n'est réalisée que s'il existe des indications appropriées. La combinaison d'un agent de contraste spécialisé et de rayons X permet une image fiable des vaisseaux sanguins dans le cerveau. De nombreux patients subissent une angiographie coronarienne pour évaluer l'état des artères qui alimentent le cœur.

Description de la méthode

La technique de l'angiographie CT des vaisseaux de la région du cou et de la tête est connue dans la pratique médicale depuis plus de 100 ans. Cette étude est utilisée dans le diagnostic des maladies du système cardiovasculaire.

En parlant d'angiographie, on ne peut manquer de mentionner que cette méthode est précieuse dans le diagnostic de l'infarctus du myocarde, des modifications athérosclérotiques des vaisseaux, des accidents vasculaires cérébraux ischémiques et hémorragiques..

Variétés d'angriographie

L'angiographie cérébrale des vaisseaux cérébraux est subdivisée en les types suivants:

  1. Cathétérisme. Cette technique implique l'introduction d'un agent de contraste radio-opaque à travers un cathéter pré-installé dans l'artère fémorale;
  2. Crevaison. L'introduction de la substance requise est effectuée par une ponction de l'un des vaisseaux sanguins.

En tenant compte de la zone de la zone étudiée, il identifie les types d'angiographie suivants:

  1. Super sélectif. Dans ce cas, nous parlons de l'étude d'un vaisseau sanguin dont le calibre ne correspond à aucun pool sanguin;
  2. Angiographie générale. Dans cette étude, les vaisseaux cérébraux de tout calibre sont visualisés;
  3. Angiographie sélective. Au cours de cette mesure de diagnostic médical, l'état du bassin vertébrobasilaire ou carotidien est évalué.

L'angiographie par tomodensitométrie supersélective des vaisseaux du cou et de la tête est utilisée non seulement comme l'une des techniques d'examen, mais également comme technique médicamenteuse. Si un problème vasculaire a été trouvé chez une personne, les médecins spécialistes au cours d'une intervention microchirurgicale éliminent ce problème.

Indications de l'angriographie

L'angiographie IRM des vaisseaux du cou et de la tête est réalisée uniquement conformément aux indications médicales.

Les principales indications médicales sont:

  • Malformation artério-veineuse suspectée;
  • Formation d'anévrisme suspectée;
  • Afin de déterminer la gravité des changements sténosants dans les vaisseaux cérébraux;
  • Pour contrôler l'emplacement des clips chirurgicaux qui ont été installés sur les vaisseaux du cerveau.

La soi-disant angiographie CT des vaisseaux cérébraux n'est pas effectuée pour les personnes qui se plaignent de maux de tête récurrents, d'étourdissements, de faiblesse générale et d'une sensation d'acouphène. Cette catégorie de patients nécessite la consultation d'un neurologue spécialisé avec la livraison ultérieure de méthodes de recherche en laboratoire..

Contre-indications à l'angriographie

Cette technique de diagnostic médical a non seulement un certain nombre d'indications, mais toute une liste de contre-indications qui ne permettent pas de l'utiliser comme technique de recherche..

Ces contre-indications comprennent:

  • Diminution ou augmentation des indicateurs du système de coagulation sanguine;
  • Intolérance individuelle aux composants de la substance radio-opaque;
  • La période de grossesse et d'allaitement. Si nécessaire, ces femmes subissent une angiographie par résonance magnétique. Grâce à l'utilisation d'un tomodensitomètre, il est possible d'évaluer l'état de la circulation cérébrale et l'état de la colonne cervicale;
  • État grave général du patient causé par une insuffisance rénale et hépatique terminale, ainsi qu'une insuffisance cardiaque décompensée du 3ème degré;
  • Anomalies psychoneurologiques qui ne permettent pas de se conformer aux conditions nécessaires de la procédure médicale et diagnostique;
  • Évolution aiguë de maladies infectieuses et inflammatoires.

Préparation à la recherche

Afin d'obtenir des résultats de recherche fiables, il est recommandé à chaque patient:

  • Refus de consommer des boissons alcoolisées et de fumer du tabac pendant 2 semaines;
  • Livraison d'un test sanguin biochimique et clinique général, qui évaluera l'état général du corps et déterminera l'identité Rh du patient;
  • Effectuer des recherches électrocardiographiques;
  • Refus de manger de la nourriture dans les 8 heures précédant l'étude présumée;
  • Refus d'utiliser des médicaments qui affectent le système de coagulation sanguine;
  • Test cutané d'allergie avec une substance radio-opaque;
  • Préparation locale du site de la peau, dans lequel la ponction et le cathétérisme du vaisseau seront effectués;
  • Élimination de tous les produits métalliques de la peau.

Méthodologie

L'étape initiale de l'examen angiographique des vaisseaux cérébraux est la signature d'un consentement volontaire pour réaliser cette étude. Les médecins spécialistes insèrent un cathéter vasculaire périphérique qui permet d'accéder au système circulatoire central humain.

La prochaine étape est la soi-disant prémédication. Au cours de cette procédure préparatoire, des médecins spécialistes administrent des tranquillisants, des antihistaminiques, des sédatifs et des analgésiques. Cette étape est nécessaire pour réduire le risque de complications négatives..

Au cours de l'étape suivante, le patient est placé sur une table spéciale et connecté à un oxymètre de pouls et à un moniteur cardiaque. Ensuite, les médecins spécialistes traitent une zone séparée de la peau avec un antiseptique et injectent un anesthésique. Après cela, le vaisseau sanguin nécessaire est perforé, à travers lequel l'accès aux artères centrales sera obtenu..

résultats

Au cours de la procédure d'examen angiographique des vaisseaux cérébraux, les médecins spécialistes ont la possibilité d'évaluer l'état structurel et fonctionnel des vaisseaux cérébraux, leur élasticité, leur perméabilité et leur état anatomique.

En présence de changements occlusifs ou sténosants, la radiographie montrera des foyers de blocage dans le vaisseau sanguin, qui entravent l'avancement de l'agent de contraste radio-opaque. En cas de détection de modifications pathologiques, les médecins spécialistes soumettent à la réflexion la question de l'intervention chirurgicale afin d'éliminer ces foyers.

Complications

La probabilité de réactions négatives du corps lors de l'angiographie est égale à 0,4% des cas. L'apparition de telles conséquences est souvent associée à une intolérance individuelle à un agent de contraste radio-opaque..

Sous réserve de toutes les recommandations nécessaires, une personne n'est pas à risque de telles situations..

Aujourd'hui, les médecins spécialistes préfèrent utiliser des substances radio-opaques contenant de l'iode de dernière génération, qui ont un effet nocif minimal sur le corps humain..

  • Dans de très rares cas, la survenue de telles complications est possible:
  • Saisies;
  • Nausée et vomissements;
  • Réactions allergiques locales et systémiques;
  • Pénétration d'une substance radio-opaque dans l'épiderme;
  • Vasospasme cérébral;
  • Malaise général;
  • Vertiges.

Parallèlement à l'IRM du cerveau, cette technique évalue le lit vasculaire dans le format le plus détaillé.

Angiographie cérébrale des vaisseaux cérébraux: qu'est-ce que c'est?

L'angiographie cérébrale est un examen de diagnostic matériel visant à étudier l'état des vaisseaux du cerveau et les processus de circulation sanguine. Cette technique vous permet d'identifier en temps opportun les troubles cérébraux vasculaires et de prévenir le développement ultérieur de pathologies avec l'ajout de conséquences extrêmement dangereuses.

Comment pouvez-vous voir les vaisseaux du cerveau?

L'angiographie cérébrale est une méthode aux rayons X pour visualiser les vaisseaux du cerveau, qui consiste à colorer le lit vasculaire avec un produit de contraste préalablement injecté. Il s'agit d'une méthode de diagnostic très efficace et moderne qui vous permet de poser un diagnostic précis. La méthode d'imagerie des vaisseaux sanguins utilisant un agent de contraste est connue en médecine depuis environ un siècle. En 1927, un neurologue portugais a commencé à utiliser cette méthode et il est arrivé en Russie en 1954. Malgré une utilisation aussi longue, l'angiographie cérébrale des vaisseaux sanguins a considérablement changé pendant cette période, devenant plus parfaite.

Types d'angiographie cérébrale

Selon la classification établie, cette technique de diagnostic est divisée en 2 types:

  • Sélectif - observation, local. Lors de la réalisation d'une angiographie cérébrale sélective, un agent de contraste contenant de l'iode est injecté dans un vaisseau artériel qui fournit la nutrition à l'une des régions du cerveau.
  • Enquête - une méthode de recherche avancée. L'agent de contraste est injecté dans la zone de la grande artère, qui est responsable de l'apport sanguin cérébral général et de la nutrition. En utilisant cette technique, un spécialiste peut examiner attentivement tous les vaisseaux cérébraux..

Le type et la méthode de conduite optimaux sont déterminés par un spécialiste sur une base individuelle, en tenant compte des caractéristiques et de la gravité du cas clinique.

Les indications

Les indications de l'angiographie cérébrale sont des conditions pathologiques qui provoquent des perturbations dans le fonctionnement du cerveau. Troubles circulatoires hémorragiques:

Troubles circulatoires ischémiques:

  • l'athérosclérose cérébrale;
  • caillots sanguins;
  • déformations artérielles.

Néoplasmes tumoraux entraînant une modification du schéma vasculaire, ainsi que l'absence de résultats après d'autres méthodes de diagnostic des maladies cérébrales en présence des symptômes suivants:

  • étourdissements persistants sans rapport avec la pression artérielle;
  • crises d'épilepsie;
  • manque de clarté de la conscience;
  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • a subi un accident vasculaire cérébral ou un micro-coup suspecté;
  • hématomes intracrâniens causés par un traumatisme crânien;
  • maux de tête chroniques d'origine inconnue;
  • nausées accompagnées de vertiges et de maux de tête;
  • bruit dans les oreilles.

Il est également conseillé de procéder à une angiographie cérébrale pour planifier la chirurgie à venir et pour surveiller la récupération du patient après une intervention chirurgicale sur le cerveau..

Contre-indications à la procédure

Comme pour toute autre procédure, il existe des contre-indications à l'angiographie cérébrale. Ils concernent à la fois la procédure elle-même et l'agent de contraste qui est injecté dans la circulation sanguine. Les composés d'iode sont utilisés comme substance introduite. La quantité de substance dépend du volume de l'examen, elle peut être de 5 à 10 ml.

L'angiographie cérébrale n'est pas réalisée dans les cas suivants:

  • réactions allergiques aux agents de contraste contenant de l'iode,
  • intolérance individuelle,
  • insuffisance rénale aiguë ou chronique empêchant l'utilisation de produits de contraste,
  • exacerbation des maladies chroniques,
  • grossesse ou allaitement,
  • maladies accompagnées de troubles de la coagulation sanguine,
  • infarctus du myocarde,
  • âge jusqu'à 2 ans,
  • maladie mentale.

Que signifient les lectures d'angiographie??

La quantité de rayonnement qui pénètre dans les veines et autres tissus du cerveau est déterminée par leur densité. Il s'exprime dans différentes nuances de couleurs. L'os de l'image sera blanc et le liquide céphalo-rachidien apparaîtra à peine sur les images. D'autres substances dans le cerveau ont des couleurs et des densités différentes. Selon eux, les médecins évaluent la structure interne. Une interprétation détaillée des images reçues sera fournie par le médecin.

Préparation de la procédure

Avant l'étude, le patient ne doit pas manger pendant 10 heures et ne pas boire pendant 4 heures. Il doit retirer tous les objets métalliques. Étant donné qu'une intervention chirurgicale est nécessaire pour injecter un produit de contraste, les éléments suivants sont prescrits:

  • test d'allergie à l'iode;
  • analyses d'urine et de sang;
  • ECG;
  • étude de la fonction rénale;
  • consultations avec un anesthésiste, thérapeute.

Avant de subir une IRM ou une tomodensitométrie du cerveau avec angiographie, vous devez suivre un régime pendant plusieurs jours. Éliminer les boissons gazeuses, les bonbons raffinés et les fruits sucrés, les plats à base de légumineuses et d'autres produits qui provoquent une augmentation de la production de gaz dans le tractus gastro-intestinal provenant de l'alimentation.

Technique d'angiographie cérébrale

L'ensemble de la procédure de cette étude peut être divisé en plusieurs étapes:

  • préparation du site pour la ponction - traitement de la peau avec une solution antiseptique pour détruire les micro-organismes et anesthésie locale;
  • perforer directement le vaisseau avec une aiguille spéciale et introduire un cathéter flexible;
  • introduction d'un agent de contraste dans le lit vasculaire du cerveau par un cathéter;
  • réalisation d'une série d'images radiographiques de vaisseaux sanguins; avec CT d'angiographie cérébrale, une série d'images couche par couche est réalisée;
  • interprétation et décodage des images obtenues avec une conclusion - effectué par un radiologue en collaboration avec un chirurgien vasculaire.

Compte tenu de l'importance primordiale d'une bonne circulation cérébrale, un diagnostic adéquat et correct des problèmes vasculaires est la base de leur traitement ultérieur réussi..

Complications possibles

Malgré le niveau élevé de sécurité pour les patients d'âges différents, l'angiographie peut avoir des conséquences négatives pour le patient. Les conditions suivantes sont le plus souvent notées:

  • la libération de la substance radio-opaque du lit vasculaire dans les tissus environnants. Cette situation peut conduire à des changements inflammatoires de gravité variable;
  • réactions allergiques à l'agent de contraste ou à son intolérance individuelle. Dans de tels cas, le patient peut éprouver des démangeaisons, de l'urticaire, un œdème de Quincke et d'autres symptômes spécifiques à une allergie;
  • un dysfonctionnement rénal aigu, en tant que complication de l'examen, est observé chez les patients atteints de leurs maladies.

Pour éviter les complications de la procédure, il est nécessaire de fournir un examen complet du patient avant l'étude..

Entrées connexes:

  1. Troubles de l'aversion sexuelleAversion sexuelle - Ce trouble est défini comme persistant ou.
  2. Argyrose ou peau bleueL'argyrose est une coloration gris bleuâtre persistante de la peau causée par un dépôt dans.
  3. Engourdissement des mains - dangereux ou non?Doigts constamment froids, sensation fréquente d'engourdissement dans les mains, en particulier.
  4. Névrome de Morton (douleur au pied)Le névrome de Morton est une maladie assez courante caractérisée par un épaississement de la gaine nerveuse.

Auteur: Levio Meshi

Médecin avec 36 ans d'expérience. Le blogueur médical Levio Meshi. Revue constante de sujets brûlants en psychiatrie, psychothérapie, addictions. Chirurgie, oncologie et thérapie. Conversations avec les principaux médecins. Examens des cliniques et de leurs médecins. Matériel utile sur l'automédication et la résolution des problèmes de santé. Voir tous les articles de Levio Meshi

Que montre l'angiographie cérébrale?

L'angiographie des vaisseaux cérébraux est une méthode d'imagerie des artères et des veines, qui est réalisée par radiographie, fluoroscopie, tomographie magnétique et calculée. L'angiographie est un terme collectif, qui signifie l'étude de l'état fonctionnel des vaisseaux sanguins, du flux sanguin et de la présence de processus pathologiques, par exemple, anévrisme, malformation ou athérosclérose.

L'angiographie cérébrale des vaisseaux sanguins est réalisée en utilisant l'introduction d'agents de contraste. Cela signifie qu'avant l'imagerie, un médicament est injecté dans la circulation sanguine, qui se propage avec la circulation sanguine. Le fait est que le tissu cérébral a une densité similaire, donc un contraste artificiel est utilisé pour la «mise en évidence». Déjà sur les photographies finies ou sur le moniteur, ce n'est pas le récipient lui-même qui est affiché, mais la substance qui le remplit. Il façonne le contour et le contenu des artères et des veines.

Ce qui montre

L'angiographie vasculaire de contraste n'est pas une méthode de routine, contrairement à la radiographie simple ou à la formule sanguine complète. Il est prescrit pour des indications spécifiques, telles que les accidents vasculaires cérébraux ischémiques ou les malformations vasculaires.

Ce que montre l'angiographie:

  1. Expansion ou rétrécissement des parois des vaisseaux sanguins.
  2. Hémorragie cérébrale.
  3. Inflammation des parois des artères et des veines.
  4. Athérosclérose: le degré d'obstruction et de blocage de la lumière.
  5. Thrombose vasculaire - présence de caillots sanguins dans la lumière d'un vaisseau.
  6. Foyers d'hématomes.
  7. Tumeurs d'origine vasculaire.
  8. Apport sanguin aux néoplasmes.
  9. Malformations congénitales du réseau vasculaire du cerveau.

La méthode d'angiographie elle-même est sans danger pour le patient, mais des complications concomitantes peuvent survenir:

  • Réaction allergique à l'introduction d'un agent de contraste.
  • Douleur au site de ponction et au site d'injection.
  • Gonflement des tissus mous et des jambes.

Complications rares: rythme cardiaque anormal, somnolence, perte de conscience.

Variétés

L'angiographie des artères et des veines est réalisée à l'aide de méthodes classiques et numériques.

La méthode classique est l'examen aux rayons X. Il utilise les rayons X et la capacité des tissus à absorber les rayonnements ionisants. L'image finale montre les contours. Avant la procédure, un agent de contraste radio-opaque est injecté dans la circulation sanguine. Dans les images obtenues, des lieux sont visualisés, qui, grâce à l'agent de contraste, deviennent opaques. La photo les montre en gris foncé ou en noir..

L'angiographie assistée par ordinateur est un moyen numérique d'étudier les vaisseaux sanguins du cerveau.

Angiographie IRM des vaisseaux

Les artères et les veines sont imagées par imagerie par résonance magnétique. L'étude des vaisseaux sanguins est réalisée sur des tomographies d'au moins 0,3 Tesla. L'imagerie numérique étudie la structure anatomique et la fonction des vaisseaux cérébraux.

L'angiographie par résonance magnétique des vaisseaux sanguins utilise essentiellement les propriétés dynamiques des protons d'hydrogène, qui sont capables de changer leur position sous l'influence d'un champ magnétique dirigé. Lorsque les protons d'hydrogène tournent, l'énergie est libérée et absorbée - cela forme son propre champ magnétique. L'essence de l'angiographie MR est que le champ magnétique généré et les changements d'énergie sont enregistrés par l'appareil. Ces phénomènes sont enregistrés, une image se forme. L'angiographie des vaisseaux cérébraux sans contraste est l'une des options de la tomographie magnétique: les structures liquides et les tissus mous sont hydrophiles. Cependant, pour obtenir une image plus informative, le contraste peut encore être introduit.

Angiographie CT des vaisseaux

Des images des artères et des veines du cerveau sont obtenues par tomodensitométrie. La tomodensitométrie examine l'intégrité anatomique des vaisseaux sanguins et leur fonction. La tomodensitométrie est basée sur le phénomène des rayons X. Un contraste est introduit, après quoi le degré de sa propagation est enregistré par les capteurs du tomographe. Après avoir reçu les données dans l'ordinateur électronique du tomographe, les informations sont reconstruites et converties en une image.

Angiographie MSCT des vaisseaux

Ou la tomodensitométrie multispirale - une version «rajeunie» de la méthode précédente. Dans l'image finale, les artères et les veines sont visualisées en couches. La méthode a un avantage par rapport à son prédécesseur: le MSCT a moins d'exposition aux radiations et une plus grande précision.

Sous-options

Il existe des méthodes supplémentaires prescrites selon les indications:

Sélectif signifie sélectif. L'essence de l'angiographie sélective est qu'une zone spécifique du cerveau est examinée. Si l'angiographie générale a étudié tous les vaisseaux du cerveau, alors l'angiographie sélective étudie les artères et les veines dans un endroit étroit, par exemple les vaisseaux de la région frontale. L'angiographie sélective a des sous-espèces:

  • indirect - le flux sanguin dans la piscine carotide (artère carotide) est examiné;
  • ligne droite - la circulation sanguine dans le bassin basilaire (dans la région des vaisseaux cervicaux et vertébraux) est étudiée;
  • artériographie - seules les artères sont examinées;
  • phlébographie - examine le flux sanguin dans les veines;
  • lymphographie - la circulation de la lymphe dans les vaisseaux lymphatiques est visualisée.

La deuxième option auxiliaire est l'amélioration du contraste du bolus. Son essence réside dans le fait que les doses de produit de contraste sont injectées plus que d'habitude (un bolus signifie un volume important).

Indications et contre-indications

Indications de l'angiographie:

  1. Anévrisme suspecté (dissection vasculaire).
  2. Suspicion de sténose ou d'occlusion d'une artère et d'une veine. Détermination du degré de blocage et de rétrécissement de la lumière.
  3. Etude de la nature de la tumeur et de son apport sanguin.
  4. AVC hémorragique et ischémique, hémorragie sous-arachnoïdienne, hémorragie dans les ventricules cérébraux.
  5. Investigation des malformations artério-veineuses.

Lorsque vous ne pouvez pas effectuer:

  • Allergie à l'agent de contraste.
  • Décompensation du diabète sucré.
  • Les radiographies et la tomodensitométrie ne doivent pas être effectuées pendant la grossesse.
  • État grave général du patient.
  • Aggravation des troubles mentaux, claustrophobie.
  • Pathologie thyroïdienne.
  • Cancer du sang.

La tomodensitométrie a des contre-indications supplémentaires:

  1. Fréquence cardiaque plus élevée.
  2. Trouble du rythme cardiaque.

Préparation et procédure

Avant l'intervention, les contre-indications du patient sont étudiées: présence d'allergies aux agents de contraste, insuffisance rénale et hépatique suspectée, maladies du sang, altération de l'homéostasie, insuffisance cardiaque ou exacerbation de troubles mentaux.

2 semaines avant l'intervention, il est interdit au sujet de boire des boissons alcoolisées. Les agents de contraste stressent les reins et le foie, et un stress excessif après que l'alcool nuit aux organes filtrants.

Il est nécessaire de faire une électrocardiographie et une fluorographie des organes de la cavité thoracique. Si de telles études ont été effectuées au cours de l'année, vous n'avez pas besoin de les suivre. Vous devez faire un test sanguin général. Ceci est nécessaire pour déterminer le groupe sanguin et le facteur Rh. Des complications peuvent survenir au cours de la procédure et une transfusion sanguine d'urgence sera nécessaire. La durée de conservation maximale des analyses est de 5 jours.

Pour réduire le risque de développer des allergies, des médicaments antiallergiques sont prescrits au patient. Avant la procédure, il est proposé au patient de boire 1 à 1,5 litre d'eau. Cela dilue l'agent de contraste et facilite son élimination du corps. Immédiatement avant l'angiographie (4 heures à l'avance), il n'est pas recommandé de manger.

Après avoir collecté toutes les informations, le patient est placé sur la table. Un moniteur cardiaque y est connecté pour surveiller l'activité cardiaque et un oxymètre de pouls pour surveiller la saturation en oxygène dans le sang. La zone où le produit de contraste est injecté est traitée avec un anesthésique local, après quoi le vaisseau est percé, dans lequel le cathéter est inséré. Sa progression est surveillée sous radiographie.

Lorsque le cathéter est amené au site souhaité, un agent de contraste chauffé est injecté. Habituellement, après l'injection du médicament dans la zone du cathéter, il y a une légère douleur et une sensation de brûlure. Le patient est averti qu'un goût métallique apparaîtra dans la bouche, mais cette sensation disparaît au bout de quelques minutes. Une fois que l'agent de contraste s'est répandu, une série d'images est prise.

À la fin de la procédure, le cathéter est retiré, le site est traité avec un antiseptique. Un bandage est appliqué sur la zone de ponction. Pendant 30 à 60 minutes, le patient est surveillé: son état général et la réponse du corps au médicament sont évalués.

Après l'angiographie, il est proposé au sujet de boire beaucoup d'eau - cela accélère l'excrétion de substances artificielles dans l'urine.

Indications de l'angiographie des vaisseaux cérébraux

Les troubles de la circulation sanguine dans le cerveau sont un problème courant chez les personnes de tous âges. Un stress constant, une écologie médiocre, le manque d'une alimentation normale et d'autres facteurs affectent négativement le travail du système cardiovasculaire. Non seulement les organes internes sont affectés, mais également le réseau neuronal. Une angiographie cérébrale peut aider à reconnaître ces problèmes. Cette étude médicale est nécessaire pour évaluer l'état des artères, des vaisseaux sanguins et des veines du cerveau. Ensuite, nous analyserons ce qu'est l'angiographie, comment elle est réalisée, quand les médecins y recourent et quelles sont les contre-indications..

Qu'est-ce que l'angiographie cérébrale?

L'angiographie des vaisseaux cérébraux est une méthode d'examen des artères, des veines, des vaisseaux, qui vous permet de détecter les sites de leurs blocages, rétrécissement, expansion, processus tumoraux, saignements, diverses maladies qui ne sont pas détectées autrement. Pour mener une étude, un produit de contraste est injecté dans le sang et procéder immédiatement à une radioscopie. Pour l'angiographie cérébrale, des salles d'angiographie à rayons X sont utilisées. Ils sont complètement stériles et complets avec:

  • caméras de fluorographie à haute vitesse;
  • enregistreurs vidéo multi-films;
  • angiographes.

Les centres médicaux plus avancés utilisent des équipements d'angiographie CT. Il vous permet d'obtenir des images plus claires des vaisseaux du cerveau et de déchiffrer plus rapidement les données. La procédure prend 1 heure. Après cela, le patient est sous la surveillance de spécialistes pendant 8 heures. Même si les écarts visibles après l'examen sont invisibles, après quelques jours, le patient doit venir pour un examen programmé.

Quand l'angiographie est-elle pratiquée??

C'est peut-être la principale préoccupation de tous les patients. L'angiographie des vaisseaux cérébraux n'est prescrite que si le médecin soupçonne la présence d'une tumeur, de caillots sanguins, d'un anévrisme ou d'une hémorragie. Ces processus se manifestent:

  • vertiges;
  • migraine persistante;
  • la nausée;
  • douleur dans le cou;
  • perte de conscience.

L'angiographie cérébrale vous permet d'identifier l'emplacement, le degré et la prévalence des troubles dans les vaisseaux, d'analyser la qualité de la circulation sanguine dans les voies vasculaires de dérivation, la qualité de l'écoulement du sang veineux. Avec l'aide de ce diagnostic, il est possible de prévenir le développement de troubles circulatoires aigus à l'intérieur du cerveau, pour sauver les patients de l'ischémie et de l'hémorragie..

L'angiographie des vaisseaux cérébraux est effectuée en cas de suspicion de déplacement local des vaisseaux ou de présence de néoplasmes dans ceux-ci. Avec l'aide de ce diagnostic, des tumeurs sont détectées dans la zone de l'os sphénoïde du crâne..

Avantages de l'angiographie

En comparaison avec l'imagerie par résonance magnétique, l'angiographie des veines intracrâniennes et des artères intracrâniennes présente les avantages suivants:

  • vous permet d'éviter une intervention chirurgicale déraisonnable ou de servir de signal pour un traitement chirurgical;
  • seul cet examen vous permet d'avoir une image claire et claire de la structure des vaisseaux sanguins du cerveau;
  • nécessite de petites doses de rayonnement qui n'affectent pas la santé du patient;
  • vous permet de commencer immédiatement les procédures de traitement pour la restauration de la lumière des vaisseaux sanguins et des veines avec leur rétrécissement.

Contre-indications à la procédure

L'angiographie RM des artères du cou et des vaisseaux sanguins du cerveau, comme les autres méthodes de recherche clinique, ne convient pas à tout le monde. La liste des contre-indications pour cette procédure comprend:

  • la présence de divers troubles mentaux chez le patient;
  • gonflement étendu et kystes sur les vaisseaux;
  • fortes réactions allergiques aux agents de contraste;
  • insuffisance cardiaque, rénale, hépatique en état aigu;
  • la présence d'implants métalliques;
  • grossesse et temps de lactation.

95% des personnes après une angiographie par résonance magnétique des vaisseaux sanguins se sentent bien. Cependant, 5% des patients peuvent présenter les symptômes et complications négatifs suivants:

  • réactions allergiques résultant de l'interaction du produit de contraste et de l'antiseptique;
  • hémorragie / saignement sévère au site d'insertion du cathéter;
  • infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, développement brutal de maladies cardiaques sévères (moins de 1%).

Par conséquent, avant de renvoyer un patient à un patient, le médecin doit prendre soin de réaliser tous les tests nécessaires pour exclure le développement soudain de réactions négatives..

Que signifient les lectures d'angiographie??

La quantité de rayonnement qui pénètre dans les veines et autres tissus du cerveau est déterminée par leur densité. Il s'exprime dans différentes nuances de couleurs. L'os de l'image sera blanc et le liquide céphalo-rachidien apparaîtra à peine sur les images. D'autres substances dans le cerveau ont des couleurs et des densités différentes. Selon eux, les médecins évaluent la structure interne. Une interprétation détaillée des images reçues sera fournie par le médecin.

Caractéristiques de la préparation en angiographie cérébrale

Avant l'angiographie IRM des vaisseaux du cerveau et du cou, il est nécessaire de faire des tests allergiques avec un agent de contraste. N'oubliez pas que la réaction ne se manifeste pas toujours à l'extérieur sous la forme de taches de démangeaisons et de rougeurs. Certaines personnes, 10 à 15 minutes après avoir interagi avec la solution, ressentent des étourdissements, des douleurs et des quintes de toux. Si vous remarquez de tels symptômes chez vous, vous devez refuser d'étudier les artères intracrâniennes en utilisant l'angiographie. Dans ce cas, le médecin vous orientera vers l'imagerie par résonance magnétique, à l'exclusion de l'utilisation du contraste et de l'apparition de complications associées..

La prochaine étape de la préparation à l'angiographie des vaisseaux cervicaux sera la livraison de tests. Un test sanguin général, un test urinaire général est effectué sur le sujet, le facteur Rh et le groupe sanguin sont déterminés. Ils effectuent également des examens sanguins biochimiques et cliniques. Lorsque vous vous préparez à une angiographie cérébrale, vous devez refuser de manger pendant 8 heures. Le candidat peut continuer à prendre les médicaments prescrits par le médecin, mais doit informer à l'avance de l'utilisation d'anticoagulants. Avant de commencer la procédure, vous devez retirer tous les objets métalliques à proximité de la zone examinée. Les prothèses, pendentifs et pendentifs amovibles doivent rester dans le service. En outre, les vêtements ordinaires sont remplacés par une blouse médicale spéciale..

Comment se passe l'examen angiographique?

L'angiographie intracrânienne commence par un cathétérisme / ponction de l'artère sélectionnée. Ce sera l'artère vertébrale ou carotide. La ponction aortique est effectuée pour examiner toutes les veines et vaisseaux de la tête. Une alternative à cette méthode est le cathétérisme. Il comprend les étapes suivantes:

  • l'artère périphérique est perforée (ulnaire, sous-clavière, fémorale, brachiale);
  • un cathéter est lancé à travers le trou résultant et conduit à l'embouchure de l'artère carotide / vertébrale;
  • si vous devez étudier en détail les vaisseaux du cou et du cerveau, le cathéter est inséré dans l'arcade aortique.

Le cathéter est inséré sous anesthésie locale. Le passage du tube à travers le récipient est surveillé à l'aide d'une télévision à rayons X. Le vaisseau lui-même n'est pas anesthésié, car sa paroi interne ne contient pas de récepteurs de douleur. Dès que le cathéter est amené au point souhaité, un agent de contraste est injecté. Il transmet mal les rayons X, donc la précision des résultats d'une telle étude est légèrement supérieure à celle de l'IRM conventionnelle.

Important! Avec l'introduction du contraste, vous pouvez ressentir une légère sensation de brûlure, un goût métallique dans la bouche, une sensation de chaleur. Ce sont des réactions normales et vous ne devriez pas vous inquiéter. Après 5-6 minutes, ils passeront.

Dès que le contraste est entré, la tête est capturée en trois projections. L'évaluation des images est effectuée par le médecin instantanément. Si l'imagerie par résonance magnétique avec contraste s'est avérée indistincte, les médecins injectent la substance en plus, puis retirent à nouveau les régions cervicale et cérébrale. Cette procédure est effectuée plusieurs fois. La durée moyenne de l'angiographie est de 60 minutes. Pendant toute la procédure, les médecins reçoivent 20 à 30 images du cerveau sous différents angles.

Une fois le contraste suffisamment répandu dans tous les tissus, une série d'images est prise pour déterminer la qualité du flux sanguin dans les veines. Après cela, le cathéter doit être retiré. Pendant 15 minutes, le sujet ne doit pas bouger. Les médecins arrêteront le saignement. La substance introduite dans la voie vasculaire quitte le corps après 24 heures par les reins.

Angiographie des vaisseaux cérébraux

L'angiographie des vaisseaux cérébraux (angiographie cérébrale ou angiographie des vaisseaux cérébraux) est prescrite pour évaluer l'état des vaisseaux cérébraux et étudier la circulation cérébrale. Le diagnostic est effectué à l'aide d'un appareil à rayons X ou d'un tomographe spécial.

Qu'est-ce que l'angiographie

L'angiographie vasculaire est une méthode instrumentale d'examen d'une zone spécifique du système circulatoire (artères, veines, vaisseaux lymphatiques) afin de détecter d'éventuelles pathologies, par exemple:

  • rétrécissement;
  • extensions;
  • blocage par des caillots sanguins;
  • hémorragie interne;
  • processus tumoraux, etc..

Pendant l'angiographie, un agent de contraste spécial est injecté dans le vaisseau et un examen aux rayons X est effectué en parallèle - cela peut être une tomographie classique aux rayons X, CT ou MT. Cette technique permet d'étudier séquentiellement toutes les phases du flux sanguin dans le cerveau (le passage du sang à travers les grosses artères, les petits vaisseaux et les veines) et d'établir la localisation des changements pathologiques dans son système circulatoire..

L'angiographie aux rayons X des vaisseaux cérébraux révèle des pathologies du système circulatoire

L'introduction d'un agent de contraste se fait par ponction ou cathétérisme des vaisseaux.

  1. Lors de la ponction, la substance est injectée directement dans le vaisseau à travers une aiguille.
  2. Le cathétérisme consiste à amener un cathéter (tube spécial) dans le vaisseau par lequel pénètre le contraste. Le cerveau est alimenté en sang par les artères carotides et vertébrales, de sorte qu'un agent de contraste peut être injecté dans l'une d'entre elles. Le cathétérisme de l'artère fémorale (un gros vaisseau s'étendant de l'artère iliaque externe sous le ligament inguinal) est également souvent pratiqué.

Les médicaments hydrosolubles contenant de l'iode sont utilisés comme agent de contraste.Par conséquent, lors de la planification de l'angiographie, il est nécessaire de prendre en compte les éventuelles réactions allergiques à l'iode et les problèmes rénaux existants.

L'angiographie cérébrale est prescrite en cas de suspicion de maladie grave:

  • anévrismes cérébraux;
  • hématomes;
  • néoplasmes;
  • troubles circulatoires sévères.

Indications et contre-indications générales

L'angiographie cérébrale est prescrite pour établir des pathologies des vaisseaux cérébraux dans les maladies et affections suivantes:

  • l'athérosclérose cérébrale et la sténose (vasoconstriction due à la formation de plaques sclérotiques sur leurs parois);
  • thrombose ou embolie des artères du cerveau;
  • anévrismes vasculaires et autres anomalies du développement du système circulatoire, congénitales ou acquises;
  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • hémorragie intracrânienne;
  • suspicion d'une tumeur cérébrale;
  • maux de tête chroniques et vertiges d'origine inconnue;
  • nausée persistante;
  • évanouissements fréquents;
  • crises d'épilepsie;
  • état après un accident vasculaire cérébral;
  • bruit persistant ou bourdonnement dans les oreilles;
  • symptômes neurologiques focaux (signes qui accompagnent les dommages à un lobe spécifique du cerveau).

L'angiographie cérébrale est utilisée non seulement comme méthode de diagnostic précise, mais également comme procédure obligatoire pour toute opération neurochirurgicale planifiée.

Les contre-indications courantes pour tous les types d'angiographie sont:

  • une réaction allergique aux médicaments contenant de l'iode, si la procédure est effectuée à l'aide d'un agent de contraste;
  • insuffisance cardiaque, rénale ou hépatique sévère;
  • troubles de la coagulation sanguine;
  • état général sévère ou coma;
  • une maladie mentale;
  • Grossesse et allaitement.

Variétés

Selon le site d'injection de l'agent de contraste, l'angiographie est:

  • général - un agent de contraste est injecté par cathétérisme dans l'aorte abdominale ou thoracique;
  • sélectif - le médicament est injecté directement dans les artères du cerveau;
  • supersélective - les branches des principales artères du cerveau sont contrastées.

Comparaison des résultats après angiographie classique et angiographie CT

De plus, il existe différentes manières de rendre:

  1. L'angiographie classique est la plus ancienne méthode utilisant la radiographie conventionnelle et est de moins en moins utilisée aujourd'hui. En angiographie classique sous anesthésie locale, une ponction de l'artère carotide est réalisée, dans laquelle un agent de contraste d'un volume de 10 à 12 ml est injecté, chauffé à la température corporelle. Ensuite, les radiographies sont prises en deux projections avec un intervalle de 1 à 2 secondes, ce qui vous permet d'évaluer les différentes phases du flux sanguin cérébral.
  2. Angiographie par tomodensitométrie - fait référence aux méthodes modernes d'examen de l'apport sanguin cérébral. Dans ce cas, un agent de contraste d'un volume d'environ 100 ml est injecté à travers un cathéter dans une veine au niveau du coude. Après cela, des images du cerveau sont prises en plusieurs sections, puis un programme informatique est utilisé pour reconstruire une image en trois dimensions avec visualisation du lit vasculaire..
  3. Angiographie MT - Cette technique utilise les propriétés d'un champ magnétique au lieu des rayons X. L'état des vaisseaux et les phases de la circulation sanguine sont étudiés en surveillant les changements d'énergie dans les tissus. L'angiographie par résonance magnétique peut être réalisée avec ou sans agent de contraste, la deuxième option étant utilisée plus souvent.

Chaque technique a ses propres avantages et inconvénients. L'option d'examen requise est choisie par le médecin, en tenant compte des indications individuelles.

Caractéristiques des types d'angiographie (tableau)

AvantagesdésavantagesContre-indications
Classique
  • prix bas par rapport à d'autres types de recherche;
  • précision du résultat.
  • le caractère invasif de la méthode (une procédure associée à la pénétration dans les tissus du corps);
  • exposition du corps aux rayons X.
  • allergie à l'iode;
  • athérosclérose prononcée des vaisseaux du cerveau;
  • hypertension sévère;
  • insuffisance rénale;
  • la grossesse et l'allaitement.
Ordinateur
  • risque plus faible de complications après une intervention invasive par rapport à l'angiographie classique;
  • contenu d'information plus élevé;
  • manque de superpositions d'ombre sur les images.
  • envahissement;
  • Dose de rayons X, quoique inférieure à celle de l'angiographie classique.
  • allergie à l'iode;
  • Diabète;
  • pathologie de la glande thyroïde;
  • insuffisance rénale;
  • la grossesse et l'allaitement;
  • obésité au troisième degré.
Résonance magnétique
  • manque d'exposition aux rayons X sur le corps;
  • le contenu d'information le plus élevé;
  • la possibilité d'effectuer la procédure pour les patients allergiques aux substances contenant de l'iode.
  • longue durée de la procédure;
  • prix élevé.
  • la présence d'implants contenant du métal dans le corps;
  • la présence d'un stimulateur cardiaque;
  • insuffisance cardiaque;
  • les troubles mentaux;
  • claustrophobie (puisqu'une personne est placée dans un appareil à capsule pendant une longue période);
  • obésité au troisième degré;
  • grossesse.

Procédure

Préparation à l'examen

Tout d'abord, un test de sensibilité à l'iode est réalisé avant l'angiographie. À cette fin, 2 ml d'un agent de contraste sont lentement injectés dans une veine, après quoi la personne est surveillée. Si un ou plusieurs symptômes, tels que suffocation, toux, maux de tête, gonflement, rougeur et éruptions cutanées, apparaissent en quelques heures, une angiographie aux rayons X ou une angiographie par tomodensitométrie ne doit pas être effectuée. Dans ce cas, l'angiographie MT peut être réalisée sans l'utilisation de produit de contraste..

L'angiographie étant une technique invasive au cours de laquelle l'intégrité des vaisseaux sanguins est violée, il sera nécessaire de passer tous les tests de laboratoire de base et de subir un diagnostic instrumental, qui comprend:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • examen de la fonction rénale;
  • fluorographie;
  • ECG;
  • test de coagulation sanguine, détermination de son groupe et du facteur Rh.

Vous aurez également besoin d'une consultation avec un thérapeute et un anesthésiste. L'annulation du médicament n'est pas requise. Les médicaments qui fluidifient le sang pour éviter d'éventuelles complications sous forme de saignement font exception. Des sédatifs et des antihistaminiques peuvent être prescrits au besoin.

De plus, les règles suivantes doivent être respectées avant l'examen:

  • ne mangez pas pendant 8 à 10 heures et ne buvez pas d'eau 4 heures avant l'examen;
  • immédiatement avant l'intervention, retirez tous les objets contenant du métal: bijoux, prothèses dentaires, etc..

Procédure de recherche

  1. La procédure est effectuée en décubitus dorsal, la personne est allongée sur un canapé ou une table.
  2. Sous anesthésie locale, une ponction de l'artère carotide ou un cathétérisme de l'artère fémorale est réalisée. Pendant le cathétérisme, une ponction est d'abord faite, puis une sonde est insérée à travers elle - un tube en plastique mince bien plié, qui atteint progressivement l'arc aortique. Le mouvement du cathéter à l'intérieur du vaisseau est contrôlé en transférant l'image sur le moniteur.
  3. Ensuite, un agent de contraste radio-opaque est administré à travers la sonde. En même temps, il n'y a pas de sensations prononcées. Après l'injection de l'agent de contraste, un goût métallique dans la bouche ou des bouffées de chaleur sur le visage peuvent apparaître. Ce sont des phénomènes temporaires qui passent rapidement.
  4. Dès que le contraste est injecté, les radiographies de la tête sont prises en projections frontales et latérales. Ensuite, l'agent de contraste est ajouté et la procédure est répétée. Une série d'images obtenues permet d'évaluer la circulation cérébrale en dynamique.
  5. Après examen, l'aiguille et le cathéter sont retirés, le site de ponction est serré avec un écouvillon, qui est ensuite remplacé par un bandage compressif. La durée de la procédure d'angiographie est de 40 minutes à 1 heure.

Important! Après la procédure, le repos au lit peut être prescrit pendant une journée, mais vous pouvez vous lever. Vous devez boire autant d'eau propre que possible pour éliminer la substance contenant de l'iode du corps. Si l'artère fémorale a été perforée, il n'est pas recommandé de plier la jambe pour éviter les saignements.

Lors de la réalisation d'une angiographie IRM sans l'utilisation d'un agent de contraste, une préparation préalable spéciale n'est pas nécessaire. La procédure est réalisée à l'aide d'un scanner IRM de la même manière qu'une IRM conventionnelle du cerveau.

Conséquences possibles

Malgré certains inconvénients, l'angiographie est un outil de diagnostic très informatif et est considérée comme une technique relativement sûre. Selon les statistiques, les complications ne sont notées que dans 5% des cas. Lors de la réalisation d'une angiographie non invasive, tous les risques ci-dessus sont absents.

Le coût

L'angiographie peut être effectuée dans n'importe quelle clinique équipée du matériel nécessaire. Les prix de l'angiographie cérébrale varient de 3000 à 8000 roubles, selon le type d'étude, la région, le niveau de la clinique et les qualifications du personnel médical.

Commentaires

J'ai moi-même décidé de faire une IRM et une angiographie du cerveau sans référence d'un médecin, car je doutais du diagnostic que m'avait posé un neurologue. L'IRM rémunérée est effectuée dans de nombreuses cliniques pour tous. Une préparation spéciale n'est pas nécessaire si l'examen est effectué sans l'utilisation d'un produit de contraste. Avant la procédure, ils recevaient un formulaire à remplir, dans lequel ils devaient indiquer leurs données personnelles et leurs plaintes du côté de la santé. Ils m'ont demandé d'enlever tout ce qui avait des détails en métal: bijoux, montres, jeans avec rivets, ils ont distribué des couvre-chaussures et une robe jetable. Pour une IRM de la tête, un casque spécial est mis sur la tête. La tête doit être maintenue complètement immobile, pas de tours, vous pouvez cligner des yeux. Ils donnent une poire dans la main, qui doit être pressée, si elle devient mauvaise, la procédure s'arrêtera, mais l'argent ne sera pas retourné. J'ai bu une pilule de gidazépam à l'avance, même si je n'ai pas peur d'un espace clos, mais d'un fort bruit. J'ai donc également emporté des bouchons d'oreille avec moi. Et les sons sur l'IRM sont vraiment désagréables. Un certificat médical, accompagné d'un enregistrement sur disque, a été délivré 40 minutes après l'examen. Il y était écrit qu'aucune pathologie n'était identifiée, tout était dans la norme d'âge. Je considère que les avantages de l'angiographie IRM sont la sécurité, la fiabilité, l'absence de rayonnement, la numérisation détaillée. Inconvénients - prix élevé, procédure longue et bruyante.

Ambroziya

http://irecommend.ru/content/idite-na-eto-obsledovanie-tolko-po-naznacheniyu-umnykh-vrachei-chtoby-ne-potratit-zrya-dengi

J'ai eu une angiographie en 2004, c'était une procédure nécessaire. Le colorant a été injecté dans le plus grand vaisseau sur la cuisse, puis trois radiographies ont été prises de chaque côté de la tête. C'est désagréable, on a l'impression que de l'eau bouillante a été versée dans la tête, et ainsi de suite 6 fois de suite. Mais vous ne pouvez pas bouger et bouger, sinon vous devrez tout répéter, mais il n'y a pas du tout un tel désir. D'après les résultats de l'angiographie, j'ai eu un anévrisme, puis une chirurgie cérébrale. Tout s'est bien passé, je suis reconnaissant aux médecins, ils m'ont pratiquement sauvé la vie.

je suis

http://forum.ykt.ru/viewmsg.jsp?id=5507591

Comment se déroule l'angiographie des vaisseaux cérébraux (vidéo)

L'angiographie des vaisseaux cérébraux est une méthode de diagnostic avec un grand contenu d'information. Avec son aide, vous pouvez enquêter non seulement sur l'état physiologique des vaisseaux sanguins pour détecter la présence de pathologies, mais également analyser le processus de circulation sanguine en dynamique.