L'hypertension artérielle est une augmentation persistante de la pression artérielle dans les artères et le principal symptôme que l'hypertension se manifeste. Au début, la personne ne remarque pas les changements et les symptômes indistincts de malaise sont attribués à une fatigue ordinaire ou à un léger rhume. Pendant ce temps, des mécanismes destructeurs ont déjà été mis en mouvement dans le corps. Les organes commencent à être endommagés, leurs fonctions sont perturbées. La maladie progresse, ses signes se manifestent de plus en plus clairement. Il existe différents stades de l'hypertension artérielle, chacun d'eux a ses propres caractéristiques distinctives et reflète les changements qui se produisent à l'intérieur d'une personne.

Classement des étapes

Le diagnostic correct garantit le succès du traitement. Lors du diagnostic de l'hypertension, il est important d'établir exactement à quel stade de développement la maladie se trouve. La classification de l'hypertension par étapes prend en compte la nature des lésions des organes internes. Avec une augmentation prolongée de la pression, tout le corps subit des changements pathologiques. Mais il existe un groupe d'organes communément appelés cibles de l'hypertension. C'est sur eux que tombe le coup le plus puissant. Les organes cibles sont le cœur, les vaisseaux sanguins, les reins, le cerveau, les yeux.

Lors de l'identification de certains stades d'hypertension, la première chose à faire est de se concentrer sur l'état des organes cibles.

Le premier stade de l'hypertension

La période précoce de la maladie est caractérisée par l'absence de toute anomalie cible. Habituellement, à ce stade, les gens ne vont pas chez le médecin, ils ne remarquent tout simplement pas qu'ils sont malades. Il n'y a aucun signe qui pourrait signaler le développement d'une pathologie. Parfois, une personne ressent:

  • fatigue accrue;
  • maux de tête qui ne diffèrent pas en intensité et passent rapidement;
  • excitabilité excessive du système nerveux, incontinence, agression déraisonnable;
  • inconfort dans la région du cœur;
  • insomnie;
  • vertiges;
  • saignements de nez.

Au premier stade de l'hypertension, la possibilité d'une crise hypertensive n'est pas exclue, car la pression est instable. Cela peut aller de normal à élevé.

Il est conseillé de commencer le traitement de l'hypertension à ce stade, lorsque la maladie peut encore être arrêtée. Dans ce cas, vous n'êtes pas obligé de prendre des pilules. Il suffit de changer votre mode de vie:

  • abandonner la consommation excessive de sel;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • faites attention à votre poids;
  • s'allonger moins sur le canapé;
  • regarder le monde plus positivement.

Mais les gens sautent souvent le stade de l'apparition de la maladie et demandent de l'aide dès le deuxième stade de son développement..

Deuxième stade de l'hypertension

C'est déjà une raison sérieuse de prendre soin de votre santé. Au deuxième stade de l'hypertension, le corps perd lentement du terrain devant l'apparition de la maladie. L'hypertension artérielle à long terme nuit au fonctionnement des organes cibles.

  1. Le ventricule gauche du cœur devient plus gros en raison de l'épaississement de ses parois. En raison de la pression accrue, le cœur travaille plus fort. Dans ce cas, la plus grande charge tombe sur le ventricule gauche, de sorte que sa couche musculaire s'épaissit progressivement.
  2. Le processus de filtration glomérulaire dans les reins ralentit, la circulation sanguine dans les vaisseaux rénaux se détériore. Des niveaux élevés de créatine peuvent être détectés dans le sang, des protéines se trouvent dans l'urine.
  3. La rétine des yeux est affectée: les petits vaisseaux sanguins sont rétrécis.
  4. Des changements se produisent dans la structure des vaisseaux sanguins, leurs parois sont compactées, deviennent moins élastiques. L'espace rétréci entre les murs crée un obstacle au mouvement normal du sang. L'athérosclérose progresse, des caillots sanguins se forment.
  5. Les lésions cérébrales sont associées à des dommages aux petits vaisseaux. L'augmentation du tonus des capillaires cérébraux entraîne une altération de la circulation sanguine. Diverses parties du cerveau souffrent, une encéphalopathie hypertensive se développe.

Les manifestations de la maladie sont déjà clairement visibles, elles dépendent directement de l'état des organes affectés:

  1. Du côté du cœur, les symptômes suivants sont possibles: augmentation de la fréquence cardiaque, lourdeur et douleur de compression dans la poitrine, essoufflement.
  2. Du côté du cerveau, de telles manifestations se produisent: problèmes de concentration, mauvaise mémoire, maux de tête, étourdissements, nausées, évanouissements, insomnie, névroses.
  3. Un trouble rénal se fait sentir avec gonflement, sensations douloureuses, diminution du volume urinaire quotidien, ecchymoses sous les yeux, léthargie, fatigue, manque d'appétit.
  4. Les organes de la vision commencent à fonctionner plus mal, la douleur apparaît dans la zone des globes oculaires, la personne commence à voir pire.
  5. Les troubles vasculaires se manifestent par des lésions des organes cibles. Il y a un engourdissement au bout des doigts, une perte de sensibilité dans les membres, des douleurs dans les jambes en marchant. Cela est dû à un apport sanguin insuffisant aux vaisseaux périphériques des membres..

Les crises hypertensives au deuxième stade deviennent plus fréquentes, se déroulent sous une forme sévère. Le traitement de l'hypertension à ce stade nécessite non seulement des ajustements de mode de vie, mais également une médication constante.

Le troisième stade de l'hypertension

À ce stade, les lésions des organes internes sont aggravées. Les lectures de haute pression sont conservées en permanence, ce qui affecte le flux sanguin général et l'apport sanguin aux organes individuels. Les cibles de l'hypertension sont celles qui souffrent le plus, leurs modifications pathologiques entraînent de graves complications, certaines mettant la vie en danger:

  • insuffisance cardiaque;
  • crises d'angine;
  • ischémie du cœur;
  • infarctus du myocarde;
  • attaque cérébrale;
  • thrombose;
  • l'athérosclérose;
  • insuffisance rénale;
  • anévrismes;
  • perte de vue.

Le troisième degré se manifeste par des signes accompagnant les complications développées. En voici quelques uns:

  • forte détérioration de la vision;
  • démence;
  • maux de tête sévères;
  • perte partielle ou totale des fonctions motrices;
  • Mal au cœur;
  • arythmie;
  • gonflement;
  • syndrome convulsif;
  • confusion de conscience;
  • évanouissement.

À ce stade de l'hypertension, l'état de la personne se détériore considérablement, dans de nombreux cas, il y a une perte de capacité de travail, un handicap se développe, le patient éprouve des difficultés à prendre soin de lui-même. Le traitement de l'hypertension artérielle à un stade sévère de la maladie consiste à maintenir les fonctions vitales des organes vitaux, à stabiliser le niveau de pression, à soulager le bien-être et à prévenir les conditions mortelles.

Niveaux de pression

La classification de l'hypertension artérielle est effectuée en tenant compte des changements du niveau de pression.

  1. Les marques de tonomètre dans la plage de 120 / 80-139 / 89 peuvent être considérées comme un niveau de pression normal augmenté. C'est le stade de la préhypertension. Une personne avec de telles indications n'est pas encore hypertensive, mais en est déjà proche. Dans ce cas, il est impératif de surveiller tout changement de pression, ne pas négliger les mesures préventives.
  2. La pression artérielle 140 / 90-159 / 99 est déjà la première étape de l'hypertension. Ces indicateurs peuvent fluctuer: la pression revient à la normale ou augmente légèrement. Pour réduire le niveau de pression, vous n'avez pas besoin de boire de pilules, le corps normalise indépendamment la situation en l'absence de facteurs provoquants.
  3. Dans la deuxième étape, le niveau de pression minimum est de 160/100 mm Hg. Art., Et le maximum atteint 179/109. Ces chiffres ne reviennent à des niveaux normaux qu'après exposition au médicament. L'hypertension artérielle est stable, des pics de pression se produisent souvent. Pour maîtriser l'hypertension, vous devez constamment prendre des pilules.
  4. Le troisième étage se distingue par les lectures de tonomètre les plus élevées: à partir de 180/110 et plus. C'est la phase la plus sévère du développement de l'hypertension. La pression artérielle ne baisse pas bien même après avoir pris des médicaments. Le corps s'adapte à l'effet accru du sang sur le système vasculaire, abaisser la pression à des valeurs normales au troisième stade sera stressant pour cela. Il est nécessaire de maintenir ces valeurs au niveau optimal augmenté..

Tableau: risques de maladie

Les complications qui se développent avec l'hypertension artérielle raccourcissent considérablement la vie d'une personne. Pour déterminer le niveau de risque de développer des pathologies cardiovasculaires pour 10 ans à venir, la présence de facteurs de risque, le niveau de pression, les dommages aux organes cibles et les maladies supplémentaires sont pris en compte.

  • Le risque le plus élevé - la possibilité de développer des complications dangereuses est supérieure à 30%.
  • Augmentation du niveau de risque - la probabilité de complications de 20 à 30%.
  • Risque moyen - 15-20%.
  • Faible risque - moins de 15%.

Facteurs de risque (liste indicative):

  • Diabète;
  • obésité;
  • taux de cholestérol élevé;
  • hérédité;
  • mauvaises habitudes;
  • âge.

À partir du tableau ci-dessous, il est facile de déterminer dans quelles conditions il existe un risque particulier de complications..

Présence de facteurs de risqueIndicateurs d'étapes et de pression
140 x 90 à 159 x 99
Première étape
160 x 100 à 179 x 109
Deuxième étape
180 à 110 et plus
Troisième étape
Aucun facteurRisque mineurRisque moyenRisque accru
Il y a 1-2 facteursRisque moyenRisque moyenRisque le plus élevé
Il y a des cibles ou plusieurs facteurs (3 ou plus)Risque accruRisque accruRisque le plus élevé

L'hypertension artérielle est un syndrome dangereux d'une maladie grave. Son effet nocif ne peut être arrêté qu'au stade le plus précoce de développement. Pour ce faire, chaque personne doit développer une habitude de contrôler sa tension artérielle. C'est la seule façon de remarquer les premiers symptômes alarmants. Pour éviter que le tonomètre ne montre un excès de la norme, il vous suffit d'aider votre corps à rester en bonne santé. Une personne est capable d'exclure de sa vie de nombreux facteurs qui provoquent l'hypertension.

Hypertension 1, 2, 3 et 4 degrés

Une personne est vivante tant que son cœur bat. La "pompe" cardiaque assure la circulation sanguine dans les vaisseaux. À cet égard, il existe une tension artérielle. Abrégé - ENFER. Tout écart par rapport aux valeurs normales de la pression artérielle est mortel.

Risques de développer une hypertension

Le risque de développer une hypertension ou une hypertension artérielle - hypertension artérielle - est une combinaison de plusieurs facteurs. En conséquence, plus il y en a, plus la probabilité qu'une personne devienne hypertensive est élevée..

Facteurs de risque de développement de l'hypertension:

prédisposition héréditaire. Le risque de tomber malade est plus élevé chez les personnes souffrant d'hypertension chez les parents du premier degré: père, mère, grands-mères, grands-pères, frères ou sœurs. Plus les parents proches souffrent d'hypertension artérielle, plus le risque est grand;

plus de 35 ans;

stress (hypertension de stress) et stress mental. L'adrénaline, l'hormone du stress, augmente la fréquence cardiaque. Il resserre instantanément les vaisseaux sanguins;

prendre certains médicaments, par exemple, des contraceptifs oraux et divers compléments alimentaires - additifs biologiquement actifs (hypertension iatrogène);

mauvaises habitudes: tabagisme ou abus d'alcool. Les composants du tabac provoquent des spasmes des vaisseaux sanguins - des contractions involontaires de leurs parois. Cela rétrécit la lumière du flux sanguin;

athérosclérose - un blocage des vaisseaux sanguins par la plaque. Le cholestérol total ne doit pas dépasser 6,5 mmol / L de sang;

insuffisance rénale (hypertension néphrogénique);

endocrinopathie de la glande surrénale, de la glande thyroïde ou de l'hypophyse;

excès de sel dans les aliments. Le sel de table provoque un spasme artériel et retient le liquide dans le corps;

inactivité. L'inactivité physique s'accompagne d'un métabolisme ralenti - le métabolisme - et affaiblit progressivement le corps dans son ensemble;

en surpoids. Chaque kilogramme supplémentaire augmente la tension artérielle de 2 millimètres de mercure - mm Hg;

un changement brusque du temps;

manque chronique de sommeil et autres «provocateurs».

La plupart des facteurs de risque de développement de l'hypertension sont étroitement liés. Ainsi, dans la plupart des cas, les gros fumeurs développent des plaques athéroscléreuses et les personnes physiquement passives et malnutries prennent rapidement du poids. De telles combinaisons de facteurs augmentent considérablement le risque d'anomalies pathologiques du travail du cœur..

En fonction de la combinaison et du degré de manifestation des facteurs ci-dessus, ainsi que de la probabilité de complications cardiovasculaires au cours de la prochaine décennie, il existe 4 types de risque d'hypertension artérielle:

faible (risque inférieur à 15%);

moyen (de 15 à 20%);

élevé (plus de 20%);

très élevé (plus de 30%).

Les facteurs de risque d'apparition d'hypertension artérielle sont également divisés en 2 types, si possible, pour les éliminer: corrigés (corrigés) et non. Par exemple, une personne peut bien arrêter de fumer, mais elle n'est pas en mesure de changer d'ascendance. L'ampleur du risque est résumée à partir d'un certain nombre d'indicateurs. Un patient souffrant d'hypertension de grade 1 qui commence à abuser de l'alcool augmentera considérablement le pourcentage de probabilité de développer des complications.

L'hypertension est tout à fait traitable. Beaucoup ici dépend du diagnostic opportun de la maladie, de la persévérance du patient, de sa volonté de changer radicalement son mode de vie.

Hypertension 1 degré

L'hypertension artérielle peut être primaire, c'est-à-dire se développer indépendamment et secondaire - pour être une complication d'une autre maladie. Dans ce dernier cas, le traitement est effectué de manière globale, car il est nécessaire non seulement de normaliser la pression, mais également de guérir la cause de la maladie concomitante.

La normale est considérée comme une pression artérielle de 120 à 80 mm Hg. C'est la valeur «idéale», comme on dit, pour les astronautes. 120 est ce qu'on appelle la pression artérielle supérieure ou la pression systolique (avec contraction maximale des parois du muscle cardiaque). Et 80 est l'indicateur le plus bas ou la pression dite diastolique (à leur relaxation maximale). En conséquence, l'hypertension est divisée en systolique, diastolique et mixte (systolique-diastolique), selon que les valeurs supérieures ou inférieures dépassent la valeur seuil.

Avec un rétrécissement de la lumière du flux sanguin, le cœur consacre plus d'efforts à pousser le sang dans les vaisseaux, il s'use plus vite, commence à fonctionner par intermittence. Une augmentation de la fréquence cardiaque - fréquence cardiaque - affecte négativement le fonctionnement de tout le corps. L'air et les nutriments contenus dans le sang n'ont pas le temps de pénétrer dans les cellules.

Comme toute maladie, l'hypertension progresse si elle n'est pas traitée. État préhypertenseur - la préhypertension précède l'apparition des premiers symptômes hypertensifs.

Le degré de sa gravité dépend du stade de développement de la maladie:

"Doux" ou léger;

modéré ou limite;

systolique très sévère ou isolé.

Sinon, l'hypertension artérielle de grade 1 est appelée une forme bénigne de cette maladie. La valeur de PA supérieure varie de 140 à 159 et la valeur inférieure est de 90 à 99 mm Hg. Les perturbations dans le travail du cœur se produisent à pas de géant. Les attaques disparaissent généralement sans conséquences. Il s'agit d'une forme d'hypertension préclinique. Les périodes d'exacerbations alternent avec la disparition complète des symptômes de la maladie. Pendant la rémission, la pression artérielle du patient est normale.

Le diagnostic de l'hypertension est simple - c'est la mesure de la pression artérielle à l'aide d'un tonomètre. Pour un diagnostic précis, la procédure est effectuée trois fois par jour dans une atmosphère calme et dans un état détendu..

Même les personnes à faible risque de développer une hypertension doivent vérifier régulièrement leur tension artérielle. Un facteur potentiellement dangereux suffit à surveiller de près le travail de votre cœur. Pour ceux qui sont prédisposés aux maladies cardiaques à un degré significatif, il est conseillé d'acheter un cardiovisor - un appareil pour prendre un ECG - électrocardiogramme - à domicile. Toute maladie est plus facile à traiter à un stade précoce..

Symptômes de l'hypertension de grade 1

Les symptômes de l'hypertension de grade 1 comprennent:

mal de tête, progressant avec l'effort;

douleurs douloureuses ou lancinantes sur le côté gauche de la poitrine, irradiant vers l'omoplate et le bras;

points noirs devant les yeux.

Il ne faut pas oublier qu'avec une forme légère d'hypertension, tous ces symptômes apparaissent occasionnellement. Si, après un effort physique intense, le pouls a augmenté ou il est difficile de s'endormir en raison de voisins bruyants, vous ne devez pas paniquer et vous classer comme hypertendu..

Pendant les périodes d'amélioration, le patient se sent bien. L'hypertension légère présente tous les symptômes caractéristiques de l'insuffisance cardiaque. Les degrés les plus graves de la maladie ne diffèrent que par la constance de la manifestation des symptômes et la survenue de complications.

Complications de l'hypertension à 1 degré

Les complications comprennent:

sclérose des reins - néphrosclérose;

hypertrophie du muscle cardiaque (ventricule gauche).

La plupart pensent que l'hypertension artérielle légère peut être guérie sans conséquences. Mais le risque de complications au grade 1 est moyen, c'est-à-dire environ 15%. Une pression élevée dans les vaisseaux en raison du rétrécissement de leur lumière entraîne un apport sanguin insuffisant aux tissus. Le manque d'oxygène et de nutriments entraîne la mort de cellules individuelles et d'organes entiers. La nécrose commence par des lésions focales locales. Au fil du temps, s'il n'est pas traité, un AVC ischémique est inévitable.

Un trouble de la circulation sanguine entraîne inévitablement des troubles métaboliques. Cela a un effet néfaste sur la respiration et la nutrition des cellules de tout type. Les changements pathologiques sont inévitables, par exemple, la sclérose - remplacement par du tissu conjonctif. Avec la néphrosclérose, les parois du rein sont pathologiquement épaissies, l'organe «se ratatine». À cet égard, la fonction excrétrice est altérée et l'urée pénètre dans la circulation sanguine..

Si les vaisseaux sanguins sont rétrécis, le cœur est surmené pour faire passer le sang à travers eux. Cela conduit à un élargissement anormal du muscle cardiaque. Une telle hypertrophie est appelée vraie ou fonctionnelle. Le volume et la masse du ventricule gauche augmentent en raison de l'épaississement de ses parois. Cette pathologie est également appelée cardiomyopathie. Le cœur adapte sa structure aux besoins du corps. Le tissu musculaire supplémentaire lui permet de se contracter davantage. Il semblerait, comment cela peut-il être dangereux? Le cœur «enflé» peut presser les vaisseaux adjacents et des croissances musculaires inégales ferment la sortie du ventricule gauche. L'hypertrophie cardiaque entraîne parfois une mort subite.

Les complications de l'hypertension de grade 1 sont extrêmement rares. Pour les éviter, il suffit de minimiser le risque d'hypertension artérielle, c'est-à-dire éliminer ses prérequis, ses raisons.

Traitement de l'hypertension 1 degré

Le médecin conseillera d'abord au patient de modifier son mode de vie. Il sera conseillé au patient d'avoir un sommeil réparateur, d'éviter le stress, des exercices de relaxation ciblés, un régime spécial, de l'exercice, etc. Si ces mesures ne suffisent pas, un traitement médicamenteux est utilisé..

Les médicaments suivants sont prescrits par le cardiologue:

sédatifs (sédatifs) et autres médicaments antihypertenseurs.

Les médicaments sont sélectionnés strictement individuellement, car de nombreux patients hypertendus ont des maladies concomitantes. Le choix des médicaments est influencé par l'âge du patient et les médicaments qu'il utilise..

S'il est possible d'arrêter la maladie au stade initial, de s'en débarrasser complètement, la prévention ne doit pas être négligée à l'avenir. Son principe est simple: éviter tous les facteurs de risque d'hypertension. Grâce à un mode de vie sain, même les pathologies héréditaires peuvent être évitées.

Hypertension 2 degrés

C'est une hypertension légère. La pression artérielle supérieure est de 160 à 179 mm Hg et la pression inférieure de 100 à 109 mm Hg. À ce stade de la maladie, les périodes de pression accrue sont plus longues. BP revient rarement à la normale.

En fonction de la vitesse de transition de l'hypertension d'un stade à un autre, on distingue l'hypertension artérielle bénigne et maligne. Avec le second, la maladie progresse si rapidement qu'elle est souvent mortelle. L'hypertension est dangereuse car une augmentation de la vitesse du flux sanguin à travers les vaisseaux entraîne un épaississement de leurs parois et un rétrécissement encore plus important de la lumière.

Symptômes de l'hypertension de grade 2

Des signes typiques d'hypertension artérielle apparaissent déjà avec une forme bénigne de la maladie.

Au deuxième stade, les symptômes suivants les rejoignent:

une sensation lancinante dans la tête;

hyperémie - débordement des vaisseaux sanguins, par exemple, rougeur de la peau;

microalbuminurie - la présence de protéines d'albumine dans l'urine;

engourdissement et frissons dans les doigts;

pathologie du fond d'œil;

crises hypertensives - pics de pression soudains (parfois de 59 unités à la fois);

l'apparition ou l'aggravation de signes de lésions des organes cibles.

Fatigue, léthargie et gonflement apparaissent car les reins sont impliqués dans le processus pathologique. Une crise d'hypertension peut être accompagnée de vomissements, de troubles de la miction et des selles, de l'essoufflement, des larmes. Parfois, cela dure plusieurs heures. Les complications de la crise hypertensive sont l'infarctus du myocarde et l'œdème pulmonaire ou cérébral.

Formes de crise hypertensive:

neuro-végétatif (augmentation de la fréquence cardiaque, surexcitation, tremblements de la main, panique non motivée, bouche sèche);

œdémateux (léthargie, gonflement des paupières, conscience inhibée);

Les symptômes du 2ème degré d'hypertension sont plus difficiles pour les patients. Il souffre constamment des manifestations pathologiques de l'hypertension artérielle. La maladie à ce stade recule à contrecœur et revient souvent..

Complications de l'hypertension 2 degrés

Les complications de l'hypertension de grade 2 comprennent les maladies suivantes:

anévrisme aortique - protrusion pathologique de sa paroi.

Organes cibles, c'est-à-dire Les organes internes affectés par l'hypertension comprennent:

Les hémorragies dans divers organes se produisent parce que les parois des vaisseaux sanguins s'épaississent de plus en plus, perdent leur élasticité et deviennent cassantes. L'augmentation du flux sanguin détruit facilement ces vaisseaux. Le processus inverse se produit avec le développement des anévrismes. Ici, les parois de l'augmentation de la circulation sanguine s'étirent et s'amincissent. Ils sont si faibles qu'ils se cassent facilement..

Une lumière pathologiquement étroite augmente la probabilité de développer une athérosclérose - dépôts graisseux sur les parois - et une thrombose - les obstruant avec un caillot sanguin. L'exsanguination des cellules cérébrales entraîne une privation d'oxygène et leur mort. Ce phénomène s'appelle l'encéphalopathie. L'ischémie est une privation d'oxygène du cœur. Angine de poitrine - douleur thoracique persistante.

Les processus pathologiques qui ont rejoint la maladie sous-jacente se développent en relation avec elle. En conséquence, si vous ne commencez pas un traitement en temps opportun ou ne violez pas les interdictions médicales, il y aura de plus en plus d'organes cibles et il deviendra presque impossible de rétablir la santé..

Hypertension de degré 2 d'invalidité

Les patients hypertendus sont enregistrés en permanence au dispensaire et sont périodiquement examinés. En plus des mesures quotidiennes de la pression artérielle, un ECG leur est régulièrement prescrit. Dans certains cas, une échographie peut être nécessaire - une échographie du cœur, de l'urine, des tests sanguins et d'autres procédures de diagnostic. Les patients hypertendus atteints d'une forme modérée de la maladie sont moins efficaces que les personnes en bonne santé.

S'il y a un dysfonctionnement persistant du corps causé par l'hypertension, le patient est envoyé au bureau pour examen afin d'obtenir une conclusion d'examen médical et social. Dans de rares cas, l'hypertension est examinée à domicile, à l'hôpital ou même par contumace. Parfois, un programme d'examen supplémentaire est élaboré. Les spécialistes du Bureau d'expertise médicale et sociale élaborent un programme de réadaptation individuelle obligatoire pour les personnes handicapées.

Pour constituer le groupe handicap, la commission d'experts, ainsi que le degré d'hypertension, prend en compte les facteurs suivants:

informations issues des antécédents médicaux des crises hypertensives;

conditions de travail du patient.

La procédure de création d'un groupe de personnes handicapées est nécessaire pour un emploi correct. La question de savoir s'il sera facile de trouver un employeur prêt à accepter le travail d'un employé «inférieur» est une autre question. Si un candidat à un emploi soumet des documents confirmant son handicap, la loi fédérale doit lui fournir les conditions de travail nécessaires..

Les employeurs hésitent à accepter les personnes handicapées. les heures de travail pour eux sont réduites tout en maintenant le plein salaire (pour les groupes 1 et 2). De plus, ils sont obligés de prendre des congés de maladie plus souvent que les autres travailleurs et leur congé annuel est augmenté. À cet égard, la plupart des personnes handicapées du 3ème groupe cachent leurs maux afin d'obtenir un emploi bien rémunéré. La violation des prescriptions médicales concernant les conditions de travail dans le temps entraîne une aggravation de la maladie.

Les personnes handicapées du 3ème groupe bénéficient de prestations en espèces et sont autorisées à exercer une activité professionnelle avec certaines restrictions:

les fortes vibrations et le bruit sont contre-indiqués;

vous ne pouvez pas faire d'heures supplémentaires, la fin de semaine ou le quart de nuit sans le consentement de l'employé;

le stress physique ou psycho-émotionnel constant n'est pas autorisé;

interdiction de travailler à haute altitude, dans des ateliers chauds, à proximité de mécanismes dangereux;

réduction de la durée du travail associée à une forte concentration d'attention;

jour ouvrable de sept heures.

Un cas particulier est l'hypertension artérielle maligne du 2ème degré. Son développement est si rapide, et l'état du patient est difficile, que la commission lui attribue un handicap de groupe 2. Il s’agit déjà d’un groupe non opérationnel. Avec 2 et 3 degrés d'invalidité, un examen médical et social est effectué annuellement. Les personnes handicapées des catégories suivantes sont exemptées de réexamen:

les hommes de plus de 60 ans;

les femmes de plus de 55 ans;

les personnes présentant des défauts anatomiques irréversibles.

L'attribution d'un groupe d'invalidité est causée par le besoin de protection sociale des patients hypertendus. Sa capacité à s'engager dans le travail est limitée.

Traitement de l'hypertension de grade 2

À ce stade de la maladie, les médicaments sont déjà indispensables. Les comprimés sont pris régulièrement, si possible à la même heure de la journée. Le patient ne doit pas penser que pour se débarrasser de la maladie, il suffira de prendre des médicaments. S'il le fait, tout en étant emporté, par exemple, par les aliments gras et l'alcool, l'effet positif de la thérapie disparaîtra rapidement. La maladie passera à l'étape suivante, au cours de laquelle tout traitement est inefficace..

Hypertension 3 degrés

Pourquoi les médecins sont-ils alarmés par l'écart des indicateurs de pression artérielle par rapport à la norme, même d'un seul? Le fait est qu'avec une augmentation de la pression de plusieurs unités, le risque de développer des complications cardiovasculaires augmente du même pourcentage. Par exemple, si une personne souffre d'hypertension légère et que la tension artérielle s'écarte de la normale de 120 de 80 mm Hg. de 39 unités, la probabilité d'anomalies pathologiques de divers organes est très élevée (39%). Que dire alors du 3ème degré de la maladie, dans lequel l'écart est d'au moins 60 unités?

L'hypertension de grade 3 est une forme chronique sévère de la maladie. La TA dépasse 180/110 mm Hg, elle ne tombe jamais à la normale 120/80. Les changements pathologiques sont déjà irréversibles.

Symptômes de l'hypertension de grade 3

Les symptômes de l'hypertension de grade 3 comprennent:

troubles de la coordination des mouvements;

détérioration persistante de la vision;

parésie et paralysie en violation de la circulation cérébrale;

crises hypertensives prolongées avec troubles de la parole, trouble de la conscience et douleurs aiguës au cœur;

limitation importante de la capacité de bouger, de communiquer et de prendre soin de soi de manière indépendante.

Dans les cas graves, les patients hypertendus ne peuvent plus se passer d'une aide extérieure, ils ont besoin d'une attention et de soins constants. Les signes d'hypertension ci-dessus montrent que le bien-être du patient se détériore progressivement, la maladie couvre de nouveaux systèmes organiques, les complications deviennent de plus en plus.

Complications de l'hypertension 3 degrés

Les complications de l'hypertension de grade 3 comprennent les maladies suivantes:

infarctus du myocarde - la couche musculaire moyenne du cœur;

asthme cardiaque - crises d'asthme;

dommages aux artères périphériques;

la rétinopathie hypertensive affecte la rétine;

scotome («obscurité») - un défaut, une tache aveugle dans le champ de vision;

Les complications de l'hypertension artérielle de grade 3 sont autrement appelées conditions cliniques associées. Si la circulation cérébrale est altérée, un accident vasculaire cérébral se développe, accompagné d'une perte de sensibilité dans les membres et d'un évanouissement. L'insuffisance cardiaque est déjà tout un complexe de pathologies cardiaques. Les reins échouent progressivement. Si l'hypertension est une maladie secondaire et est survenue dans le contexte du diabète sucré, la néphropathie est inévitable.

Plus la maladie est déclenchée, plus ses conséquences sont terribles et graves. Le système circulatoire est si important pour la vie du corps que la moindre déviation dans son travail donne un puissant effet destructeur.

Hypertension de niveau d'invalidité 3

Avec une forme sévère de la maladie, 1 groupe d'incapacité est établi. À ce stade, les patients sont pratiquement handicapés. Parfois, ils sont reconnus comme partiellement valides et continuent à travailler, mais uniquement à domicile ou dans des conditions particulières.

Mais même avec le degré d'incapacité le plus grave, le patient doit subir des procédures de rééducation. Dans cet état de fait, il faut éviter la mort..

Traitement de l'hypertension de grade 3

Avec l'aggravation de l'évolution de la maladie, de plus en plus de médicaments puissants sont prescrits ou leur liste reste la même, mais la posologie augmente. À ce stade de l'hypertension, l'effet de la pharmacothérapie est minime. Les patients hypertendus chroniques sont condamnés à boire des pilules à vie.

Lorsque la maladie devient grave, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. L'opération est indiquée pour certaines pathologies des vaisseaux sanguins et du cœur. La thérapie par cellules souches pour l'hypertension artérielle de grade 3 est considérée comme innovante.

Hypertension de grade 4

Certains experts distinguent également le stade 4 de la maladie, qui est très sévère. Dans la plupart des cas, la mort est proche. Ils essaient d'alléger au maximum la souffrance du patient, et à chaque crise d'hypertension fournir les premiers soins. Le patient est couché, levant la tête. Il reçoit de toute urgence des médicaments qui abaissent considérablement la tension artérielle.

Si non traité, de nouvelles complications apparaissent. Certains d'entre eux en provoquent d'autres et les maladies sont de plus en plus fréquentes chez une personne. Pour arrêter ce processus destructeur à temps, il vous suffit de surveiller la dynamique des changements de votre pression artérielle, au moins à l'aide d'un tonomètre ordinaire.

Éducation: Institut médical de Moscou. IM Sechenov, spécialité - "Médecine générale" en 1991, en 1993 "Maladies professionnelles", en 1996 "Thérapie".

Étapes de l'hypertension artérielle

Les pics de pression hypertensifs mènent à un résultat - mortel. Selon les statistiques, plus de 69% des décès sont dus à des maladies cardiovasculaires. Pour reconnaître le «tueur affectueux» à temps, vous devez faire attention à votre propre santé et consulter un médecin dès la première apparition du stade initial de l'hypertension. Dans la pathologie de l'hypertension artérielle, les stades sont divisés en trois types. Le traitement de chaque étape dépend de la gravité et des caractéristiques individuelles de l'organisme..

En bref sur la maladie

La pathologie la plus courante du système cardiovasculaire est l'hypertension. Elle touche le plus souvent les personnes actives, exposées au stress, aux émotions incontrôlables. De plus, un certain nombre de facteurs permettent d'identifier le risque dans la population. Le manque de traitement, le non-respect des recommandations du médecin a des conséquences naturelles - un accident vasculaire cérébral ou un infarctus du myocarde. Avec la maladie, une augmentation de la pression artérielle est notée, donc le nom (traduit du grec hyper - excessif, Htonos - tension) vous permet de déterminer le problème principal.

Risques et facteurs prédisposants

Le concept d'hypertension comprend les degrés et les stades, ainsi que les risques de développement.

Le développement de la pathologie chez les femmes de moins de 60 ans et les hommes de moins de 54 ans est parmi les opportunités les plus rares pour le développement de la pathologie. Sur le total, d'ici une décennie, seuls 15% des patients souffriront de pathologies du système cardiovasculaire. Ils sont observés par des thérapeutes en raison du manque de nécessité de recevoir un traitement sérieux par un cardiologue. Lorsque le risque est présent dans une quantité minimale, les gens devraient changer leur mode de vie dans les six prochains mois, se débarrasser des mauvaises habitudes. La dynamique positive vous permet d'être observé par un spécialiste généraliste pendant une courte période. En l'absence de résultats, le patient se voit prescrire des médicaments en combinaison avec de petits exercices et un régime.

Les risques modérés incluent la prise en compte des patients hypertendus atteints d'une maladie primaire et secondaire. Les patients présentant une menace modérée souffrent de l'influence des facteurs suivants: surpoids, prédisposition génétique, abus de tabac et d'alcool, sédentarité, cholestérol élevé, tolérance au glucose. En 10 ans, la pathologie du cœur et des vaisseaux sanguins se développe chez 20% des personnes. Pour faire face au risque moyen, il faut non seulement changer le mode de vie habituel, mais aussi utiliser des drogues.

Un risque élevé, qui distingue l'hypertension artérielle, est chez les patients présentant les deux formes de pathologie, avec l'identification simultanée de facteurs et de diverses lésions du cœur, des vaisseaux sanguins et des reins. Il peut s'agir de modifications vasculaires de la rétine, de diabète sucré, d'une augmentation des taux de créatinine, d'athérosclérose.

Classement des étapes

Les trois étapes dans lesquelles l'hypertension artérielle est subdivisée diffèrent par leurs symptômes, les organes affectés en raison d'une augmentation de la pression artérielle:

  1. Au premier stade, la maladie progresse lentement, des défauts grossiers et une insuffisance du travail du cœur, des reins et des vaisseaux sanguins ne sont pas observés.
  2. Le deuxième stade de l'hypertension artérielle est caractérisé par l'apparition de maladies du système cardiaque, vasculaire ou rénal.
  3. Le troisième degré s'accompagne de l'identification d'une ou plusieurs conditions naturelles, par exemple, ischémie cardiaque, accident vasculaire cérébral ou crise cardiaque, insuffisance cardiaque ou rénale chronique, lésions rénales néphropathiques, anévrisme de l'aorte.

Quel est le degré de gravité de l'hypertension??

La pression artérielle optimale a une valeur systolique de 120 mm Hg. Art., Diastolique 80 mm Hg. Art. Les nombres allant de 129 à 84 mm Hg sont appelés pression normale. Art. Pression normale limite jusqu'à 139 par 89 mm Hg. Art. Les degrés d'hypertension artérielle sont divisés en légers, modérés et sévères:

  1. Le plus léger - le premier degré, ou «doux», avec une augmentation rare de la pression, se caractérise par la capacité d'auto-stabiliser les indicateurs de pression. Les situations stressantes constantes sont l'une des principales raisons. Les indicateurs sont égaux à 140-158 mm Hg. Art. 90 à 98 mm Hg. st.
  2. Le deuxième degré, ou degré modéré, est caractérisé par l'absence de possibilité d'auto-normalisation des indicateurs de pression artérielle, ainsi que par des intervalles de temps minimaux avec des valeurs normales du taux sanguin du patient. Les symptômes sont basés sur des maux de tête sévères. Les valeurs de l'hypertension supérieure modérée sont comprises entre 160 et 179 mm Hg. Art. et les inférieurs - de 100 à 109 mm Hg. st.
  3. Le troisième degré sévère est caractérisé par des nombres élevés en permanence. Une personne s'habitue tellement à l'hypertension artérielle que la moindre diminution menace de faiblesse et de sensations inconfortables de la part des organes et des systèmes internes. Les troubles accompagnant le troisième degré sont irréversibles, ne se prêtent pas au traitement.

Comment se manifeste le premier degré d'hypertension??

Les sauts de pression artérielle au 1er degré d'hypertension se produisent lorsque la lumière vasculaire se rétrécit. Le renforcement du travail cardiaque s'explique par la nécessité de créer un flux sanguin complet. Malheureusement, les médecins ne peuvent pas donner de réponse précise quelle est la raison.

Vraisemblablement, l'action de plusieurs facteurs du complexe conduit au développement de la maladie:

  • la présence de mauvaises habitudes;
  • surpoids;
  • seuil d'âge supérieur à 55 ans;
  • situations stressantes fréquentes;
  • trouble de l'alimentation;
  • prédisposition génétique;
  • hypodynamie,
  • manque de repos;
  • taux de cholestérol élevé;
  • pénurie musculaire des organes pelviens;
  • pathologies endocriniennes.

Les symptômes de l'hypertension artérielle de stade 1 comprennent: essoufflement, augmentation du rythme cardiaque, œdème, obstruction vasculaire cérébrale, maux de tête, rétention d'eau.

Comment traiter?

Le traitement consiste à réduire le poids corporel, à se débarrasser des addictions. L'hypertension artérielle au stade aigu nécessite une hospitalisation, la nomination de sympatholytiques, de diurétiques, de bêtabloquants et de vitamines B. La physiothérapie consiste en l'utilisation de l'électrophorèse, de la galvanisation, de l'UHF, de l'irradiation infrarouge et de l'acupuncture. Le respect d'un régime qui exclut le sel, les boissons alcoolisées, les aliments gras et épicés, en combinaison avec une thérapie, vous permet d'obtenir de bons résultats.

Signes d'hypertension au deuxième degré

La raison de la transition de la pathologie du premier stade au second est la formation de plaques athéroscléreuses. La possibilité de développer un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque, un œdème cérébral augmente. Des problèmes oncologiques, une altération du fonctionnement vasculaire, des changements hormonaux, une pathologie ischémique, des complications pendant la grossesse s'ajoutent aux facteurs accompagnant l'apparition du premier degré de la maladie. Les patients se plaignent de maux de tête, d'acouphènes, de nausées, de clignotements de mouches devant les yeux, de fatigue, de troubles de la mémoire, de rougeurs cutanées, de diminution de la vision, de tremblements des doigts et d'enflure du visage. Si le saut de pression est supérieur à 50 mm Hg. Art., Il y aura alors des violations de la circulation cérébrale, se manifestant par une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Méthodes de traitement

Pour réduire les manifestations du deuxième degré d'hypertension, le patient devra constamment prendre des anticoagulants et des hypocholestérolémiants, des diurétiques, des antihypertenseurs, des inhibiteurs de l'ECA et de la rénine, des inhibiteurs calciques. En outre, une personne devra suivre un régime, exclure les mauvaises habitudes, effectuer une gymnastique spéciale.

Symptômes du troisième degré

L'hypertension du 3ème degré comprend les signes suivants de lésions organiques: arythmie, détérioration de la fonction visuelle, changement de démarche, troubles de la coordination, crises prolongées, hémoptysie, restriction des soins personnels. Formes de complications de l'hypertension artérielle: infarctus du myocarde, insuffisance myocardique et apparition d'asthme, accident vasculaire cérébral, lésion de la rétine optique, œdème pulmonaire, insuffisance du système rénal, maladie vasculaire périphérique, néphropathie diabétique, néphroangiosclérose.

Méthodes de thérapie

La prise de médicaments à vie, les hospitalisations fréquentes, le respect d'un mode de vie sain visent à améliorer l'état des patients hypertendus. De plus, si une forme sévère se développe, il est nécessaire d'effectuer une opération pour améliorer le fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins.

L'hypertension n'est pas une phrase, toutes les actions du patient doivent donc viser à éliminer les facteurs prédisposants et à réduire les risques. En cas de développement d'une pathologie, il est nécessaire de suivre strictement les recommandations du médecin afin d'éviter les complications cardiovasculaires et d'améliorer la qualité de sa propre vie..

MedGlav.com

Annuaire médical des maladies

Maladie hypertonique. Types, degrés et traitement de l'hypertension artérielle.


MALADIE HYPERTONIQUE (Go).

Hypertension, GB (Hypertension artérielle ) --- une maladie dont le principal symptôme est une pression artérielle élevée persistante, à partir de 140/90 mm Hg et plus, la soi-disant hypertension.
L'hypertension est l'une des maladies les plus courantes. Il se développe généralement après 40 ans. Souvent, cependant, l'apparition de la maladie est également observée à un jeune âge, à partir de 20-25 ans. L'hypertension est plus fréquente chez les femmes, et plusieurs années avant la fin des règles. Mais chez les hommes, la maladie a une évolution plus sévère; en particulier, ils sont plus sujets à l'athérosclérose des vaisseaux coronaires du cœur - angine de poitrine et infarctus du myocarde.

Avec un stress physique et mental important, la pression artérielle peut augmenter pendant une courte période (minutes) chez des personnes en parfaite santé. Une augmentation plus ou moins prolongée de la pression artérielle se produit dans un certain nombre de maladies, dans les processus inflammatoires des reins (néphrite), dans les maladies des glandes endocrines (glandes surrénales, épididyme, bouche de la maladie de Graves, etc.). Mais dans ces cas, ce n'est que l'un des nombreux symptômes et est une conséquence des changements anatomiques des organes correspondants., Caractéristique de ces maladies..
Contrairement à cela, dans l'hypertension, l'hypertension artérielle n'est pas une conséquence de changements anatomiques dans aucun organe, mais est la principale manifestation primaire du processus de la maladie..

L'hypertension est basée sur une tension accrue (augmentation du tonus) des parois de toutes les petites artères (artérioles) du corps. L'augmentation du tonus des parois artérioles entraîne leur rétrécissement et, par conséquent, une diminution de leur lumière, ce qui rend difficile le passage du sang d'une partie du système vasculaire (artère) à une autre (veine). Dans ce cas, la pression artérielle sur les parois des artères augmente et, par conséquent, une hypertension se produit..


Étiologie.
On pense que la cause de l'hypertension primaire est que du centre vasculaire-moteur situé dans la moelle allongée, le long des voies nerveuses (nerfs vagues et sympathiques), les impulsions vont aux parois des artérioles, provoquant soit une augmentation de leur tonus et, par conséquent, leur rétrécissement, soit au contraire, une diminution du tonus et une expansion des artérioles. Si le centre vasomoteur est dans un état d'irritation, les impulsions vont principalement aux artères, augmentant leur tonus et conduisant à un rétrécissement de la lumière des artères. L'influence du système nerveux central sur la régulation de la pression artérielle explique le lien de cette régulation avec la sphère mentale, qui est d'une grande importance dans le développement de l'hypertension..

L'hypertension artérielle (hypertension) est caractérisée par une augmentation de la pression systolique et diastolique.
Elle est subdivisée en hypertension essentielle et symptomatique..

  • Hypertension essentielle - hypertension primaire
  • Symptomatique - hypertension secondaire

Exogène facteurs de risque:

  • Tension nerveuse et traumatisme mental (situations de la vie associées à une anxiété prolongée ou souvent répétée, à la peur, à l'incertitude dans sa position, etc.);
  • Irrationnel, excès de nutrition, en particulier viande, aliments gras;
  • Sel, alcool, tabac;
  • Mode de vie sédentaire;

Facteurs de risque endogènes:

  • Tous ces facteurs ont un rôle déterminant dans la présence obligatoire prédisposition héréditaire (gène de dépôt de norépinéphrine);
    Facteurs de soutien:
  • L'athérosclérose;
  • Obésité;
  • Maladie rénale (pyélonéphrite chronique, glomérulonéphrite, néphrite, insuffisance rénale chronique, etc.);
  • Maladies endocriniennes et troubles métaboliques (thyrotoxicose, hypothyroïdie-myxœdème, maladie d'Itsenko-Cushing, ménopause, etc.);
  • Facteur hémodynamique - quantité de sang libérée en 1 min, écoulement sanguin, viscosité du sang.
  • Troubles du système hépato-rénal,
  • Troubles du système sympathique-adrénaline,


Le déclencheur de l'hypertension est une augmentation de l'activité du système sympathique-adrénaline sous l'influence d'une augmentation des facteurs presseurs et d'une diminution des facteurs dépresseurs..

Facteurs presseurs: adrénaline, norépinéphrine, rénine, aldostérone, endothénine.
Facteurs dépressifs: prostaglandines, vasokinine, facteur vasopresseur.

Une augmentation de l'activité du système sympathico-surrénalien et une violation du système hépato-rénal entraînent finalement un spasme des veinules, une augmentation des contractions cardiaques, une augmentation infime du volume sanguin, des vaisseaux sanguins rétrécis, une ischémie rénale se développe, la mort de la glande surrénale, une élévation de la pression artérielle.


Classification de l'OMS.
Pression normale --- 120/80
Pression normale élevée --- 130-139 / 85-90
Pression limite --- 140/90

Hypertension 1 degré --- 140-145 / 90-95
Hypertension 2 degrés, modérée --- 169-179 / 100-109
Hypertension de grade 3, sévère --- 180 ou plus / 110 ou plus.

Organes cibles.
Étape 1 - aucun signe de dommage aux organes cibles.
Étape 2 - identification de l'un des organes cibles (hypertrophie ventriculaire gauche, rétrécissement rétinien, plaques athéroscléreuses).
Stade 3 - encéphalopathie, accidents vasculaires cérébraux, hémorragie du fond d'œil, œdème du nerf optique, modifications du fond d'œil selon la méthode Kes.

Types d'hémodynamie.
1. Type hyperkinétique - chez les jeunes, augmentation du système sympathique-adrénaline. Augmentation de la pression systolique, tachycardie, irritabilité, insomnie, anxiété
2. Type eukinétique - dommages à l'un des organes cibles. Hypertrophie ventriculaire gauche. Il y a des crises hypertensives, des crises d'angor.
3. Type hypokinétique - signes d'athérosclérose, déplacement des bords du cœur, opacité du fond de l'œil, accidents vasculaires cérébraux, crises cardiaques, œdème pulmonaire. Avec hypertension secondaire (forme dépendant du sodium) - œdème, augmentation de la pression systolique et diastolique, adynamisme, léthargie, faiblesse musculaire, douleurs musculaires.

Il existe 2 types d'hypertension:
1ère forme - bénigne, à écoulement lent.
2e forme - maligne.
Avec la 1ère forme, les symptômes augmentent sur 20-30 ans. Phases de rémission, exacerbation. Adaptable à la thérapie.
Dans la deuxième forme, la pression systolique et diastolique augmente fortement et ne répond pas au traitement médicamenteux. Plus souvent chez les jeunes, avec hypertension rénale, hypertension symptomatique. L'hypertension maligne s'accompagne d'une maladie rénale. Une forte détérioration de la vision, une augmentation de la créatinine, une azotémie.

Types de crises hypertensives (selon Kutakovsky).
1. Neurovégétatif - le patient est agité, agité, tremblements des mains, peau humide, tachycardie, à la fin de la crise - miction abondante. Le mécanisme du système hyperadrénergique.
2. Variante œdémateuse - le patient est inhibé, somnolent, le débit urinaire est réduit, gonflement du visage, des bras, faiblesse musculaire, augmentation de la pression systolique et diastolique. Il se développe plus souvent chez les femmes après un abus de sel de table, liquide.
3. Variante convulsive - moins fréquente, caractérisée par une perte de conscience, des crises toniques et cloniques. Le mécanisme est une encéphalopathie hypertensive, un œdème cérébral. Complication - hémorragie dans le cerveau ou dans l'espace sous-arachnoïdien.


Symptômes cliniques.
Les symptômes douloureux se développent progressivement, ce n'est que dans de rares cas qu'ils commencent de manière aiguë, progressant rapidement.
L'hypertension passe par un certain nombre d'étapes dans son développement.

1ère étape. Stade neurogène fonctionnel.
À ce stade, la maladie peut passer sans plaintes particulières, ou se manifester par de la fatigue, de l'irritabilité, des maux de tête périodiques, des palpitations, parfois des douleurs au cœur et une sensation de lourdeur à l'arrière de la tête. La pression artérielle atteint 150/90, 160/95, 170/100 mm Hg, qui est facilement réduite à la normale. À ce stade, une augmentation de la pression artérielle est facilement provoquée par le stress psycho-émotionnel et physique..

2ème étape. Stade sclérotique.
À l'avenir, la maladie progresse. Les plaintes s'intensifient, les maux de tête deviennent plus intenses, surviennent la nuit, tôt le matin, pas très intenses, dans la région occipitale. Des étourdissements, une sensation d'engourdissement dans les doigts et les orteils, un afflux de sang vers la tête, des "mouches" clignotantes devant les yeux, un mauvais sommeil, une fatigue rapide sont notés. L'augmentation de la pression artérielle devient persistante pendant une longue période. Dans toutes les petites artères, la sclérose et la perte d'élasticité, principalement de la couche musculaire, se retrouvent plus ou moins. Cette étape dure généralement plusieurs années..
Les patients sont actifs, mobiles. Cependant, la malnutrition des organes et des tissus due à la sclérose des petites artères conduit finalement à des troubles profonds de leurs fonctions..

3e étape. Étape finale.
A ce stade, une insuffisance cardiaque ou une insuffisance rénale, un accident vasculaire cérébral sont détectés. À ce stade de la maladie, ses manifestations cliniques et ses résultats sont largement déterminés par la forme d'hypertension. Les crises hypertensives persistantes sont caractéristiques.
Avec la forme cardiaque, une insuffisance cardiaque se développe (essoufflement, asthme cardiaque, œdème, hypertrophie du foie).
De forme cérébrale, la maladie se manifeste principalement par des maux de tête, des étourdissements, du bruit dans la tête, des troubles visuels.
Avec les crises hypertensives, des maux de tête de type douleur au LCR apparaissent, qui s'intensifient au moindre mouvement, des nausées, des vomissements et une déficience auditive apparaissent. À ce stade, une augmentation de la pression artérielle peut entraîner une altération de la circulation cérébrale. Il existe un risque d'hémorragie cérébrale (accident vasculaire cérébral).
La forme rénale de l'hypertension conduit à une insuffisance rénale, qui se manifeste par des symptômes d'urémie.


TRAITEMENT DE LA MALADIE HYPERTENSIVE.

Traitement immédiat et cours de médication.
Traitement immédiat - perte de poids avec surpoids, forte restriction de la consommation de sel, rejet des mauvaises habitudes, médicaments qui augmentent la pression artérielle.


Traitement médical.

MÉDICAMENTS HYPOTENSIFS MODERNES.
Alpha-bloquants, B-bloquants, antagonistes du Ca, inhibiteurs de l'ECA, diurétiques.

  • Bloqueurs alpha.
    1. Prazosin (pratsilol, minipress, adversuten) - élargit le lit veineux, réduit la résistance périphérique, abaisse la tension artérielle, réduit l'insuffisance cardiaque. Il a un effet bénéfique sur la fonction rénale, le débit sanguin rénal et l'augmentation de la filtration glomérulaire, a peu d'effet sur l'équilibre électrolytique, ce qui permet de prescrire en cas d'insuffisance rénale chronique (CRF). Il a un léger effet anticholestérolémiant. Effet secondaire - étourdissements hypotenseurs posturaux, somnolence, bouche sèche, impuissance.
    2. Doxazosine (Cardura) - a une action plus longue que la prazosine, sinon son action est similaire à celle de la prazosine; améliore le métabolisme des lipides, des glucides. Il est prescrit pour le diabète sucré. 1 à 8 mg prescrit une fois par jour.
  • Bloqueurs B.
    Les B-bloquants lipophiles sont absorbés par le tractus gastro-intestinal. B-bloquants hydrophiles excrétés par les reins.
    Les B-bloquants sont indiqués pour l'hypertension de type hyperkinétique. Association d'hypertension et de cardiopathie ischémique, association d'hypertension et de tachyarythmie, chez les patients souffrant d'hyperthyroïdie, de migraine, de glaucome. Non utilisé pour le blocage AV, la bradycardie, avec angine de poitrine progressive.
    1. Propranolol (anapriline, inderal, obsidan)
    2. Nadolol (korgard)
    3. Oxprénalol (transicor)
    4. Pindolol (whisky)
    5. Aténalol (aténol, prinorm)
    6. Métaprolol (Betaloc, Snesiker)
    7. Bétaxolol (Locren)
    8. Talinokol (cordanum)
    9. Carvedilol (dilatrend)
  • Bloqueurs de canaux calciques. Antagonistes du Ca.
    Ils ont un effet inotrope négatif, réduit la contraction myocardique, réduit la postcharge, conduit ainsi à une diminution de la résistance périphérique totale, réduit la réabsorption de Na dans les tubules rénaux, dilate les tubules rénaux, augmente le flux sanguin rénal, réduit l'agrégation plaquettaire, a un effet anti-sclérotique, effet antiagrégatif.
    Effets secondaires - tachycardie, rougeur du visage, syndrome de vol avec exacerbation de l'angine de poitrine, constipation. Ils ont une action prolongée, ils agissent sur le myocarde pendant 24 heures.
    1. Nifédipine (Corinfar, Kordafen)
    2. Ryodipin (Adalat)
    3. Nifedipine retard (Foridon)
    4. Félodipine (Plendil)
    5. Amlodipine (Norvax, Normodipine)
    6. Vérapamil (Isoptin)
    7. Diltiazem (Altiazem)
    8. Mifebradil (Pozinor).
  • Diurétiques.
    Ils réduisent la teneur en Na et en eau dans le flux, réduisant ainsi le débit cardiaque, réduisant l'œdème des parois vasculaires, diminuant la sensibilité à l'aldostérone.

1. TIAZIDES - - agit au niveau des tubules distaux, inhibe la réabsorption du sodium. L'élimination de l'hypernatrémie entraîne une diminution du débit cardiaque, une résistance périphérique. Les diurétiques thiazidiques sont utilisés chez les patients dont la fonction rénale est intacte, ils sont utilisés chez les patients souffrant d'insuffisance rénale. Hypothiazide, indanamide (Arifon), diazoxide.

2. DIURÉTIQUE EN BOUCLE -- agir au niveau de la boucle ascendante de Henle, avoir un puissant effet natriurétique; en parallèle, l'excrétion de K, Mg, Ca de l'organisme est indiquée en cas d'insuffisance rénale et chez les patients atteints de néphropathie diabétique. Furosémide - avec crises hypertensives, insuffisance cardiaque, avec insuffisance rénale sévère. Provoque une hypokaliémie, une hyponatrémie. Uregit (acide éthacrynique).

3. DIURÉTIQUES PRÉSERVANT LE POTASSIUM. Amiloride - augmente la libération d'ions Na, Cl, réduit l'excrétion de K. Contre-indiqué en cas d'insuffisance rénale chronique en raison de la menace d'hyperkaliémie. Moduretic - / Amiloride avec Hydrochlorothiazide /.
Triamtérène - Augmente l'excrétion de Na, Mg, bicarbonates, K retient. Les effets diurétiques et hypotenseurs sont légers.

4. SPIRONOLACTONE (Veroshpiron) - bloque les récepteurs de l'aldostérone, augmente l'excrétion de Na, mais diminue l'excrétion de K. Contre-indiqué en cas d'insuffisance rénale chronique avec hyperkaliémie. Indiqué pour l'hypokaliémie qui se développe avec l'utilisation prolongée d'autres diurétiques.

CARACTÉRISTIQUES DU TRAITEMENT DE L'HYPERTENSION ARTÉRIELLE

À L'INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE (CRF).

Thérapie complexe -- restriction du sel de table, des diurétiques, des antihypertenseurs (généralement 2-3).
1. Parmi les diurétiques, les plus efficaces sont les diurétiques de l'anse (furosémide, uregit), qui augmentent le taux de filtration glomérulaire (DFG), augmentant l'excrétion de K.

Les diurétiques thiazidiques sont contre-indiqués! L'économie de potassium est également contre-indiquée!

2. Il est recommandé de nommer des antagonistes de Ca.
Ils peuvent être combinés avec des B-bloquants, des sympatholytiques, des inhibiteurs de l'ECA.

3. Vasodilatateurs puissants

  • Diazoxide (hyperétatum) - 300 mg en jet IV, peut être administré si nécessaire pendant 2 à 4 jours.
  • Nitroprussiate de sodium - goutte de 50 mg i.v. dans 250 ml de solution de glucose à 5%. Peut être administré pendant 2-3 jours.


THÉRAPIE D'URGENCE POUR CRISE HYPERTONIQUE

CHEZ LES PATIENTS AVEC UNE PRESSION RÉNALE NON CONTRÔLÉE.

1. Introduction de gangliobloquants - Pentamine 5% - 1,0 ml / m, Benzohexonium 2,5% - 1,0 ml s / c
2. Sympatholytiques - Clonidine 0,01% - 1,0 ml / m ou / in avec 10-20 ml physique. solution, lentement.
3. Antagonistes du calcium - Vérapamil 5-10 mg IV jet.